EA annonce son propre système anti-triche « ultime »... et envahissant ?

14 septembre 2022 à 15h40
23
Battlefield 2042 © © Electronic Arts
© Electronic Arts

Pour lutter contre la triche dans ses jeux, Electronic Arts présente son propre système anti-triche pour PC.

Emboîtant le pas notamment de Riot Games et Activision-Blizzard, ce système imaginé par le géant américain opérera également directement sur le kernel. Sa première ébauche sera déployée sur FIFA 23 fin septembre.

Un nouveau système anti-triche basé dans le kernel

Baptisé sobrement « Electronic Arts Anti-Cheat » (EAAC), ce système s'inscrit dans la droite lignée des protections déjà déployées sur Valorant par Riot Games ou Call of Duty avec Ricochet, propriété d'Activision-Blizzard. Imaginé en interne par les développeurs du géant américain, EAAC est donc un système basé sur le kernel du PC visant à protéger les jeux Electronic Arts contre la triche et le sabotage en leur sein.

Elise Murphy, Directrice en chef de la sécurité et de l'anti-triche chez EA, a justifié cette mesure en ces termes : « Les développeurs de solutions de triche sur PC implantent de plus en plus leurs produits dans le kernel. Il nous faut donc un système pouvant les affronter sur leur propre terrain ».

Elle ajoute également : « Chez Electronic Arts, nous sommes aussi des joueuses et joueurs sensibles aux évolutions des technologies. Il est donc important pour nous que notre système anti-triche basé sur le kernel mette un point d'honneur à renforcer la sécurité de nos joueurs PC tout en respectant leur vie privée ». Le système anti-triche estampillé EA sera d'abord testé sur FIFA 23, et sera ensuite déployé sur d'autres jeux de ses écuries selon une étude au cas par cas.

Une solution en principe envahissante, mais à quel point ?

De plus en plus courants, les systèmes anti-triche basés sur le kernel ont déjà soulevé bien des problématiques. On peut par exemple citer le respect de la vie privée, la sécurité, voire l'intégrité du PC impacté.

Dans l'article de blog dédié à cette annonce, Elise Murphy tente de rassurer les joueuses et joueurs sur ce point. Elle précise que EAAC ne fonctionnera que lorsqu'un jeu sous sa tutelle sera lancé. Une fois le jeu arrêté, le système anti-triche devrait également être désactivé.

Pour ce qui est des données collectées par le système, Elise Murphy indique que « EAAC ne collecte aucune information concernant votre historique de recherche, les applications qui ne sont pas liées aux jeux Electronic Arts, ou quelque information que ce soit n'ayant pas un rapport avec la protection anti-triche ».

Pour l'heure, impossible de dire si EAAC tiendra véritablement toutes ses promesses. Les joueuses et joueurs pourront mettre ce système à l'épreuve sur la version PC de FIFA 23, attendue le 27 septembre et faisant office de premier cobaye à grande échelle.

Source : Electronic Arts

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
18
cid1
Et après on ne pourra sûrement plus se passer de Windows pour jouer, jouer sur Linux sera t’il impossible avec ce kernel anti cheat ou cela n’a t’il rien à voir?
octokitty
Je me posais la question hier si EAAC n’allait pas exiger TPM 2.0+ et/ou Windows 11. Peut-être pas pour l’instant mais cela viendra. J’arrêterai de jouer à la série F1 et Fifa sur PC et migrerai peut-être sur console dans ce cas, mais d’autres joueurs seront moins conciliants si de telles restrictions venaient à arriver. Mais dans le fond, c’est toujours la même chose chaque année avec ces jeux de sports alors peut-être que je ferais bien de m’en passer et économiser une centaine d’euros par an.<br /> En plus ça collectera sûrement quand même les informations sur le matériel et leur numéro de série, histoire de pénaliser le tricheur s’il tente de smurf sans changer de matériel, et que s’il vend son matos en occasion, son acheteur se fait aussi ban dans ce cas.
Orezzo
EA annonce installer un rootkit avec tout ses prochains jeux<br /> bienvenue en 2022.
Popoulo
EA n’écoute pas les joueurs quand il s’agit de triche, même si vous fournissez videos, screens etc… De même pour UBI, les rois du foutage de gueule avec leur passoire d’EAC.<br /> « devrait également être désactivé » : devrait… devrait… vous êtes joueurs EA lol<br /> Et comme dit @cid1 , ça risque d’être un frein de plus vers le jeu sur linux…
darkkanga
Bonjour,<br /> En même temps les « mauvais » joueurs ne tricheraient pas, ce type de système n’existerait pas.<br /> Je ne comprends pas l’intérêt de « gagner » online en trichant.
ZZorrgg
Avant de parler de Linux il faudrait deja que ca marche sous windows car la ticherie est une pandemie en ce moment
Popoulo
@octokitty : Malheureusement, même sur console la triche est présente <br /> @darkkanga : C’est un peu la réflexion que tous les joueurs légits font : « quel intérêt de gagner en trichant ». Les tricheurs vous répondront : « bah… gagner ! » et à partir de là…
cid1
ZZorrgg:<br /> Avant de parler de Linux il faudrait deja que ca marche sous windows car la tricherie est une pandemie en ce moment<br /> Je suis d’accord avec toi et c’est pour ça que je joue uniquement à des jeux en solo.
phoenix2
Les tricheurs sur les jeux online sont devenu une vraie plaie, on ne profite du jeux que les 3 premiers mois des foix moins, le online n’a plus d’interet dans ce cas, il faut vite trouver des solutions, il suffit d’un systeme de dénonciation simple, ainsi les devs aprés control pouraient sanctioner voir bannir pendant un temps puis définitivement si récidive, voila sans ces rootkits qui parfois font plus de mal que de bien.
LeGlop
ça veut dire que la plupart des jeux EA qui vont implémenter ce rootkit ne pourront pas marcher sur le Steam Deck et sur Linux.<br /> Il va falloir qu’ils trouvent un autre moyen de prévenir la triche à l’avenir car clairement cette solution n’est pas perenne.<br /> Sans compter que ça pose des risques de sécurité sur les PC, comme ce qu’il s’est passé avec le système anti-triche de Genshin Impact qui s’est fait hacker.
Francistrus
Le hic c’est que les jeux de maintenant (payants ou gratuits) proposent beaucoup de contenus à débloquer en jouant x temps ou en faisant certaines actions dans le jeu, et les cheaters peuvent débloquer le contenu beaucoup plus vite que les autres joueurs.<br /> Sinon il n’y a effectivement aucun intérêt : le but de jouer en multijoueur est de monter en compétence au gré des différentes parties jouées, un cheater va vite se retrouver contre des gens avec un niveau supérieur au leur…
Nmut
Je pense qu’aucun système n’est infaillible.<br /> La dénonciation n’est pas non plus la panacée. J’ai été banni d’un jeu (The Crew) alors que je jouais soit solo soit avec mes 2 gamins, parce que j’ai été dénoncé (?!?) et après « analyse » je faisais des actions louches (refaire chaque mission 2 fois de suite, WTF?!?!?). Il m’a fallu 1 mois d’échange de mails pour pouvoir de nouveau jouer!
gamez
j’espere qu’on aura la possibilité de jouer offline tranquillement.
phoenix2
Bein tout le boulot est là, déjà il faudrait qu’ils se basent sur plusieurs dénonciations, sinon une seul à répétition, et contrôler le jeux du dit tricheur et voir son comportement (les tricheurs ne peuvent pas arrêter de tricher); Un peu à la manière des modérateurs, moi je pense plutôt qu’ils ne veulent pas embaucher des gens pour ça, en plus donner au joueurs par expl : fps en ligne de pouvoir éjecter un tricheur, et si il est éjecté plusieurs fois, voir son comportement aussi pour sanctionner si c’est le cas.
wackyseb
Du moment que je peux continuer à activer le Godmode, les munitions infinies, ça me va.<br /> Par contre je ne fais que les jeux solo ou mode histoire et aucun jeu en réseau donc je ne devrais pas être embêté avec les bannissements
juju251
Dans le kernel, hmm ? Ben voyons.<br /> Donc, si jamais leur système plante ou comporte une faille …<br /> Vla les risques de propagation au reste de l’OS …
Nmut
Il n’y a qu’un système automatique envisageable. Pas sûr que les éditeurs aient les moyens de mettre des centaines de « modérateurs » pour contrôler un jeu en permanence!
Popoulo
@wackyseb : Du moment que ton jeu est original et donc que leur machin s’active, solo ou pas tu risques d’être sanctionné suivant ce que tu fais avec. A ce niveau là, même le modding risque d’être compromis.<br /> Enfin, y aura d’autres solutions. Tant pis pour eux.
Remoss
Dommage qu’il n’y ait pas de système équivalent prévu pour Counterstrike…,<br /> perso j’ai arrêté d’y jouer vu le nombre effarant de cheaters…
gaadek
Je suis étonné qu’il n’y ait pas de système de détection de triche basée sur IA qui permettrait un système moins intrusif - mais plus répressif.
Urleur
Si c’est pour FIFA 23, alors tout va bien … non je rigole, je suis pas ce point désespéré pour jouer à des millionnaires jouant au ballon rond.
wackyseb
Le dernier jeu qui m’a empêché de jouer tranquillement comme je le souhaitais (et hors ligne en solo en plus) a fini par être tipiaké pour être tranquille alors même que j’ai ce jeu dans Steam<br /> C’est ridicule mais c’est comme çà.<br /> Les systèmes anti-cheat je comprend l’intérêt pour ceux qui jouent en réseau.<br /> Pour ma part, rien à carrer !!
Catstom
Et en quoi ca les emmerde qu’il y ait des tricheurs ???<br /> Pourquoi ne pas simplement créer des salons spéciaux tricheurs pour qu’ils s’affrontent entre eux ???
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous avez un compteur Linky ? Attention, vous pourriez subir des coupures cet hiver
Entre offre de remboursement et promotion, la barre de son LG SP2 est à moins de 50€ !
Maserati dévoile un peu plus son électrique GranTurismo Folgore
La mise à jour 22H2 de Windows 10 arrive ! Les ISO sont prêtes
TSMC pourrait complètement remplacer Samsung dans les Tesla
Vente flash sur la Kindle Paperwhite d'Amazon avec 16 Go de stockage !
Sony veut des PS VR 2 partout et compte bien en produire une montagne
Ransomware : après les hôpitaux, les écoles sont-elles les prochaines cibles des pirates ?
Retournement de situation : M6 n'est plus à vendre. Que s'est-il passé ?
Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le Français Fyve se lance en couleurs
Haut de page