Les data centers ne seraient pas les gouffres énergétiques que l'on pensait

02 mars 2020 à 11h10
0
Data center

Une étude publiée vendredi 28 février dans le magazine Science contredit des estimations concernant la consommation énergétique des data centers. Ces centres ne seraient pas aussi gourmands en énergie que ce qui a été estimé récemment.

Selon l'étude, en 2018, les data centers ont exécuté 5,5 fois plus d'applications qu'en 2010, mais leur consommation en énergie n'a depuis grimpé que de 6 %.


Études simplistes

Son résume explique : « Plusieurs analyses souvent citées, mais simplistes, affirment que l'énergie utilisée par les centres de données mondiaux a doublé au cours de la dernière décennie et que leur consommation d'énergie triplera, voire quadruplera au cours de la prochaine décennie. De telles estimations contribuent à une idée reçue selon laquelle, à mesure que la demande de service de centres de données augmente rapidement, leur utilisation mondiale de l'énergie doit également augmenter ».

Le texte poursuit : « Mais de telles extrapolations fondées sur les récents indicateurs de croissance de la demande de services négligent les fortes tendances compensatoires en matière d'efficacité énergétique qui se sont produites en parallèle [...]. Ici, nous intégrons de nouvelles données provenant de différentes sources qui ont émergé récemment et suggérons une croissance plus modeste de l'utilisation mondiale de l'énergie des centres de données ».


Des data centers plus propres

Les initiatives vertes et de nouvelles informations ont donc revu à la baisse l'impact énergétique des centres de données. En 2018, les data centers de Google ont été entièrement alimentés par de l'énergie renouvelable. Dans ce domaine, Microsoft a promis d'atteindre 60 % d'énergies renouvelables cette année.

Forbes a contacté Eric Masanet, chercheur de l'Université de Californie et principal auteur de l'étude. Celui-ci a résumé : « L'étude révèle que la consommation d'énergie des centres de données mondiaux est inférieure à ce que l'on pense généralement, malgré la croissance rapide récente de la demande de données ».

Les scientifiques contestent ainsi les prévisions effectuées récemment concernant la consommation des data centers en 2020. Pour Forbes, qui cite l'étude, « les auteurs précédents ont extrapolé la consommation d'énergie à partir de la demande de données sans tenir compte des gains d'efficacité simultanés [...]. Leurs prévisions ont souffert d'un manque d'informations "ascendantes" sur les types de centres de données, leurs emplacements, l'équipement et les tendances en matière d'efficacité énergétique ».

En tenant compte de ces informations, ils estiment que la consommation énergétique mondiale des centres de données n'a augmenté que de 6 % entre 2010 et 2018, à 205 TWh. Cela dit, le chiffre reste conséquent : s'il était avéré, les data centers représenteraient environ 1 % de la consommation énergétique mondiale.

Source : Forbes
28
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top