Test IKEA Cadre Enceinte Symfonisk : une nouvelle réussite au tableau de chasse du géant suédois ?

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
30 novembre 2021 à 18h03
5
IKEA Symfonisk lampe 2e gen © IKEA

Ikea peut meubler toutes les pièces de votre maison, mais pas seulement. Depuis quelques années, l’offre s’est étendue à certains produits électroniques pour éclairer et sonoriser votre intérieur. Ils contribuent au confort domestique mais pas seulement. A ce titre, les enceintes Ikea Symfonisk sont toujours associées à une autre fonction : étagère, luminaire et maintenant cadre mural. Le Cadre Enceinte Symfonisk offre des possibilités d’intégration peu explorées par les acteurs de l’audio jusqu’ici. 

Ikea Symfonisk Cadre Enceinte WiFi
  • Ouverture sonore
  • Tableau enceinte personnalisable
  • Environnement et compatibilité Sonos
  • Calibrage audio Trueplay
  • AirPlay 2
  • Médium pas toujours très naturel
  • Aucune entrée audio, ni USB, ni Bluetooth
  • Châssis en plastique basique

Qui mieux qu’Ikea pouvait intégrer des enceintes dans des éléments de mobilier et de décoration ? Le géant suédois a préféré s’associer à l’une des références de l’enceinte sans fil plutôt que de développer quelque chose de zéro. C’est une excellente idée car le chemin est semé d’embuches : maîtrise de la qualité dans une gamme de tarifs grand public, connectivité et stabilité réseau, ergonomie de l’application de pilotage. Autant de critères sur lesquels Sonos excelle depuis de nombreuses années. L’autre avantage de s’associer à Sonos, c’est la compatibilité automatique des enceintes Ikea avec les millions d’enceintes Sonos déjà installées et celles qui le seront à l’avenir.

Il y a deux ans, Ikea sortait ses deux premières enceintes fabriquées avec Sonos. Dans la gamme Symfonisk, nous avions l’enceinte luminaire et l’enceinte étagère. La première vient d’être totalement redessinée, la seconde reste dans la gamme. Toutes ces enceintes sont commercialisées à un prix inférieur à la moins chère des enceintes WiFi Sonos. Elles ont pourtant un design plus recherché. Sans parler des politiques tarifaires respectives des deux sociétés, la différence se situe principalement à deux niveaux : la qualité des matériaux employés et la qualité sonore. Les enceintes Ikea sont plutôt faites de tissu et de plastique basique, les enceintes Sonos sont faites de matériaux lourds et robustes. Quant à la qualité sonore, c’est ce que nous allons explorer au cours de ce test.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk lifestyle
©Ikea

Fiche technique Ikea Symfonisk Cadre Enceinte WiFi

Caractéristiques techniques

Format d'enceinte
Satellite
Nombre de haut-parleurs
2
Haut-parleur grave
90mm
Haut-parleur tweeter
28mm

Connectivité

Multiroom
Oui
Ethernet
Oui
Wi-Fi
Oui
Bluetooth
Non
AirPlay
AirPlay 2

Caractéristiques physiques

Hauteur
57cm
Largeur
41cm
Profondeur
6cm
Poids
3,9kg

Design : une conception basique cachée par un tissu en façade personnalisable

Le Cadre avec Enceinte WiFi  Symfonisk est un produit qui se décrit littéralement dans sa référence. Pas de suite de lettre ou de chiffres, c’est une enceinte sous forme de cadre, ou de tableau si vous préférez. Dans un cas comme dans l’autre, vous n’êtes pas obligé de l’accrocher au mur, ce Cadre Enceinte peut être posé sur un meuble ou une étagère.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk accessoires
©Alban Amouroux pour Clubic

A ce propos, Sonos fournit des éléments pour couvrir les deux situations : une attache murale et deux patins antidérapants pour la position posée. Les patins en caoutchouc se clipsent dans les orifices prévus, pour une pose à l’horizontale ou à la verticale.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk lifestyle cadre
©Ikea

Quant aux grilles, elles se retirent facilement en passant les doigts dans les orifices des patins. Le Cadre Enceinte Symfonisk est vendu en blanc ou en noir, avec le cache en tissu assorti. Il existe en option d’autres caches reproduisant des dessins ou des photos (20 ou 29,99 € selon le modèle). Pour l’instant, vous ne pouvez pas encore faire imprimer votre cadre personnalisé. 

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk cablage
©Alban Amouroux pour Clubic

Le cadre mesure 6 cm d’épaisseur. Il est réalisé dans un plastique basique. Ce n’est pas très grave car une fois posé ou fixé, seul le fin contour est visible. A l’arrière, Ikea a créé un espace pour enrouler la longueur de câble en trop ainsi que des chemins de câble pour faire sortir ce dernier où on le souhaite sur n’importe lequel des quatre côtés.

Équipement : conception deux voies bass-reflex

Ikea fait comme Sonos et ne divulgue pas la puissance de son enceinte. Mais est-ce encore vraiment un critère d’achat ? Il y a en tous les cas la place suffisante dans les 6 cm d’épaisseur de l’enceinte pour faire entrer toute l’électronique. 

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk haut-parleurs
©Alban Amouroux pour Clubic

Une fois la grille retirée, on peut découvrir les deux haut-parleurs : un tweeter avec une pièce de protection et de mise en phase accompagné d’un mini woofer de 9 cm. Lorsque l’on connaît un peu le matériel courant dans le monde des enceintes, on remarque immédiatement que les haut-parleurs utilisés sont des modèles d’entrée de gamme. Toutefois, cela ne veut rien dire car bien mis en œuvre, le résultat peut être de très bonne tenue.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk boutons
©Alban Amouroux pour Clubic

Sur l’une des tranches se trouvent les trois boutons habituels des enceintes Sonos et Ikea : lecteur/pause, volume-, volume+. Ils seront sûrement assez peu utilisés, mais ils restent nécessaires pour forcer le mode d’association ou pour réinitialiser l’enceinte. 

Connectivité : rien en physique, tout en dématérialisé

Le nombre de prises sur cette enceinte Ikea est ultra limité. Il n’y a aucune entrée ni aucune sortie audio. Vous trouverez uniquement un port RJ45 pour la liaison réseau filaire. Ce type d’enceinte et ses modes d’installation sont de toute façon assez peu compatibles avec des câbles. Celui pour l’alimentation est déjà bien suffisant.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk Ethernet RJ45
©Alban Amouroux pour Clubic

Justement, à côté de la prise de courant classique 230V à deux pôles, il y a une sortie 230V. Plutôt rare, la prise deux pôles mâle permet de connecter un cordon directement entre deux Cadre Enceinte Ikea. Ainsi, une seule prise de courant suffit. Le cordon spécifique pour alimenter une deuxième enceinte à partir de la première est disponible sur le site Ikea. Dans tous les cas, même si vous avez choisi le Cadre noir, les cordons d’alimentation sont toujours blancs, car moins visibles sur un mur.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk alimentation
©Alban Amouroux pour Clubic

Doit-on également rappeler qu’il n’y a pas de bluetooth sur les enceintes Sonos fixes ? Le cadre Enceinte Ikea ne l’a pas non plus. Pour la musique sans fil, ce sera en WiFi uniquement.

Ergonomie : réglage automatique du son

L’idée du cadre enceinte, c’est de le fixer ou de le poser et de l’oublier. Il remplira la pièce de musique sans s’imposer visuellement. Partant de ce principe, cette enceinte Ikea n’est rien sans son application mobile. Ne cherchez pas une app Ikea pour la musique, c’est bien l’app Sonos (S2) qui pilote les enceintes Ikea.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk app installation

L’installation la toute première fois s’effectue via le NFC. C’est en tous les cas ce que propose l’app une fois qu’elle a détecté votre nouvelle enceinte Ikea. Si jamais cette procédure échouait, l’app bascule sur un appairage sonore : elle joue une petite musique aussitôt reconnue qui déclenche les écrans suivants de l’installation. Une micro LED visible à travers le tissu confirme l’état de l’enceinte.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk app systeme

L’étape suivante classique vous demande de sélectionner le nom d’une pièce. Moins classique, surtout à ce niveau de tarif, le cadre enceinte Ikea est compatible Trueplay. Vous allez pouvoir effectuer un calibrage audio de l’enceinte si vous possédez un iPhone ou un iPad récent. 

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk app Sonos

Une fois tout cela effectué, il y aura peut-être une mise à jour logicielle à effectuer. Ensuite, vous pourrez vous rendre dans les réglages audio pour modifier le niveau relatif des graves et des aigus ou désactiver le loudness, toujours actif par défaut. C’est également à cet endroit que se trouve la possibilité d’associer deux Cadres Enceintes Ikea pour créer une paire stéréo. 

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk app lecture

L’application mobile Sonos est toujours aussi complète et pratique à utiliser. Elle donne accès à des dizaines de services musicaux, à tous les podcasts et toutes les radios du monde, ou presque. Le moteur de recherche est bien pensé, la page des favoris est primordiale pour lancer la musique rapidement. Dans le bandeau de menu au bas de l’écran, l’icône centrale liste les différentes enceintes Ikea et Sonos de votre maison pour les contrôler globalement et les grouper.

Analyse : une excellente enceinte d’ambiance

Commençons par le grave, bien présent mais limité dans sa descente vers les plus basses fréquences. Le cadre enceinte ne cherche pas absolument à reproduire les nappes, il se concentre sur ce qu’il maîtrise à l’aide de l’évent bass-reflex apportant un peu de rondeur et d’assise. Le loudness toujours actif par défaut chez Sonos (et Ikea) peut rester dans cette position. Le désactiver ne dégraisse pas particulièrement le bas du spectre. Globalement, les capacités dans le grave sont en accord avec le format de l’enceinte.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk grille
©Alban Amouroux pour Clubic

Le médium est légèrement coloré, ce qui se ressent sur les voix que l’on connaît par cœur. L’aigu est également simplifié dans sa reproduction des détails. Les cymbales fêlées ne sonnent pas vraiment comme elles le devraient. Toutefois, l’équilibre reste bon, sans mise en avant trop prononcée d’un registre en particulier. L’écoute est agréable, sans donner l’impression de forcer ni de distordre. C’est bien ce que l’on attend de ce format d’enceinte destiné avant tout à créer une ambiance. 

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk face arrière
©Alban Amouroux pour Clubic

Face à cette enceinte mono, la scène sonore est forcément limitée. Les voix et les instruments sont concentrés au niveau des haut-parleurs. Mais plus on monte en fréquence, plus l’ensemble s’extrait facilement de l’enceinte. On évite ainsi l’effet de boite. Avec cette Ikea Symfonisk, vous obtiendrez une projection globale agréable sur les musiques modernes. En revanche, le résultat est plus nuancé avec les enregistrements profonds et précis comme la musique classique qui passe moins bien. Si c’est votre style de prédilection, il faudra passer sur une paire de Cadres Symfonisk en stéréo pour retrouver l’ampleur des formations orchestrales.

Prix et concurrence

Le Cadre Enceinte Symfonisk est un produit original car, à 179 €, il n’a pas de concurrence. Nous ne connaissons pas d’autres enceintes amplifiées et connectées sous ce format. Mais un grand nombre d’enceintes sans fil de petit format peuvent être fixées au mur via des pas de vis spécifiques ou des supports optionnels. Cette Symfonisk reste la seule enceinte tableau connectée et autonome du marché. 

Les modèles les plus proches autour de 200 euros sont l’Audio Pro A10 , la Harman Kardon Citation One MkII ou la Sonos One SL. Leurs qualités sonores sont légèrement supérieures au tableau Ikea. Ces trois petites enceintes mono plus ou moins cylindriques sont semblables en termes d’encombrement : une quinzaine de centimètres de diamètre pour une vingtaine en hauteur. Cela les rend discrètes sans atteindre le niveau d’intégration déco du tableau Ikea.

IKEA Cadre Enceinte Symfonisk vinyle
©Ikea

L’avis de Clubic

Vous ne trouverez aucune autre enceinte AirPlay 2 à ce prix aussi simple à intégrer dans votre intérieur. Le format tableau libère l’espace et aide à obtenir une bonne couverture sonore. Le son n’est pas extraordinaire, un peu trop coloré, pourtant il conviendra au plus grand nombre grâce à une ouverture sonore recréant facilement une ambiance de fond. Il faut simplement rester dans des niveaux sonores raisonnables et éviter les styles musicaux trop exigeants comme le classique.

Et puis ce n’est pas une enceinte pour sonoriser des soirées. La meilleure solution serait d’ajouter un second cadre pour les pièces de taille moyenne, voir plus pour les grandes ou très grandes pièces. L’utilisation de l’application mobile Sonos ouvre l’enceinte vers toute la musique dématérialisée, mais certains regretteront l’absence du Bluetooth ou d’une entrée source. Finalement, grâce à sa personnalisation, le Cadre Ikea Symfonisk est une enceinte capable de se fondre dans tous les intérieurs.

7

Ikea propose l'enceinte murale connectée avec AirPlay 2 la plus accessible. Elle permet de sonoriser facilement une pièce sans encombrer meubles et étagères. L'écosystème Sonos est un grand plus : il ouvre vers le son multipièces et donne accès à tous les services de musique sur abonnement.

Les plus

  • Ouverture sonore
  • Tableau enceinte personnalisable
  • Environnement et compatibilité Sonos
  • Calibrage audio Trueplay
  • AirPlay 2

Les moins

  • Médium pas toujours très naturel
  • Aucune entrée audio, ni USB, ni Bluetooth
  • Châssis en plastique basique

Son 7

Connectivité 7

Ergonomie 8

Finitions 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
zeebix
Sauf erreur de ma part, vous parlez du prix sans l’indiquer, qui est de 149€ (avec le cadre de base) et à partir de 20€ le cadre prévu pour ensuite…<br /> Personnellement, je ne trouve pas ça spécialement beau (les gouts, les couleurs etc…) mais ce qui me dérange le plus c’est le fil, ok il faut bien l’alimenter mais ça fait moche si on l’accroche à un mur.
John_Lowley
Comme pour la télé, tu fais 2 trous dans le mur. Est-ce que ça en vaut la peine ?
twist_oliver
Disons que cela a le mérite de proposer un choix supplémentaire dans le type d’enceintes à intégrer dans son salon. Ils gagneraient sûrement à proposer des facades imprimées à la demande avec une photo de son choix.<br /> Mais oui personnellement je préfère de plus petites enceintes à poser sur un meuble mais certains détestent avoir qqchose qui n’est pas suspendu, pour le design, pour le ménage etc.
g-m1n1
Faire un trou dans le mur avec gaine c’est pas si facile non plus si c’est des murs en béton (je l’ai fait il y a qq mois pour ma TV…)<br /> Pas fan du design perso, mais un choix en plus dans le système Sonos c’est toujours un plus.
Petinikola
Pour l’expérience, une connaissance avait configuré son véritable auditorium HC (normalement en 9.2.4) avec des Symphonisk rendues après chez Ikea.<br /> Forcément on est à des années lumières de la qualité de départ mais par une personne qui ne peut pas de «&nbsp;boite posés sur un meuble avec un fil qui traine&nbsp;» c’est pas trop mal.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page