L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe

19 février 2020 à 13h40
0
parc-éolien.jpg
© Pixabay

Lentement mais sûrement, la part de l'énergie éolienne augmente chaque année un peu plus sur le continent européen.

La filière continue de se développer. Le rapport publié par WindEurope, une association européenne qui fait la promotion de l'utilisation de l'énergie éolienne, nous apprend que l'Europe a installé quelque 15,4 gigawatts (GW) supplémentaires en 2019. Malgré les signaux globalement positifs et une croissance des chiffres, l'organisation affirme que le secteur progresse encore trop lentement pour rentrer dans les clous du fameux Green Deal, le pacte vert européen.


Une capacité éolienne de 205 GW en Europe

En 2019, les éoliennes ont représenté environ 15 % de l'ensemble de la consommation d'électricité en Europe. En comparaison aux années précédentes, ce résultat est en croissance puisque cette part, dans l'UE, atteignait 14 % en 2018 et 11,6 % en 2017.

Avec 15,4 gigawatts supplémentaires l'an dernier, dont 3,6 GW en offshore (en mer), ce qui constitue d'ailleurs un record en termes d'installations, l'Europe dispose désormais d'une capacité éolienne de 205 GW.

Parmi les principaux acteurs de l'éolien en 2019, le Royaume-Uni est celui qui a installé le plus grand nombre de parcs éoliens, avec 2,4 GW, onshore et offshore confondus. Puis suivent l'Espagne (2,3 GW en onshore), qui fait un bond historique, l'Allemagne (2,2 GW onshore et offshore), la Suède (1,6 GW en onshore) et la France (1,3 GW en terrestre uniquement).


Les objectifs du « pacte vert » de l'UE difficilement atteignables

Si l'Allemagne fut le leader de l'industrie éolienne européenne dans le passé, le pays stagne relativement, notamment sur le pan des installations terrestres, avec 1,1 GW supplémentaire en 2019. C'est son plus bas total depuis le début du 21e siècle.

Les résultats allemands sur le secteur ont été en partie compensés par la belle croissance de l'éolien espagnol, qui n'avait pas généré autant d'installations depuis 2009. La Suède, elle, a atteint son record cette année, alors que la France a timidement progressé, du fait de conditions climatiques délicates et de retards administratifs divers, qui ont eu pour conséquence de freiner la construction des nouveaux parcs éoliens.

L'Europe va devoir se retrousser les manches si elle veut au moins se rapprocher des objectifs fixés par le pacte vert à 1 000 milliards d'euros, qui consiste en une production électrique issue pour moitié de l'éolien, d'ici 2050.



Source : WindEurope
Modifié le 19/02/2020 à 14h56
46
26
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Cupra el-Born : la sportive électrique officiellement présentée, lancement en 2021
scroll top