Mega accepte la monnaie virtuelle Bitcoins

18 février 2013 à 14h43
0
Kim Schmitz a, semble-t-il, tiré des enseignements de la fermeture de MegaUpload l'an dernier. Le fondateur de Mega explique qu'il est désormais possible d'utiliser de la monnaie virtuelle (Bitcoins) pour s'abonner aux versions payantes de son service et dévoile également la possibilité pour les sites tiers de s'affilier au service.

Lors de la fermeture de MegaUpload, la justice américaine avait présenté au service pas moins de 5 chefs d'accusation parmi lesquels figurait le blanchiment d'argent. La Cour disséquait ainsi les revenus du site et précisait que les inscriptions en ligne et la publicité étaient les deux principales sources financières de MegaUpload.

La première source (les inscriptions) aurait ainsi généré 150 millions de dollars (seulement 25 millions de dollars pour la publicité). Selon la justice, la société redistribuait une partie de ses revenus à ses contributeurs les plus importants mais n'effectuait aucun paiement auprès des ayants droit. Elle était donc formellement accusée de mener une activité illégale et d'en faire profiter ses membres.

01F4000005724882-photo-sans-titre-1.jpg

Pour son nouveau service, baptisé Mega, Kim « Dotcom » Schmitz a pris soin d'éviter certains écueils. Depuis son compte Twitter, il annonce ainsi que les Bitcoins (monnaie virtuelle) sont désormais accepté. Pour ce faire, il indique avoir passé un partenariat avec la société spécialisée Zipbit afin de mettre en place une structure intermédiaire, Bitvoucher. Cette dernière se charge alors uniquement d'enregistrer une inscription puis de la transmettre à Mega.

Par contre, Bitvoucher ne vend pas de Bitcoins, le service renvoie en effet vers des tiers pour cela. En Europe, par exemple, Zipbit conseille Bitcoin Nordic, BitStamp, Bitcoin-24n et Blockchain (via Barclays PingIt). Toutefois, l'éditeur invite les internautes à prendre leurs précautions en ce qui concerne la plateforme auprès de laquelle ils acquièrent leur monnaie virtuelle.

Enfin, Bitvoucher propose également à d'autres sites d'utiliser cette plateforme de règlement et leur promet une commission de 10% sur toute inscription ou montée en gamme d'un abonné. Pour ce faire, il est simplement nécessaire d'insérer une adresse de paiement valide dans le lien d'affiliation.

La démarche visant à utiliser la monnaie virtuelle, en sus des devises traditionnelles, séduira donc ceux qui souhaitent opter pour l'anonymat de leurs échanges mais également les éventuels sites partenaires, ainsi que Mega lui-même. Bitcoin est en effet un moyen de paiement non-centralisé (sans un unique émetteur) qui permet d'échanger des biens via des protocoles de chiffrement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top