Comment choisir un filtre dans GIMP ?

22 février 2022 à 15h25
0
gimp tuto

Au sein d’un éditeur d’images comme GIMP, les filtres sont utilisés pour changer le rendu d’une création. Il en existe de toutes sortes : effets de flou, distorsions, ombres, lumières, etc. En tout, on en compte près de 160 disponibles dans le logiciel ! Il est possible d’en appliquer plusieurs par image, par calque ou même par zone. Cette manipulation permet de considérablement modifier l’apparence de l’image de base.

Les filtres sont l’un des outils les plus utilisés au sein de l’éditeur d’images GIMP. Ils disposent d’un menu personnalisé. La plupart d’entre eux peuvent être affinés, via un panneau de paramétrage distinct. Autant de possibilités de réaliser une création unique ! Ça vous intéresse ? Ce tutoriel vous explique comment utiliser un filtre dans GIMP .

Choisir un filtre dans GIMP

Voici la marche à suivre pour trouver et appliquer un filtre dans l’éditeur :

1. Dans l’onglet « Calques », choisissez l’élément que vous souhaitez modifier et cliquez dessus.

GIMP Filtre 0 © © GIMP
© GIMP

2. Dans le menu supérieur, appuyez sur la section « Filtres ». Une longue liste apparaît : différentes catégories de filtres y sont listées.

GIMP Filtre 1 © © GIMP
© GIMP

3. En survolant les sections, on affiche de nombreuses fonctionnalités. Il suffit de cliquer dessus pour appliquer un filtre au calque sélectionné.

Une fenêtre de paramétrage permet ensuite d’affiner l’effet.

Les différents types de filtres disponibles dans GIMP

Le choix de filtres disponibles dans l’éditeur est vaste. Pour vous aider à trouver votre bonheur, voici une brève présentation des différentes catégories :

  • Flou : comme son nom l’indique, ces outils permettent de flouter tout ou partie de l’image.

  • Amélioration : ces fonctionnalités permettent de réduire les imperfections d’un document.

  • Distorsions : ces outils tordent et transforment l’image.

  • Ombres et lumières : on peut ici illuminer ou assombrir le calque choisi.

  • Bruit : on ajoute des parasites à l’image.

  • Détection de bord : ces fonctionnalités recherchent les contours des éléments et y appliquent des effets.

  • Génériques : ce sont les filtres qui ne pouvaient être classés dans d’autres sections.

  • Combiner : avec ces outils, on assemble différents calques.

  • Artistiques : ces fonctionnalités sont utiles pour donner des effets de peinture (crayon, cubisme, etc.).

  • Décoration : on ajoute ici des bordures décorées à l’image.

  • Carte : un objet « Carte » est ajouté au calque pour le modifier.

  • Rendu : cette catégorie inclut de nombreux motifs qui se plaquent sur l’image.

  • Web : cet outil permet de créer des créations cliquables.

  • Animation : comme son nom l’indique, cette catégorie permet d’animer l’image.

Source de l'image : Pexels

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Windows 11 va enfin vous permettre de restaurer vos apps lorsque vous changez de PC
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
DuckDuckGo... un moteur pas si privé avec les trackers de Microsoft
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Haut de page