L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni

Benoît Théry Contributeur
14 octobre 2019 à 12h13
0
08268582-photo-eolienne-maison-panneaux-solaires.jpg

Pour la première fois, les énergies renouvelables constituent la première source d'électricité du Royaume-Uni. C'est un record pour ce type d'énergie, qui a représenté, au troisième trimestre, environ 40% de l'électricité britannique.

Il y a moins de 10 ans, les énergies fossiles représentaient 80% de l'électricité du pays.

29,5 terawatts-heure, un record

Le rapport du média spécialisé Carbon Brief indique que pendant le troisième trimestre 2019, les énergies renouvelables ont produit 29,5 terawatts-heure (TWh). Ces énergies sont issues de l'éolien (20% de l'électricité fournie), de la biomasse (12%), des panneaux solaires (6%) et des barrages hydroélectriques. Durant la même période, les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel) ont produit 29,1 TWh, soit environ 39% de l'énergie. Le secteur du nucléaire fournit pour sa part 19% de l'électricité totale.

Carbon Brief joint un graphique (image ci-dessous) montrant l'évolution des deux catégories d'énergies : en 10 ans, la part des énergies renouvelables n'a cessé d'augmenter. Celle des énergies fossiles, qui a représenté 80 TWh à l'hiver 2008-2009, fournit désormais moins de 30 TWh. C'est la première fois que les énergies renouvelables fournissent davantage d'électricité au Royaume-Uni que les énergies fossiles depuis la mise en service de la première centrale électrique britannique, en 1882.

UK électricité renouvelable
© Carbon Brief


L'éolien offshore à petit prix

Cette nouvelle répartition des énergies est conforme à une prévision émise en juin par le groupe National Grid, prédisant que celle-ci surviendrait avant la fin de l'année. Le pays a en effet largement développé son éolien : le parc Hornsea One, l'un des plus grands parcs éoliens offshore au monde, a commencé à produire de l'électricité en février 2019. Un autre parc, le parc Beatrice, a également ouvert cet été au large des côtes écossaises. Luke Clarke, de l'association RenewablesUK espère voir un développement continu de l'éolien offshore, afin qu'il produise un tiers de l'électricité britannique d'ici 2030.

Kwasi Kwarteng, le ministre de l'énergie et du développement durable, est confiant : « Nous avons déjà réduit nos émissions de 40% tout en enregistrant une croissance de l'économie des deux tiers depuis les années 1990. À présent, avec de nouveaux projets éoliens offshore à un prix bas, nous prévoyons d'aller encore plus loin et plus rapidement dans les années à venir ». Il est attendu que la nouvelle génération de parcs éoliens offshore affiche un coût de production d'environ 40 livres sterling (environ 45 euros) par mégawatt-heure (MWh). En comparaison, des appels d'offres concernant l'éolien offshore ont été gagnés en 2017 en Europe avec un prix du mégawatt-heure compris entre 50 et 80 euros.

En ce qui concerne les énergies fossiles, le Royaume-Uni s'est engagé à se passer entièrement du charbon d'ici 2025. D'ici le printemps 2020, il ne restera que quatre centrales utilisant cette énergie au Royaume-Uni. Toutes ne seront cependant pas fermées : deux d'entre elles seront converties au gaz. Le gaz, justement, représente de loin la principale des trois énergies : 38% de l'énergie britannique en est issue.

Source : The Guardian
Modifié le 14/10/2019 à 12h13
31 réponses
19 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top