Test Creative SXFI Carrier : une barre de son puissante entièrement dédiée à l’Atmos

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
13 juillet 2021 à 11h55
5
Creative SXFI Carrier lifestyle
© Creative

Creative est une société mondialement connue pour ses kits d’enceintes pour PC et bien d’autres accessoires informatiques. Elle s’est déjà aventurée sur le terrain des barres de son , mais seulement à destination du gaming, à placer ente le clavier et l’écran. Avec la SXFI Carrier, la marque signe sa première incursion grand public dans le monde des barres de son Home cinema. 

Creative SXFI Carrier
  • Mode superwide pertinent
  • Canal central précis
  • Encombrement raisonnable
  • Compatibilité HDMI 2.1 8K
  • Casque offert
  • Aucune connectivité réseau
  • Immersion Atmos à 180° seulement
  • DTS non supporté
  • Silence de 2 secondes en sortie de pause

Si nous précisions « grand public » en introduction, c’est parce que Creative a déjà proposé une barre de son home cinema par le passé, la X-Fi Sonic Carrier. Cette dernière était un vrai exercice de style, ou comment créer la barre de son la plus exclusive possible. Sortie il y a quatre ans, restée inédite en Europe, elle représentait le summum du genre avec 17 haut-parleurs en configuration 5.1.4, 1000 Watts pour la barre et 600 Watts pour le caisson. Le tarif était à l’avenant : l’équivalent de 5 500 euros. 

En présentant l’an dernier la SXFI Carrier, Creative a décliné son savoir-faire du côté du très haut de gamme, cherchant à le rendre beaucoup plus accessible. Le nombre de haut-parleurs a fondu comme neige au soleil, mais la disposition a été conservée quasiment à l’identique. 

Dans le détail, le subwoofer du caisson SXFI Carrier est très proche dans sa conception de celui de l’ensemble Sonic Carrier, tout comme son module d’amplification. Le contrôle et l’amplification séparés de chaque haut-parleur ont été calqués sur le haut de gamme de 2017 tandis que la signature acoustique globale s’en rapproche au maximum. Il faut également savoir que ces deux barres Creative ont été développées avec l’aide de Dolby pour l’application stricte des recommandations de l’Atmos.

Creative SXFI Carrier côté
©Alban Amouroux pour Clubic

Caractéristiques techniques générales

  • Barre de son 5.1.2
  • Référence : SXFI Carrier
  • Haut-parleurs : 3x tweeters, 4x large bande, 1x subwoofer 25 cm
  • Puissance : 250 + 200 Watts
  • Décodages : Dolby Atmos
  • Connectivité : Bluetooth, 1x sortie HDMI 2.1 eARC, 2x entrée HDMI (2.1/HDCP2.3), 1x entrée numérique optique, 1x entrée analogique 3,5 mm, 1x port USB-C, sortie caisson, sortie casque SXFI (USB-A)
  • Autres : casque sans fil SXFI Theater offert
  • Dimensions (L x H x P) barre / caisson : 880 x 128 x 76 mm / 450 x 430 x 225 mm 
  • Poids barre / caisson : 3,6 kg / 12,8 kg
  • Prix public indicatif au moment du test : 999,99 €

Design : format réduit pour une facilité de placement

Étonnamment, la barre SXFI Carrier n’est pas si imposante qu’on aurait pu le penser. Quand sa grande sœur mesurait plus d’1,50 mètre de large, la nouvelle venue s’arrête à 88 cm, ce qui facilitera d’autant plus son installation. Son apparence est plutôt technique, mélange de grilles et de rainures avec une finition plastique mélangeant un rendu mat sur le dessus et brillant aux extrémités.

Creative SXFI Carrier dessus
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson, lui, est imposant, on ne peut pas dire le contraire. Avec ses presque 13 kg et ses côtés de 45 cm, il sera difficile de le cacher. Creative précise d'ailleurs dans la notice l’importance de l’emplacement du caisson en conseillant d’essayer plusieurs positionnements.

Creative SXFI Carrier caisson de basse
©Alban Amouroux pour Clubic

Équipement : le minimum pour prétendre à l’Atmos

Cette barre repose sur une configuration 5.1.2. La voie centrale est constituée d’une large bande dont le diamètre est plus proche de celui d'un tweeter. Cependant, les fréquences grave/médium sont en partie restituées par les autres haut-parleurs et le caisson. Les voies surround placées latéralement font appel à une large bande elliptique, tandis que les canaux d’élévation sur le dessus sont plus classiques et orientés vers le plafond.

Creative SXFI Carrier inside
©Creative

Le caisson reçoit un imposant haut-parleur de 25 centimètres protégé par un cache en tissu. La puissance se répartit de la façon suivante : 250 watts pour la barre et 200 watts pour le caisson. On peut donc estimer à 35 watts en moyenne la puissance dévolue à chaque haut-parleur de la barre.

Connectivité : compatibilité avec le HDR et la 8K

La connectique en face arrière est intéressante en cela qu'elle couvre à peu près tous les besoins. Le plus important, ce sont ces deux entrées et cette sortie HDMI eARC toutes compatibles HDMI 2.1 , donc avec la 8K. Côté purement audio, il y a une entrée numérique optique, une entrée analogique sur mini-jack 3,5 mm et une entrée USB-C audio. Celle-ci accepte la connexion avec un PC ou un smartphone . Normalement la liaison avec un Mac est censée être assurée mais cela n’a pas fonctionné dans notre cas.

Creative SXFI Carrier connexions
©Alban Amouroux pour Clubic

Il y a également une sortie mono filaire pour le caisson de basse, si jamais la distance était trop importante pour la liaison sans fil. Enfin, le port propriétaire USB-A SXFI sert à relier le dongle du casque Creative SXFI Theater. Nous y reviendrons plus loin, mais Creative offre ce casque à tout acquéreur de la barre SXFI Carrier.

Creative SXFI Carrier casque SXFI Theater
©Creative

Le Bluetooth est présent, comme sur 99 % des barres de son actuelles. En revanche, il n’y a aucune connectivité réseau. Creative a préféré se concentrer sur le Home cinema et peaufiner les résultats dans ce sens. Afin de ne pas ajouter de fonction inutile, Creative estime que la plupart des utilisateurs passent par les applications de musique de leur téléviseur connecté.

Ergonomie : des fonctions mémorisables dans des pré-réglages

La SXFI Carrier est équipée de touches classiques sur le panneau supérieur. Un peu plus nombreuses que d’habitude, elles concernant la mise en fonction, le volume, le changement de source et de mode audio ainsi que la bascule vers l’écoute au casque avec la touche SXFI. 

Creative SXFI Carrier boutons
©Alban Amouroux pour Clubic

La télécommande est ultra complète, et fournie en termes de bouton, puisque chaque fonction, ou presque, est accessible indépendamment. Nous avons retenu la touche « » trop rare encore, qui affiche quelques secondes le flux audio d’origine : PCM, Dolby ou Atmos . Intéressantes, les touches C1 à C6 permettent de rappeler rapidement des présélections agissant sur la source, le mode audio, la sortie barre ou casque et le niveau relatif du caisson de basse.

Creative SXFI Carrier télécommande
©Alban Amouroux pour Clubic

Ces présélections se configurent dans l’application mobile. En l’absence de Wi-Fi, il faut préalablement se connecter à la barre en Bluetooth. En dehors de la personnalisation de ces six touches, il est possible de visualiser la source et le mode en cours, et d’accéder à un calibrage audio. Manuel, celui-ci donne accès à quatre réglages concernant la distance de la barre et du caisson, son niveau ainsi que la hauteur du plafond. C’est limité mais déjà supérieur aux possibilités offertes par un grand nombre de barres de son concurrentes.

Creative SXFI Carrier app Bluetooth

Analyse : un mode superwide super immersif

Dès les premières écoutes, nous faisons face à un système bien équilibré où le caisson est présent sans trop se faire entendre. Il s’accorde à la barre de façon naturelle. Les voix ont de la prestance car elles reposent sur les capacités du caisson qui monte haut en fréquence pour compenser le petit diamètre des haut-parleurs de la barre.

Le réglage du volume sonore est violent : à10, le niveau est confortable pour le quotidien et à partir de 15, c’est déjà vraiment fort, alors que le volume grimpe jusqu’à 50 ! Il faut vraiment avoir une immense pièce pour utiliser une si grande latitude de volume sonore. Au rayon des désagréments, nous avons subit quelques silences au lancement d’une nouvelle vidéo, ou en reprenant un programme mis en pause. On perd alors les deux premières secondes de son.

Creative SXFI Carrier voie centrale
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson est plus performant dans création d’un soutènement dans les plus basses fréquences que dans l’impact, se montrant plus mesuré que d’autres caissons concurrents énergiques. A contrario, les tremblements et autres explosions sont parfaits avec le caisson Creative, si tant est qu'il soit correctement positionné. À noter tout de même que dès que l’on dépasse un certain niveau sonore à la recherche de plus de sensation, il devient trop facilement localisable à l’oreille, même positionné à l’endroit idéal de notre salle de test. 

Les effets sonores de déplacement, eux, sont correctement restitués dans un large plan entre l’écran et la position d’écoute. À ce propos, l’application mobile conseille d’être assis à moins de 2 mètres de la barre pour profiter au mieux de ses effets. Cela risque de ne pas correspondre à beaucoup de situations réelles, surtout avec des téléviseurs de plus en plus grands. Dans notre cas, la barre était située à 3 mètres du canapé, ce qui nous semble déjà plus proche que la majorité des configurations. Lors du test, nous avons ressenti des effets jusque sur les côtés, en forme d’arc de cercle couvrant toute la surface de la pièce entre l’écran et le canapé, mais aussi en hauteur, presque jusqu’au plafond. 

Creative SXFI Carrier prises caisson
©Alban Amouroux pour Clubic

Le mode Movie recentre exagérément la restitution, ce qui a pour effet de bien faire ressortir les voix, corrigeant le problème souvent rencontré des dialogues noyés dans l’action et palliant donc la nécessité de jouer régulièrement avec le volume.

Le mode Musique pousse un peu plus sur le grave, les voix sont plus hautes mais moins définies, avec un étalement plus large de tout ce qui se trouve au centre.

Le mode Superwide a deux effets majeurs. Il recentre la majorité du message sonore tout en créant un englobement sonore virtualisé où le son semble venir des côtés. Il ajoute de la profondeur à la scène en jouant sur une légère réverbération qui sait rester naturelle. 

Le mode Neutre concentre la totalité du son juste au-dessus de la barre. Son intérêt se limite à l’écoute des informations. 

Le mode Nuit est agréable, ce qui n’est pas si courant. Il baisse le niveau du caisson sans aplatir pour autant la restitution globale, tout en conservant une impression d’ambiance et de profondeur. Un vrai mode Nuit bien pensé donc.

Le mode Superwide est finalement le plus intéressant, que cela soit pour les films ou la musique. 

Creative SXFI Carrier logo
©Alban Amouroux pour Clubic

Comme beaucoup de barres, la SXFI Carrier ne supporte pas le DTS. Cette absence est compréhensible dans l’entrée de gamme, un peu moins dans le haut de gamme où toutes les concurrentes à la SXFI Carrier sont compatibles DTS. Creative nous rappelle à ce titre que la barre a été développée conjointement avec Dolby, et que face à des utilisateurs profitant de plus en plus des services tels que Netflix ou Disney+ où seul le Dolby Atmos est présent, le constructeur n’a pas jugé nécessaire d’ajouter le DTS. 

Nous avons terminé notre test en connectant le casque SXFI Theater. C’est un casque inséparable de son dongle USB à brancher sur la barre, qui ne fonctionne pas en Bluetooth donc. Il est léger, cependant les oreillettes appliquent une pression qui chauffe assez rapidement les oreilles. Bien que son isolation passive soit excellente, ce n’est pas la conception la mieux adaptée à de longues écoutes.

Ce casque délivre une bonne ambiance, une bonne sensation sur les déplacements. Toutefois la réverbération appliquée sur les voix pour les placer face à nous semble identique, quel que soit le programme, comme si l’on se trouvait toujours dans le même espace. Le rendu est vraiment différent de la barre, contrairement à ce qu’annonce Creative. Reste que le côté pratique est intéressant avec le jumelage direct ainsi que l’adaptation du casque à vos oreilles via l’application et après une séance de calibrage.

Prix et concurrence : des barres mieux équipées au même prix

La SXFI Carrier a face à elle les barres haut de gamme Philips, Samsung et LG. La Philips Fidelio B97 est proposée au même prix que le modèle de Creative. Les deux barres sont assez similaires dans leur propension à créer un large espace sonore, assez haut et profond. La Philips va évidemment plus loin avec ses enceintes surround sur batterie pour recréer une bulle sonore complète. Elle bénéficie également de la connectivité réseau pour la musique sans fil.

La LG SP11RA comme la Samsung HW-Q950T se commercialisent également à 999 €. Elles disposent toutes deux d’enceintes surround alimentées ainsi que du réseau pour la musique dématérialisée. Globalement, dans ce créneau des barres de son à 1 000 €, la Creative est la seule à ne pas avoir d’enceintes surround, et donc pâtissant d'une immersion sonore plus limitée.

Creative SXFI Carrier barre de son home cinema
©Creative

L’avis de Clubic

La barre Creative SXFI Carrier possède d’excellentes qualités en termes d’immersion sonore pour l’Atmos sans enceinte surround. Elle reproduit une demi-bulle sonore qui s’étend de l’écran jusqu’à la position d’écoute.

Le caisson de basse descend suffisamment bas en fréquence pour apporter un côté physique à l’expérience Home cinema, et les écoutes musicales sont tout aussi intéressantes. Cependant, c’est dans ce domaine que la SXFI Carrier reste en retrait. Dédiée uniquement aux films, elle se retrouve en concurrence avec des barres connectées permettant d'accéder plus facilement à des services de streaming musical . Ce choix assumé de la part de Creative risque de se transformer en désavantage pour ceux qui compareront la SXFI Carrier aux barres situées au même tarif. Elle se rattrape avec sa connectivité HDMI 8K et le casque sans fil offert, mais cela sera-t-il suffisant ? À vous de juger.

Creative SXFI Carrier

8

Pour compenser un équipement plus limité que ses concurrentes, la SXFI Carrier mise tout sur la reproduction de l’Atmos en mode grand spectacle. Elle rempli facilement la moitié de la pièce d’effets sonores avec la possibilité de monter le volume à des niveaux inavouables.

Les plus

  • Mode superwide pertinent
  • Canal central précis
  • Encombrement raisonnable
  • Compatibilité HDMI 2.1 8K
  • Casque offert

Les moins

  • Aucune connectivité réseau
  • Immersion Atmos à 180° seulement
  • DTS non supporté
  • Silence de 2 secondes en sortie de pause

Films 8

Musique 8

Connectivité 8

Ergonomie 8

Finitions 7

Modifié le 19/07/2021 à 10h48
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
OnePlus dévoilera ses Buds Pro en même temps que le Nord 2, le 22 juillet
Yamaha TW-E3B : des intras à emmener partout grâce à leur format ultra compact
Yamaha YH-L700A : un casque pour profiter de vos musiques 3D et bien plus encore
Des drones et du machine learning pour trouver les impacts de météorites encore inconnus
Razer dévoile le Barracuda X, un casque gaming conçu pour être le plus léger et polyvalent possible
Seoul et Lisbon, découvrez les deux nouvelles paires d'écouteurs d'Urbanista
Haut de page