Mars Rocket : l’exploration spatiale autour du cou

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
01 décembre 2020 à 10h30
0
Mission to Mars © Touchstone Pictures
Mission to Mars (Brian De Palma, 2000)

Jusqu'au 24 Décembre, Clubic vous ouvre chaque jour une case de son calendrier de l'Avent 2020 : l'occasion de découvrir des gadgets insolites ou pratiques, des idées cadeaux, pour soi ou pour ses proches.

Parfois, un film plutôt moyen peut quand même réserver de bonnes surprises, voire même donner lieu à une quête de plusieurs années. C’est exactement ce qui s’est passé pour cette fusée martienne, qui inaugure l'édition 2020 de notre calendrier de l’Avent.

Sorti en mai 2000, Mission to Mars, de Brian de Palma, nous entraîne au cœur de la première mission martienne habitée de la NASA. Evidemment, tout ne se passe pas vraiment comme prévu et une fois sur la Planète Rouge, l'équipe d'astronautes disparait des radars de la NASA, dans d’étranges circonstances. Une seconde mission est donc dépêchée afin de retrouver d’éventuels survivants.

Vingt ans de quête

Dans le film, le boss de l’équipe, interprété par Tim Robbins, a autour du cou un pendentif en argent représentant une fusée. Sans être essentiel, cet élément du costume a tout de même son rôle à jouer dans l’histoire racontée. Aussi, en tant que geek assumé et fan d’astronautique, j'ai été fasciné par ce petit bijou à l'aspect épuré et aux lignes neo-vintage, et ne pensait plus qu'à l'acquérir. Plus le temps passait, plus je voulais le trouver. Sans succès.

Ce n'est que vingt ans plus tard que j’ai réussi à retrouver la trace du pendentif. Ou plutôt une réplique. Les fondateurs de l'entreprise en question sont eux aussi tombés sous le charme de ce bijou inspiré de la fusée de Buck Rogers, héros d’un comics des années 30. Ruidoso Metal Works, puisque c’est son nom, est une petite entreprise américaine basée à Las Cruces (Nouveau Mexique).

Le nom de cette ville ne devrait d'ailleurs pas être étranger aux fans de voyages spatiaux. Etablie non loin de la frontière mexicaine, elle abrite en effet le premier port spatial grand public de Virgin Galactic ainsi que le White Sands Test Facility de la NASA, connu pour ses bancs d’essais de moteur-fusée.

Impact écologique réduit

Baptisé, fort à propos, Mars Rocket, le pendentif est fait d’argent, exempt de substances toxiques ou allergènes comme le nickel, le cadmium, le plomb ou le bismuth. Cherchant à minimiser son impact sur l’environnement, l'entreprise utilise un matériau en provenance du recyclage de l'industrie joaillère, et non de l’exploitation minière directe.

La « fusée martienne » mesure 38 mm pour une largeur maximale de 8,4 mm et pèse 7,8 grammes dans son édition de base (66 dollars). Ses concepteurs l’ont déclinée en une version en métal massif aux dimensions identiques, mais pesant 13,7 grammes (132 dollars). On la trouve aussi sous forme de « pin’s », dans une reproduction particulièrement fidèle (68 dollars).

Astronaute © Ruidoso Metal Works

Petit à petit, la collection s’est étoffée, accueillant d’autres modèles ayant tous en commun la science-fiction et l’exploration spatiale américaine des années 60 et 70. On y trouve ainsi fusées interstellaires, soucoupes volantes, robots, astéroïdes, navette spatiale et même un astronaute miniature équipé d’un casque à la visière dorée du plus bel effet (156 dollars)… À condition d’aimer ce type de bijoux bien sûr !

Malheureusement, Ruidoso Metal Works n’est pas distribué en Europe. Pour se procurer leurs créations, il faudra le plus souvent passer commande depuis retro-rockets.com . Outre un délai de livraison pouvant atteindre deux semaines - ce qui explique que nous inaugurions ce calendrier avec ce produit - il faudra dans certains cas s’acquitter de frais de douanes rendant l’addition un peu plus salée…

Ou alors…

Les fans de joaillerie spatiale pourront trouver leur bonheur en cherchant un peu sur le Net. Attention toutefois aux produits à très bas prix. Ils risquent d’être fabriqués à partir de matières d’origine douteuse et déclencher des allergies.

Retrouvez notre sélection du calendrier de l’Avent

Pourquoi changer une formule qui gagne ? Pour sa seconde édition, le calendrier de l’Avent de Clubic sélectionne pour vous des produits originaux et pas toujours très connus, dignes de l'intérêt du geek qui sommeille en vous ! Nous les avons tous eu entre les mains et nous les avons apprécié : c’est pour cela que nous vous les conseillons.

Et pendant qu’on y est, rappelons que le calendrier de l’Avent de l’année dernière est toujours en ligne !

Modifié le 03/12/2020 à 16h46
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Obsolètes : votre chronique SF sera-t-elle surpassée par les IA ?
Sélénie : trouvez refuge sur la face cachée de la Lune
Wall-E : deux robots qui s'aiment pour sauver la planète ?
Phobos : embarquez pour une télé-réalité spatiale à haut risque vers la planète rouge
Netflix signe un accord avec Spielberg pour plusieurs films par an
Le Dernier Voyage : l'apocalypse au clair de lune
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
Jachère : votre chronique SF découvre une Terre hors du temps
Twitch a 10 ans : retour sur un pionnier du stream en direct et sur l'avenir de la plateforme
Asus ROG sort son premier manga dédié au... streaming ! Découvrez les premiers chapitres
Haut de page