Asus lance à son tour une GeForce GTS 450 overclockée

06 décembre 2010 à 09h45
0
Asus procède aujourd'hui à son tour au lancement tardif d'une nouvelle variante de la GeForce GTS 450 de NVIDIA. Ce quatrième modèle se différencie de ses prédécesseurs, lancés à partir du mois de septembre 2010, par un overclocking d'usine. Cette carte graphique dédiée d'entrée de gamme connait donc un engouement soudain puisqu'elle a fait l'objet d'une autre annonce similaire la semaine dernière.

03806104-photo-asus-geforce-gts-450.jpg

La dernière née d'Asus, répondant au doux nom d'« ENGTS450/DI/1GD5 », offre donc d'origine des fréquences supérieures à la NVIDIA GeForce GTS 450 de référence. Le GPU GF106 est ainsi cadencé à 810 MHz, au lieu de 783 MHz et ses 192 unités de calcul ou cœurs CUDA le sont à 1620, au lieu de 1566. Son 1 Go de mémoire GDDR5 reste en revanche cadencé à 902 MHz, soit la fréquence nominale.

Les composants bénéficient en outre d'une alimentation à 4 phases, de condensateurs de type POSCAP, d'un blindage contre les interférences électromagnétiques (EMI shielding) et d'une fonction « GPU Guard » destinée à améliorer la fiabilité.

On retrouve enfin une sortie HDMI standard, plutôt qu'une sortie au format mini, et une seule sortie DVI, la seconde étant remplacée par une sortie VGA.

Le prix et la date de commercialisation de l'« ASUS ENGTS450/DI/1GD5 » sont encore inconnus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top