Créer de la musique facilement : 3 logiciels

Stéphane Ruscher Contributeur
14 avril 2008 à 18h18
0
Au risque de faire hurler les puristes qui ne jurent que par la pratique d'un instrument, il est aujourd'hui possible de réaliser de la musique sans la moindre connaissance autre que l'assemblage de Lego. Evidemment, on ne parle pas ici de réaliser un chef d'œuvre ou un tube intemporel (même si certains succès récents ne vont pas beaucoup plus loin en matière de copier/coller) mais les logiciels de création musicale à base de boucles permettent de constituer rapidement une bande son efficace pour un montage vidéo, un podcast ou quelques idées de composition.

Ce genre, notamment popularisé par le fameux Acid, qui fut le premier à permettre d'assembler des boucles en adaptant automatiquement le tempo du morceau créé, est décliné en plusieurs logiciels, accessibles au grand public par un prix souvent très bas. Ils permettent de débuter dans le domaine sans forcément passer par un séquenceur plus complexe à maitriser si l'on ne dispose pas de connaissances ou dans le domaine de la musique ou de la prise de son. Parmi les logiciels disponibles, nous avons souhaité comparer les deux références du genre sous Windows, Magix Music Maker et Acid Music Studio de Sony, version grand public d'Acid Pro. Très utilisé dans le monde de la musique, le Mac propose lui aussi de battre la mesure avec Garageband, un des logiciels de la suite iLife, offerte avec tout nouveau Mac.

Audio, MIDI, ASIO : quelques repères techniques

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il semble bon de définir quelques notions, évidentes pour des habitués mais pas forcément pour des néophytes, public notamment visé par ces logiciels. La distinction la plus importante à observer est celle entre une piste audio et une piste MIDI.

012C000001243732-photo.jpg


Une piste audio contient du son enregistré et converti en numérique. Cela peut être une voix, une guitare ou n'importe quel instrument électrique ou acoustique capté avec un micro. Cela revient à s'enregistrer sur un magnétophone. Une fois la prise de son réalisée, elle est « figée ». On peut bien sur lui ajouter des effets (écho, égalisation, déformation...) ou l'éditer en coupant certaines parties, mais il est impossible, par exemple, de corriger la mélodie d'une voix ou de « recaler » les notes d'un solo de guitare, du moins dans une certaine mesure.

012C000001244162-photo-clavier-midi.jpg


A l'inverse, une piste MIDI ne contient pas du son, mais des notes de musique et des informations sur leur hauteur (do, ré, mi...) et leur durée (noire, double croche...). Les sons sont joués par un générateur sonore qui peut être un synthétiseur, un piano électrique, une boite à rythmes ou un instrument logiciel. Une piste MIDI est plus souple puisqu'on peut modifier toutes les notes à sa guise, ou changer la sonorité d'une même mélodie. Si vous avez enregistré une piste avec un son de piano, il est ainsi tout à fait possible de lui attribuer un son de flute, de guitare acoustique ou de violon. En revanche, la qualité du rendu dépendra du générateur utilisé. On attribue souvent aux fichiers MIDI ce son d'orgue Bontempi caractéristique des cartes sons type Sound Blaster, mais la même partition jouée avec des sons plus riches sonnera de manière tout à fait différente.

Evoquons enfin le standard ASIO. Ce protocole sonore créé par Steinberg, l'éditeur de Cubase, permet de gérer l'enregistrement et la lecture de plusieurs pistes audio simultanément, et ce avec une faible latence. Il est possible d'utiliser les logiciels de notre comparatif avec une carte son standard telle qu'un chipset intégré, mais pour profiter pleinement de leurs possibilités, notamment au niveau de l'enregistrement audio, une carte son compatible ASIO sera recommandée. C'est le cas, par exemple, des Sound Blaster Audigy ou X-Fi mais aussi de cartes sons plus « spécifiques » de marques comme Edirol, M-Audio ou E-Mu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top