La plus grande centrale solaire flottante d'Europe ouvre dans le Vaucluse

21 octobre 2019 à 16h39
20
Centrale solaire phovoltaique flottante
© Akuo Energy

À Piolenc, près d'Orange (Vaucluse), 47 000 panneaux photovoltaïques se tiennent désormais à la surface d'un lac artificiel aménagé sur une ancienne carrière. Cette centrale solaire flottante est actuellement la plus grande en son genre en Europe.

Installé par une PME française, Akuo Energy, le projet permet d'alimenter près de 4 400 foyers.

Un potentiel de 10 000 mégawatts

Les panneaux, qui sont tournés vers le sud, génèrent 17 mégawatts d'électricité. L'ensemble doit fournir de l'électricité verte à 4 373 foyers. Pour le président et cofondateur d'Akuo Energy, Eric Scotto, la mise en place de cette nouvelle centrale « est un tournant décisif pour le développement des énergies renouvelables. Avec Piolenc, on entend ouvrir le marché du solaire flottant et montrer qu'il n'y a plus d'obstacles sur le financement de ce type de projet ».

Pour Akuo Energy, il s'agit de prouver que ces équipements flottants peuvent être compétitifs vis-à-vis de leurs homologues terrestres. D'après Eric Scotto, en retirant les surfaces (lacs, étangs, bassins hydroélectriques...) qui ne sont pas classées Natura 2000, il serait possible de produire 10 000 mégawatts de cette manière sur l'ensemble du territoire. Ce projet, dont la construction a débuté en 2018, a coûté 17 millions d'euros.


Une réponse aux problèmes fonciers

Pour fonctionner, des panneaux ont été montés sur une structure de flotteurs baptisée Hydrelio. Celle-ci a été conçue par une autre PME française, Ciel et Terre, qui a déjà proposé des technologies semblables dans 11 autres pays du monde (notamment la Chine, les États-Unis et le Japon).

L'installation d'une centrale sur l'eau pourrait aussi résoudre les désaccords. Le maire de Piolenc, Louis Driey, s'est adressé au fondateur de Ciel et Terre, Bernard Prouvost. Celui-ci a raconté avoir connu des conflits de voisinage par le passé. « J'avais vécu avec l'éolien des conflits de voisinage, des conflits juridiques, je ne voulais pas revivre cela avec le solaire ». Il poursuit sur la conception de la structure, dix ans auparavant : « À l'époque, j'avais anticipé que le foncier manquerait rapidement pour faire de grandes centrales solaires en France ou dans les pays à forte densité ». Les centrales n'empiètent pas sur les terrains, notamment agricoles.

Le chef de production d'Akuo, Marc Neyret, met aussi en avant la rapidité de construction d'une structure flottante. « Une centrale comme celle-là, cela se construit en quelques mois. Cela s'assemble par morceaux sur le bord, puis on les pousse pour créer des îles », dit-il.


Il en a résulté une surface de 17 hectares, faisant de la centrale la plus grande d'Europe. Mais pas pour longtemps : Akuo Energy est déjà sollicité pour la construction d'une autre centrale solaire flottante à Raissac d'Aude, en Occitanie. Sa capacité dépassera celle de Piolenc... d'un mégawatt.

Source : 20minutes
Modifié le 21/10/2019 à 16h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
12
gwlegion
heu … mais y’a pas de la vie la dedans ?<br /> Si on masque le soleil a l’ecosysteme en dessous, on le destabilise pas ?<br /> en plus du fait que la production est derisoire (17 Mw c’est franchement pas grand chose), en plus on detruit un ecosysteme tout entier …<br /> Je trouve franchement pas ca terrible … si quelqu’un a plus d’arguments, je suis tres curieux.
Maga83
gwlegion:<br /> heu … mais y’a pas de la vie la dedans ?<br /> A priori… non… l’article parle d’un lac artificiel dans une ancienne mine… peu de chance de trouver des truites ou des goujons.<br /> Par contre… bonjours les moustiques… les riverains vont être contents.
jeanlucesi
“à la surface d’un lac artificiel aménagé sur une ancienne carrière.”
jeanlucesi
Un potentiel de 10 000 mégawatts soit une fourniture d’électricité pour environ 2,6 millions de foyers.
notolik
Ben déjà c’est à Piolenc, donc au milieu de nul part mais pas très loin d’Avignon et encore moins d’Orange (la ville avec un fabuleux théâtre Romain que l’on peut visiter en VR et physiquement in situ).<br /> Beaucoup d’endroits inondables (l’aigue), des pseudo-marécages un peu partout.<br /> Il y avait déjà plein de lignes HT, une gigantesque carrière de gravier.<br /> Ca ne dénature pas grand chose du paysage je trouve (j’y étais mi-juillet chez des amis).<br /> Après, le site est un étang artificiel sensé alimenter les nappes donc coté écosystème je ne suis pas sûr qu’il y ait eu une génération spontanée d’espèce endémique…<br /> Le maire a beaucoup communiqué sur les enquêtes qui ont été menées à ce sujet. Bon ok c’est pas une garantie, mais bon s’il faut tout rejeter systématiquement.<br /> Je préfère qu’ils fassent ça sur un plan d’eau “mort” plustôt qu’ils plantent 500 éoliennes dans une vallée déjà bien défigurée par l’autoroute et le TGV…<br /> C’est nécessaire, et il y avait tellement pire comme choix que je trouve ça très bien.
wawa911
Par rapport à une centrale nucléaire, cela représente quoi?
Loga
En l’état actuel 1% ( environ 1450MWe pour un REP )
kroman
Malin pour échapper aux taxes foncières !
kroman
7x moins cher qu’un EPR en puissance installée.<br /> Mais la durée de vie est environ 3x plus faible et la production moyenne journalière n’est que d’environ 11% de la puissance crête. Et il y a également le coût du stockage de l’énergie (stations de transfert d’énergie par pompage en France)…
Sinic
Une question pertinente. J’ai voulu trouver ce que représentait 10 000 MW (le potentiel du solaire flottant en France). J’ai vu que ça équivalait à l’ensemble de la production éolienne française entre janvier et septembre 2015. Mais je n’ai rien trouvé de plus pertinent sur ce chiffre<br /> Avec une recherche rapide, je vois que la centrale nucléaire de Blayais, en Gironde, produit 3600 MW (4 réacteurs de 900 MW chacun).
MattS32
Tu peux même diviser par 5 : en France, le facteur de charge moyen du photovoltaïque est moins de 15% contre 75% pour le nucléaire.
MattS32
Et attention, les W sont des puissances, pas des productions. Pour avoir la production annuelle (en Wh), il faut multiplier la puissance par 8760 (nombre d’heures dans l’année) et le facteur de charge moyen, qui est beaucoup plus faible en solaire qu’en éolien et en nucléaire. En France, on est à moins de 15% sur le solaire, moins de 25% pour l’éolien, 75% pour le nucléaire.<br /> Une puissance de 10 GW en solaire est donc “équivalente” à 6 GW en éolien ou 2 GW e, nucléaire.
Elrix
C’est vrai que les déchets nucléaires ne sont pas chers à stocker et pas dangereux
Pas_Moi
MattS32:<br /> Une puissance de 10 GW en solaire est donc “équivalente” à 6 GW en éolien ou 2 GW e, nucléaire.<br /> Si j’ai bien compris ? avec;<br /> Une centrale nucléaire il faudrait une puissance de 2 GW pour avoir l’équivalent des 10 GW de panneaux solaires.<br /> En éolien, il faudrait une puissance de 6 GW pour avoir l’équivalent des 10 GW de panneaux solaires.<br /> Parce que le nucléaire peut fonctionner beaucoup plus longtemps sans devoir s’arrêter, pour maintenance, manque de combustible nucléaire, alors que le manque de vent, de soleil et évidemment tous les arrêts de production par maintenance, font que ces énergies certes “gratuites” sont moins efficaces sur la durée que le nucléaire qui lui au moins n’émet pas de CO2 comme l’électricité dû au charbon Allemand qui remplace leur nucléaire.
MattS32
Oui, c’est ça. Un réacteur nucléaire produit l’équivalent de 75% du temps à pleine puissance (et encore, c’est pas que pour des questions de maintenance, mais aussi parce qu’ils ne sont pas tout le temps à pleine puissance parce que pas nécessaire de produire autant… la plupart des réacteurs pourraient atteindre des facteurs de charge supérieurs à 90% si c’était nécessaire).<br /> L’éolien, ça tombe à moins de 25%, parce que pas toujours du vent, et même quand il y en a, pas toujours de quoi produire à pleine puissance (l’éolien offshore peut atteindre des facteurs nettement plus élevés, car il y a plus de vent en mer).<br /> Et le solaire tombe à seulement 15%, car déjà, il fait jour moins de 50% du temps (en France, selon la période de l’année, on n’a de 8 à 15h entre le lever et le coucher du Soleil, avec une moyenne de l’ordre de 11h30), car le mauvais temps plombe le rendement, et car même par beau temps, le rendement n’est maximum que pendant une courte période de la journée. Donc même si le panneau produit pendant largement plus de 15% du temps, il n’est quasiment jamais à puissance maxi, donc au final c’est équivalent à seulement 15% de puissance maxi.<br /> Et c’est pour ça que dès qu’on parle d’énergie renouvelables intermittentes, il vaut mieux parler en potentiel de production annuelle plutôt qu’en puissance crête. C’est bien plus représentatif. Et c’est valable aussi pour l’hydraulique, où là en plus on a des variations énorme de facteur de charge selon le type d’installation, qui fait qu’une installation de faible puissance peut être aussi productive qu’une autre installation plus puissante… Par exemple, la centrale de Kembs sur le Rhin, avec ses 160 MW, elle produit sur l’année autant que la centrale de Serre-Ponçon et son énorme retenue d’eau, qui a pourtant une puissance de 380 MW. Kembs a un facteur de charge de l’ordre de 50% (centrale au fil de l’eau, elle turbine quasiment en permanence), Serre-Ponçon à peine plus de 20%…<br /> Et si j’étais taquin, j’aurais même tendance à dire que quelqu’un qui ne parle que en termes de puissance, sans évoquer la production réelle, comme le fait le patron d’Akuo Energy, il vend un peu du vent, et pas du genre de vent qui fait tourner les éoliennes ^^ Parce que forcément, dans l’esprit des gens, ça va être “10 000 MW, ça peut remplacer 10 réacteurs nucléaires”, alors que la réalité, c’est “13 TWh/an, ça peut remplacer 2 réacteurs nucléaires” (et encore, là je tiens même pas compte du manque de contrôle et de l’intermittence, qui font que ça peut même pas vraiment remplacer deux réacteurs nucléaires…).
Pas_Moi
Merci pour votre réponse, surtout sur l’hydroélectrique, je ne me doutais pas que des ouvrages sur le Rhin qui peuvent fonctionner plus “régulièrement” que d’autres ouvrages plus massifs et imposants puissent être au final plus efficace au niveau production d’énergie.<br /> Cela prouve une chose, c’est qu’il faut VRAIMENT faire très attention aux chiffres et à ce que l’on nous vend comme solutions “miracle” même si ce projet n’est pas à rejeter, sauf évidemment si tous les plans d’eau, où il y a de la vie en dessous, venaient à être la cible de ce genre d’installations.<br /> Au même titre que l’on impose des passes à poissons au niveau de certains ouvrages hydroélectriques, il ne faudrait pas qu’on vienne à éteindre toute vie d’un lac, parce que ce type de projet fonctionne sur une vielle carrière où il n’y a pas de vie.<br /> En tous les cas un grand MERCI.
notolik
Pas sûr : Piloenc fait quand même partie du top 5 de l’ensoleillement.<br /> http://www.linternaute.com/voyage/climat/classement/departements/soleil<br /> C’est le sud-est, et dans le couloir rhodanien en plus!! Le Mistral fait son effet.<br /> Vivement qu’ils fassent la même chose sur l’étang de Berre pour pouvoir arrêter la centrale à charbon de Gardanne…<br /> fr.wikipedia.org<br /> Centrale thermique de Provence<br /> Centrale de Gardanne modifier - modifier le code - modifier Wikidata La centrale thermique de Provence plus communément appelée centrale de Gardanne, est une centrale thermique située sur les communes de Meyreuil et Gardanne, dans le bassin houiller de Provence dans le département des Bouches-du-Rhône. Elle fonctionne au charbon et à la biomasse et utilisant la technologie dite du lit fluidisé.<br /> Elle dispose de la plus haute cheminée de France qui culmine à 297 m. En 2018, le directeur du site la...<br />
MattS32
2500h d’ensoleillement, ça fait déjà à peine 28% du temps… Et ensuite, un panneau solaire n’est quasiment jamais à 100% pendant le temps d’ensoleillement, sauf si c’est un panneau motorisé qui module à la fois son orientation et son inclinaison en fonction de la position du Soleil. Ce qui n’a pas l’air d’être le cas ici.<br /> Donc le facteur de charge sera peut-être un peu supérieur à la moyenne nationale. Mais ça sera pas beaucoup plus de 15% (la moyenne de l’Espagne, qui bénéficie de conditions bien plus favorables que le sud de la France, c’est à peine 20%…).<br /> Vivement qu’ils fassent la même chose sur l’étang de Berre pour pouvoir arrêter la centrale à charbon de Gardanne…<br /> Compter sur le solaire pour arrêter des centrales charbon, c’est totalement utopique tant qu’on n’aura pas trouvé des solutions pour stocker l’énergie en grande quantité à un coût raisonnable. Les centrales thermiques à flamme servent à absorber les plus gros pics de consommation, quand il n’y a aucune autre alternative disponible (d’où leur facteur de charge faible, alors que sur le papier il pourrait être supérieur à 80% sans aucune difficulté). Ni le solaire ni l’éolien ne peuvent répondre à ce besoin. La fermeture des centrales à charbon, elle est permise par l’ouverture de centrales à gaz nouvelle génération, bien moins polluantes.
Anthotill
C’est très intéressant de te lire ! Les panneaux solaires sont en outres très peu efficace quand il y a de trop forte chaleur… Donc, trop de soleil équivaut à moins de rendement, trop peu à moins de rendement, la nuit équivaut à aucun rendement… Bref, pour d’aussi grandes surface je trouve que c’est particulièrement inefficace !
gwlegion
tu oublie de dire que c’est une plaie a fabriquer … et extremement polluant.<br /> de plus la durée de vie est tres limitée …<br /> je crois que sur les dernieres techno c’est donné pour 10 ans …<br /> Ha, et c’est aussi une galere a recycler …<br /> (vous aurez compris que c’est pas une de mes techno preferée )
notolik
Le facteur de charge solaire en Paca (dont Piolenc fait parti) est de 16.3%.<br /> La région dispose aussi de 6 parcs éoliens (surtout dans le 13, mais aussi à Piolenc et Bollène), 21 barrages, 19 installations géothermiques, 540 centrales solaires thermique, 300 réseaux de chaleur bio-ernergie … et 2 centrales nucléaires +1 à charbon.<br /> Pas suffisant encore pour virer Gardanne, bien sûr (et de beaucoup en plus) mais il faut y arriver. Il n’y a rien d’utopique pour cette région propice aux EnR.<br /> L’étang de Berre est mort depuis 20ans, il a été tué (sa faune) par l’industrie et le jemenfoutisme (Tunnel du Rove), autant qu’il serve à la bonne cause (soalire + éolien)
notolik
Sur un plan d’eau la température n’est pas plus basse?
MattS32
16%, donc c’est bien ce que je dis, un peu plus que la moyenne nationale, mais pas beaucoup plus de 15%…<br /> La région peut être aussi propice que possible aux EnR, ça reste utopique aujourd’hui de croire que ça peut remplacer le thermique à flamme.<br /> Les centrales thermiques à flamme sont absolument indispensables à l’équilibre du réseau, car ce sont à ce jour les seules centrales capables de garantir une capacité de production disponible à la demande avec un très court délai de montée en charge (moins de 15 min pour les plus récentes), quelques soient les conditions météorologiques. L’hydraulique offre aussi des délais de montée en charge très court (encore plus courts même), mais ça reste soumis à la météo.<br /> Par exemple, le pic de consommation du soir en hiver, tu n’as absolument aucune chances de pouvoir l’absorber avec du solaire, sauf à avoir développé d’importantes capacités de stockage, mais les solutions à ce jour pour le stockage ne sont ni économiques ni écologiques.<br /> Et c’est pour ça qu’on continue à construire des centrales thermiques à flamme (et à mettre à jour les existantes… dans la région PACA il y a par exemple celle de Martigues qui a été remise à niveau il y a quelques années), et ce d’autant plus qu’avec les centrales modernes (cycle combiné, avec une turbine à vapeur et une turbine à gaz) on atteint des rendements bien plus élevés que par le passé (plus de 60% de rendement, avec encore la possibilité d’améliorer ça via la cogénération en se raccordant à un réseau de chaleur). À ce jour, c’est la seule solution viable pour garantir l’équilibre du réseau.<br /> Y a qu’à voir ce qu’il se passe en Allemagne d’ailleurs… Plus ils augmentent leur part d’EnR dans leur mix énergétique, plus ils doivent faire tourner le thermique à flamme pour compenser l’absence de commandabilité des EnR (il y a juste l’hydraulique qui est commandable, mais seulement dans une certaine mesure, il faut quand même faire avec les aléas climatiques et les autres usages de l’eau, notamment l’irrigation, qui limitent les marges de manœuvre).<br /> Au niveau de la France, tu peux regarder les données de RTE dans son application mobile, on voit y bien que le thermique à flamme est mobilisé pendant les pics de consommation du matin et du soir quand le solaire n’est pas disponible.
notolik
Tu as raison, j’ai oublié celle de Martigues tout proche de l’étang de Berre justement.<br /> Ben voilà, on le recouvre de panneaux et d’éoliennes pour remplir les barrages en journée, et les nuits d’hivers sans vent on balance tout…
MattS32
Remplir les barrages en journée en utilisant les surplus de l’éolien/solaire, ça ne se fait pas sur n’importe quelle installation hein… Déjà, il faut des turbines réversibles, mais aussi et surtout il faut aussi une retenue à l’aval du barrage…<br /> Il n’y a qu’une poignée de centrales hydrauliques qui sont des STEP (chez EDF, c’est moins de 5% du parc), et il n’est pas vraiment envisageable d’en convertir beaucoup d’autres…<br /> Et ça reste relativement dépendant des aléas météo et des contraintes environnementales (débit réservé à maintenir, qui fait que parfois t’es obligé de lâcher de l’eau de la retenue sans la turbiner, parce que tu n’as pas besoin de produire mais est obligé de laisser passer de l’eau…) et économiques (irrigation, utilisation des retenues pour les loisirs…).<br /> Bref, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Forfait 4G RED : dernières heures pour profiter de l'offre 60 Go à 12€
Pack de 3 lampes connectées Philips Hue Play pour seulement 134,99€
Qu'est-ce qu'un devkit et pourquoi personne ne sait à quoi ressemblera la PS5 ?
Faites vous plaisir avec le Samsung Galaxy Note 10 Plus en promotion
Corsair dévoile de nouveaux modèles de PC gamer One et One Pro
En 2020, Xiaomi devrait lancer au moins 10 smartphones équipés de la 5G
Le PC portable Gamer Pavilion 15-bc403nf en pack avec un écran HP pour moins de 600€
Razer annonce sa nouvelle souris sans-fil haut de gamme : la Viper Ultimate
L'enceinte JBL Flip 5 à 87,99€ grâce au coupon RAKUTEN10
Pixel 4 : Google promet une mise à jour pour le déverrouillage facial sans contact visuel
Haut de page