La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois

72
parc-éolien.jpg
© Pixabay

L'association France Énergie Éolienne a confirmé les bons chiffres du marché éolien hexagonal, le quatrième plus important en Europe.

L'éolien français avait des objectifs ambitieux pour 2018, notamment celui d'atteindre les 15 000 MW avant la fin de l'année. Ce dernier a été atteint puisque, selon l'association France Énergie Éolienne, voix historique des professionnels du marché dans le pays, 1 552 MW d'énergie éolienne supplémentaire ont été raccordés l'an dernier, portant la puissance totale raccordée à 15 309 MW au 31 décembre 2018.

La filière couvre 6 % de la consommation d'électricité française

En train, sur les routes ou au large lors de vos balades maritimes, vous aurez remarqué la présence de plus en plus importante (et parfois visuellement contestée) des éoliennes. La France en recense désormais 7 950, réparties au sein des 1 380 parcs que l'on retrouve sur tout le territoire. Cet agrandissement du parc global national permet à l'énergie éolienne de couvrir 6 % de la consommation d'électricité française. Un chiffre qui est appelé à grandir.


Même si la France prend du retard sur des pays comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, elle reste le quatrième pays européen à avoir installé le plus d'éoliennes (derrière l'Espagne), et est loin d'avoir exploité en totalité le potentiel du dispositif. Avec une production totale de 362 TWh en 2018, l'énergie a couvert 14 % des besoins en électricité européens.

« Si la filière a atteint les objectifs qui lui étaient assignés, les défis à venir pour pérenniser cette dynamique sont nombreux. Seule une vraie stabilité législative et des engagements publics forts permettront d'accélérer la transition énergétique de notre pays », analyse Olivier Perot, président de l'association.

Près de 20 000 emplois liés à l'éolien en France

La croissance des installations est logiquement accompagnée d'une progression du nombre de personnes employées dans la filière : 18 200 en France en 2018, soit 1 100 emplois supplémentaires l'an dernier et une croissance de 6,4 % par rapport à 2017. Le développement de l'éolien maritime contribue à l'embellissement du secteur.


Les éoliennes entraînent aussi des retombées positives sur les collectivités locales, puisque chaque MW installé rapportera 15 000 euros par an. Un parc éolien moyen bâti rapporte ainsi un million d'euros de retombées fiscales chaque année. Et les coûts diminuent (« moins de 50 €/MWh pour l'éolien offshore et 63 €/MWh pour l'éolien terrestre »)

Alors que nous sommes au cœur d'une transition écologique, la filière éolienne est définitivement prête à assurer son rôle de moteur dans la transition énergétique.

Source : FEE
Modifié le 22/10/2019 à 14h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
72
20
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'iPhone SE 2 serait équipé de nouvelles antennes plus puissantes
À peine sorti, le nouvel iPad 2019 déjà moins cher
Samsung Galaxy A20E pour seulement 153,99€
Pokémon GO : des combats en ligne prévus pour début 2020
Photo : DxOMark livre ses conclusions sur le Pixel 4
Coleen dévoile son nouveau vélo électrique
Razer dévoile son écran gamer 27
Haut de page