Électricité : la CRE propose une nouvelle hausse des tarifs réglementés

21 janvier 2020 à 08h30
0
électricité EDF.jpg
© Pixabay

L'autorité administrative indépendante propose une hausse de 2,4 % des tarifs réglementés, et ce, dès le mois de février.

Les consommateurs français risquent d'avoir à subir une nouvelle hausse des tarifs réglementés de l'électricité le mois prochain. Lundi 20 janvier, l'AFP a diffusé une brève dans les médias, dans laquelle elle rapporte la volonté de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) d'augmenter les tarifs de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels. Il y a sept mois, les Français avaient connu une hausse de 5,9 %.

Une hausse des tarifs souhaitée dès le 1er février 2020

Comme à chaque début d'année, la Commission de régulation de l'énergie fait sa proposition. L'autorité administrative indépendante, qui veille au bon fonctionnement des marchés de l'électricité et du gaz naturel en France, bénéficie du pouvoir de fixer le montant de l'évolution des tarifs réglementés de l'électricité depuis le 8 décembre 2015. Pour l'anecdote, notons que les tarifs réglementés de vente (TVR) sont proposés par EDF et certains distributeurs locaux.


Cette fois-ci, la CRE met sur la table une hausse de 2,4 % TTC des tarifs bleus résidentiels et des tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels qui seraient éligibles. Elle représenterait un montant annuel de 21 euros en moyenne sur la facture d'un particulier. Ce projet de décision a été soumis au Conseil supérieur de l'énergie (CSE) pour avis, ce second organisme n'ayant qu'un rôle global consultatif. La CRE souhaite que la hausse des tarifs entre en vigueur très rapidement, au 1er février 2020.

L'ultime pouvoir de décision est malgré tout placé dans les mains du gouvernement. Celui-ci dispose d'un délai de trois mois pour s'opposer au tarif proposé par la CRE.

La CRE en mission « rattrapage »

La Commission de régulation de l'énergie justifie sa décision par « l'augmentation du coût de l'approvisionnement » sur les marchés, ainsi que par « la prise en compte du rattrapage sur deux ans de l'écart entre coûts et tarifs au cours de l'exercice 2019 ». Il y a quelques mois, le gouvernement s'était opposé à une hausse de 1 % à appliquer à partir du 1er août 2019, toujours sur proposition de la CRE.


En revanche, le gouvernement avait fini par accepter une forte hausse de 5,9 % des tarifs l'hiver dernier, appliquée le 1er juin 2019 après avoir gelé les tarifs lors de l'hiver 2018-2019 à la suite de la crise des gilets jaunes.

Source : Capital / AFP
7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top