Le Qatar va construire sa première centrale solaire en partenariat avec Total

20 janvier 2020 à 13h30
0
qatar-soleil-désert.jpg
Au Qatar, les précipitations sont inférieures à 100 millimètres par an (© Pixabay)

La compagnie française a annoncé avoir signé, lundi, des accords pour construire la première centrale solaire de l'émirat. Sa capacité promet d'atteindre les 800 mégawatts.

À la recherche d'acteurs capables d'honorer son projet de développer une centrale solaire de 800 mégawatts-crête (MWc) située à 80 kilomètres à l'ouest de Doha, le Qatar a jeté son dévolu sur la coentreprise composée par le Japonais Marubeni (51 % du capital) et le Français Total (49 %), à l'issue du premier appel d'offres solaire du pays du Moyen-Orient. Coût total du projet : 421 millions d'euros.

Répondre à 10 % de la demande énergétique du pays

Plus habitué aux installations gazières (le pays fut le premier producteur mondial de gaz naturel liquéfié jusqu'à ce que l'Australie le détrône en termes d'exportations en 2019), le Qatar va bâtir sa première centrale solaire et donner vie à son Al Kharsaah Solar PV IPP Project.


La centrale de 800 mégawatts devrait permettre au Qatar de répondre à 10 % de la demande nationale énergétique en période de pointe. Elle devrait attendre sa pleine capacité en 2022, et commencer à alimenter les particuliers, industries et services du pays en énergie solaire dès 2021, avec une capacité de 350 MWc.

« Ce sera la plus grande centrale solaire construite par Total », a réagi le Président-directeur général du groupe pétrolier français, Patrick Pouyanné.

Les projets se multiplient dans la région

C'est donc pour la Coupe du monde de football que le projet photovoltaïque devrait être pleinement opérationnel, avec une centrale qui sera érigée sur une dizaine de kilomètres carrés (1 000 hectares) et qui devrait abriter 2 millions de modules solaires, à double face, montés sur des trackers. Al Kharsaah est censée permettre au Qatar de réduire ses émissions de CO2 de 26 millions de tonnes sur la durée de vie du projet.


« Al Kharsaah, le plus grand projet solaire de Total, contribuera à notre ambition de déployer 25 GW d'énergies renouvelables d'ici à 2025. Grâce à ce projet, nous renforçons notre partenariat de long terme avec le Qatar, dans le pétrole, le gaz naturel, le raffinage et la pétrochimie, et nous l'étendons aux énergies renouvelables », a ajouté le PDG de Total.

Le Qatar n'est effectivement pas réputé pour être un pays baignant dans l'écologie. Mais depuis quelques années, les pays du Golfe multiplient les projets d'énergie propre à coups de milliards de dollars injectés dans des infrastructures solaires et nucléaires. L'Arabie saoudite souhaite par exemple construire 200 gigawatts de capacités d'ici 2030, via un méga-projet solaire bâti avec l'appui du conglomérat SoftBank Group. La centrale solaire de Sweihan, aux Émirats arabes unis, produit déjà 1 177 mégawatts.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 20/01/2020 à 14h48
18
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top