Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020

le 21 avril 2019 à 09h29
0
Microsoft énergie
Crédits : Microsoft AI

L'urgence écologique est l'affaire de tous et voir les grandes entreprises prendre leurs responsabilités n'est jamais une mauvaise chose. Microsoft annonce ainsi que ses data centers utiliseront 60 % d'énergie renouvelable d'ici la fin d'année.

Dans un long billet de blog, Brad Smith, le président de Microsoft, annonce un plan décennal de réduction de l'empreinte carbone de son entreprise. L'objectif : réduire ses émissions de carbone de 75 % d'ici 2030.

« Nous devons en faire plus »


Brad Smith l'affirme dans son billet : « L'importance et la rapidité à laquelle les changements climatiques impactent le monde nous fait nous rendre compte que nous devons en faire plus ». Un vœu pieux, qui se manifeste par plusieurs axes de développement chez Microsoft.

Utilisant déjà 50 % d'énergie renouvelable dans ses installations, Microsoft estime qu'il atteindra les 60 % d'ici la fin d'année. Le prochain palier, 70 %, est quant à lui fixé à 2023, et se conjuguera à une initiative visant à « rationaliser, réutiliser, revendre et recycler les composants des data centers ».

Data center

Conscient de la charge énergétique imposée par l'ampleur de ses data centers, Microsoft annonce aussi le lancement d'un programme de réapprovisionnement en eau dans les régions où il est implanté.

Microsoft double sa taxe carbone interne


Pour inciter ses équipes à prendre conscience de leurs émissions de carbone, Microsoft a instauré, en 2012, une taxe carbone. Brad Smith annonce dans son billet que celle-ci va « presque doubler(...) et passera à 15 dollars par tonne métrique sur toutes les émissions de carbone ».

Récoltée par Microsoft en interne, cette taxe doit permettre, selon les dires du patron, à « maintenir la neutralité carbone de Microsoft et nous aider à adopter une approche tech-first qui placera la durabilité au cœur de tous les aspects de nos activités ».

Selon Venture Beat, cette taxe contribue annuellement à hauteur de 30 millions de dollars à financer les améliorations énergétiques de l'entreprise.

Microsoft en retard sur le renouvelable


Si on peut se féliciter que le « M » de GAFAM prenne la cause écologique au sérieux, on ne peut que pointer le sérieux retard accusé par Microsoft en matière d'énergie renouvelable.

Apple et Google alimentent d'ores et déjà leurs fermes de serveurs avec 100 % d'énergie renouvelable. Google est d'ailleurs le plus gros client en termes d'énergie renouvelable avec 3 Gigawatts.

Facebook vise le 100 % renouvelable en 2020, mais Amazon reste lui aussi en retrait avec 50 % de renouvelable seulement en janvier 2018.

Source : Microsoft Blog

Mots-clés : Énergie Microsoft
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top