La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois

Alexandre Boero Contributeur
22 octobre 2019 à 14h22
0
parc-éolien.jpg
© Pixabay

L'association France Énergie Éolienne a confirmé les bons chiffres du marché éolien hexagonal, le quatrième plus important en Europe.

L'éolien français avait des objectifs ambitieux pour 2018, notamment celui d'atteindre les 15 000 MW avant la fin de l'année. Ce dernier a été atteint puisque, selon l'association France Énergie Éolienne, voix historique des professionnels du marché dans le pays, 1 552 MW d'énergie éolienne supplémentaire ont été raccordés l'an dernier, portant la puissance totale raccordée à 15 309 MW au 31 décembre 2018.

La filière couvre 6 % de la consommation d'électricité française

En train, sur les routes ou au large lors de vos balades maritimes, vous aurez remarqué la présence de plus en plus importante (et parfois visuellement contestée) des éoliennes. La France en recense désormais 7 950, réparties au sein des 1 380 parcs que l'on retrouve sur tout le territoire. Cet agrandissement du parc global national permet à l'énergie éolienne de couvrir 6 % de la consommation d'électricité française. Un chiffre qui est appelé à grandir.


Même si la France prend du retard sur des pays comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, elle reste le quatrième pays européen à avoir installé le plus d'éoliennes (derrière l'Espagne), et est loin d'avoir exploité en totalité le potentiel du dispositif. Avec une production totale de 362 TWh en 2018, l'énergie a couvert 14 % des besoins en électricité européens.

« Si la filière a atteint les objectifs qui lui étaient assignés, les défis à venir pour pérenniser cette dynamique sont nombreux. Seule une vraie stabilité législative et des engagements publics forts permettront d'accélérer la transition énergétique de notre pays », analyse Olivier Perot, président de l'association.

Près de 20 000 emplois liés à l'éolien en France

La croissance des installations est logiquement accompagnée d'une progression du nombre de personnes employées dans la filière : 18 200 en France en 2018, soit 1 100 emplois supplémentaires l'an dernier et une croissance de 6,4 % par rapport à 2017. Le développement de l'éolien maritime contribue à l'embellissement du secteur.


Les éoliennes entraînent aussi des retombées positives sur les collectivités locales, puisque chaque MW installé rapportera 15 000 euros par an. Un parc éolien moyen bâti rapporte ainsi un million d'euros de retombées fiscales chaque année. Et les coûts diminuent (« moins de 50 €/MWh pour l'éolien offshore et 63 €/MWh pour l'éolien terrestre »)

Alors que nous sommes au cœur d'une transition écologique, la filière éolienne est définitivement prête à assurer son rôle de moteur dans la transition énergétique.

Source : FEE
Modifié le 22/10/2019 à 14h51
72 réponses
20 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top