NVIDIA : les GTX 1660 et 1650 lancées pour titiller AMD en 2019 (et pour écouler les stocks)

le 28 février 2019
 0
nvidia geforce gtx

Avec ses GTX 1660 et 1650, Nvidia chercherait à remplir un triple objectif. D'après DigiTimes (via Tom's Hardware), ces deux cartes, qui n'ont pas encore été officialisées par la firme, auraient pour but de faire plonger AMD sous la barre des 25% de parts de marché cette année (avec la perspective de faire idéalement passer les rouges sous les 20%, apprend-on), mais aussi de permettre à Nvidia de maintenir ses revenus tout en écoulant ses stocks.

C'est une course à l'entrée et au milieu de gamme qu'AMD et Nvidia s'apprêtent à entamer. Alors que les rouges préparent le lancement de leurs puces Navi, et que des baisses de prix sont prévues sur les Radeon RX 590 et 580, Nvidia s'attacherait également à déployer ses ailes sur un secteur qu'il a tendance à négliger d'ordinaire. Pour ce faire, la firme au caméléon compte sur la GTX 1660 Ti, lancée la semaine dernière à 299 euros, et tablerait également sur les sorties successives - en mars - de deux autres modèles abordables : les GTX 1660 et 1650, au cœur de bien des rumeurs depuis quelques semaines.

Maintenir AMD au plus bas et contrebalancer les résultats décevants du Q1 2019


Dans son rapport, DigiTimes avance notamment que ces deux puces « sont destinées à confronter AMD à une forte pression tarifaire vis-à-vis de son offre sur l'entée et le milieu de gamme, au travers des Vega 64/65, et des RX 590, 580 et 570». Une pression qui pourrait toutefois se montrer toute relative étant donné qu'AMD souhaite raboter les prix de certains de ces modèles. L'idée étant, toujours pour AMD, de mieux répondre à l'offensive engagée par les verts sur son terrain de jeu habituel.

Si Nvidia risque, dans les faits, d'avoir du mal à épingler pour de vrai la firme de Lisa Su sur les secteurs de l'entrée et du milieu de gamme, les deux groupes risquent de se livrer une âpre bataille sur le plan tarifaire. Un cas de figure qui ne pourrait que profiter au consommateur.

Reste que du point de vue de Nvidia, titiller AMD en 2019 ne fait pas tout. La firme doit également revenir à des résultats stabilisés après la dégringolade du Q1 2019, et parvenir à écouler ce que Tom's Hardware appelle ses « vieux stocks ». Un inventaire saturé suite à l'affaissement du marché généré par le minage de crypto-monnaies, lit-on dans le rapport de DigiTimes, qui assure que Nvidia subit toujours les turbulences qui en ont découlé.

Une fin d'année 2018 mal négociée chez Nvidia


Véritable boulet que Nvidia se traîne depuis des mois, les stocks de puces accumulés par la marque avaient, en novembre dernier, contribué à reporter au début d'année 2019 le lancement de la RTX 2060, laissant ainsi le milieu de gamme des verts affreusement dégarni durant les fêtes.

En résultaient les mauvaises performances du géant du GPU sur le premier trimestre de son année fiscale 2019 (compris entre les mois de novembre et de janvier). Sur cette période, la firme enregistrait ainsi une baisse de 24% de ses revenus par rapport à l'année précédente et de 31% par rapport au Q4 2018. Une dynamique morose qui s'étendait à la question des profits glanés par Nvidia, en baisse de 49% face au premier trimestre 2018 et de 54% vis-à-vis du Q4 de cette même année fiscale.

D'après DigiTimes, en lançant les GTX 1660 et 1650, Nvidia espère continuer de dégager son inventaire tout en stabilisant ses revenus sur le Q2 2019. Il faudra toutefois un trimestre supplémentaire, selon les analystes, pour que la marque de Jensen Huang reviennent pour de bon dans la course. Le groupe devrait d'ailleurs subir une année 2019 marquée par une baisse globale de revenus estimée entre 15 et 20%.
Modifié le 08/03/2019 à 16h42
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Technologies numériques : l'IUE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
scroll top