La plus grande centrale solaire flottante d'Europe ouvre dans le Vaucluse

Benoît Théry Contributeur
21 octobre 2019 à 16h39
0
Centrale solaire phovoltaique flottante
© Akuo Energy

À Piolenc, près d'Orange (Vaucluse), 47 000 panneaux photovoltaïques se tiennent désormais à la surface d'un lac artificiel aménagé sur une ancienne carrière. Cette centrale solaire flottante est actuellement la plus grande en son genre en Europe.

Installé par une PME française, Akuo Energy, le projet permet d'alimenter près de 4 400 foyers.

Un potentiel de 10 000 mégawatts

Les panneaux, qui sont tournés vers le sud, génèrent 17 mégawatts d'électricité. L'ensemble doit fournir de l'électricité verte à 4 373 foyers. Pour le président et cofondateur d'Akuo Energy, Eric Scotto, la mise en place de cette nouvelle centrale « est un tournant décisif pour le développement des énergies renouvelables. Avec Piolenc, on entend ouvrir le marché du solaire flottant et montrer qu'il n'y a plus d'obstacles sur le financement de ce type de projet ».

Pour Akuo Energy, il s'agit de prouver que ces équipements flottants peuvent être compétitifs vis-à-vis de leurs homologues terrestres. D'après Eric Scotto, en retirant les surfaces (lacs, étangs, bassins hydroélectriques...) qui ne sont pas classées Natura 2000, il serait possible de produire 10 000 mégawatts de cette manière sur l'ensemble du territoire. Ce projet, dont la construction a débuté en 2018, a coûté 17 millions d'euros.


Une réponse aux problèmes fonciers

Pour fonctionner, des panneaux ont été montés sur une structure de flotteurs baptisée Hydrelio. Celle-ci a été conçue par une autre PME française, Ciel et Terre, qui a déjà proposé des technologies semblables dans 11 autres pays du monde (notamment la Chine, les États-Unis et le Japon).

L'installation d'une centrale sur l'eau pourrait aussi résoudre les désaccords. Le maire de Piolenc, Louis Driey, s'est adressé au fondateur de Ciel et Terre, Bernard Prouvost. Celui-ci a raconté avoir connu des conflits de voisinage par le passé. « J'avais vécu avec l'éolien des conflits de voisinage, des conflits juridiques, je ne voulais pas revivre cela avec le solaire ». Il poursuit sur la conception de la structure, dix ans auparavant : « À l'époque, j'avais anticipé que le foncier manquerait rapidement pour faire de grandes centrales solaires en France ou dans les pays à forte densité ». Les centrales n'empiètent pas sur les terrains, notamment agricoles.

Le chef de production d'Akuo, Marc Neyret, met aussi en avant la rapidité de construction d'une structure flottante. « Une centrale comme celle-là, cela se construit en quelques mois. Cela s'assemble par morceaux sur le bord, puis on les pousse pour créer des îles », dit-il.


Il en a résulté une surface de 17 hectares, faisant de la centrale la plus grande d'Europe. Mais pas pour longtemps : Akuo Energy est déjà sollicité pour la construction d'une autre centrale solaire flottante à Raissac d'Aude, en Occitanie. Sa capacité dépassera celle de Piolenc... d'un mégawatt.

Source : 20minutes
Modifié le 21/10/2019 à 16h40
20 réponses
12 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top