D'après cet officiel, les crypto-monnaies pourraient être à l'origine de la prochaine crise financière

31 décembre 2022 à 15h45
25
Bitcoin
Shutterstock

Les crypto-monnaies pourraient bien être la cause de la prochaine grande crise financière.

C'est en tous cas la prédiction du gouverneur de la banque centrale indienne Shaktikanta Das.

Les cryptos inquiètent

Il faut dire que le monde des crypto-monnaies a connu de meilleurs jours. Et si 2022 a été une année assez terne pour cette classe d'actifs, elle a surtout dû subir un automne terrible avec l'effondrement de FTX. Une faillite qui continue à faire sentir ses effets, comme le montre encore l'écroulement récent du cours du Solana, dans laquelle SBF était fortement investi.

De quoi faire sortie du bois les critiques de la monnaie numérique, comme l'actuel gouverneur de la banque centrale indienne Shaktikanta Das. Et ce dernier n'y va pas par quatre chemins. Durant une conférence avec des banquiers et des législateurs, il a expliqué que les cryptos « devraient être interdites car si on les laisse se développer… disons qu'elles sont réglementées et autorisées à se développer… alors, et je pèse mes mots, la prochaine crise financière viendra des crypto-monnaies privées ».

Pour le financier, l'absence de sous-jacents chez les crypto-monnaies montre que ces produits seraient « 100 % spéculatifs ». Une critique déjà entendue de nombreuses fois.

L'Inde, un pays anti-crypto

L'Inde fait ainsi partie de ces pays où les autorités ont pris des mesures restrictives très fortes sur les crypto-monnaies. Alors qu'en France, à partir de ce 1er janvier, l'immense majorité des Français seront assujettis à une flat tax de 30 % pour leurs gains, les citoyens indiens doivent, en plus de cette même taxe, subir un prélèvement supplémentaire de 1 % sur toute transaction dépassant les 10 000 roupies (environ 110 euros).

On peut toutefois questionner le danger systémique potentiellement représenté par les crypto-monnaies. La capitalisation totale de ce marché est en effet actuellement d'un peu moins de 800 milliards de dollars. En comparaison, celle d'Apple seule est d'un peu plus de 2 000 milliards, et celle du pétrolier saoudien Aramco de 7 000 milliards.

Et s'il s'agit d'acteurs solides basés sur des valeurs matérielles connues, et donc peu susceptibles de s'effondrer aussi vite que les crypto-monnaies lors d'un krach, Tesla apporte lui un autre exemple intéressant. La capitalisation boursière de l'entreprise d'Elon Musk est ainsi passée d'un peu plus de 1 000 milliards de dollars en octobre 2021 à 385 milliards ce 31 décembre. Soit un recul de plus de 700 milliards… presque la taille du marché des cryptos.

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
23
bennukem
D’après Paco Rabanne, les cryptos vont faire tourner la terre dans le sens inverse de l’univers. Comprendra qui veut.
cirdan
Et d’après moi, les cryptos vont être à l’origine d’une ribambelle d’articles sur Clubic. Même si la concurrence avec le Twitter de Musk est rude !<br /> Bonne fin d’année à toutes et tous
Roster1
D’après lagarfield il n’existe pas encore de pantalon avec une poche a wallet
Pernel
Sauf si on « mémorise l’eau », qu’on la tachyonise en fractal-holographique, on est sauvé
Kaggan
On n’a pas besoin d’une très forte capitalisation pour déstabiliser tout un marché. Les interconnexions sont souvent bien plus important. Le pire étant la confiance porté dans un marché.<br /> Pour se donner une idée d’a quel point les interconnexions sont dangereuses, lors de la crise grecque, la banque centrale grecque a faillit se retrouver en défaut de paiement. Le risque était si grand (alors que la Grèce est loin d’être une super puissance économique européenne) que les pays européens ont préféré renflouer ses comptes plutôt que de voir sa faillite entrainer un effet boule de neige mettant en difficulté toutes les banques centrales européennes (ce qui aurait, au bas mot, couté quelques centaines de fois plus cher). On a vu aussi la crise des subprimes où le marché immobilier américain a eu des répercutions sur le monde entier.
gemini7
Citation de l’article : « La capitalisation boursière de l’entreprise d’Elon Musk est ainsi passée d’un peu plus de 1 000 milliards de dollars en octobre 2021 à 385 milliards ce 31 décembre. Soit un recul de plus de 700 milliards… presque la taille du marché des cryptos. »<br /> D’abord, je présente tous mes vœux, de bonne et heureuse nouvelle année, à tout le monde sur Clubic, ainsi qu’à l’auteur de cet article bien sûr. <br /> Quant à cet article, il me semble défendre les crypto-monnaies, article qui prouve que les cryptos, sont basées sur la spéculation, ce qui en a enrichi certains, aux dépens des autres qui ont parfois tout perdu, « un vrai jeu de hasard » (Ma che casino)<br /> Et si par malheur l’économie se casse la tronche, c’est tout le peuple qui sera perdant.
Palou
gemini7:<br /> D’abord, je présente tous mes vœux, de bonne et heureuse nouvelle année, à tout le monde sur Clubic, ainsi qu’à l’auteur de cet article bien sûr. <br /> Merci de la part des modérateurs
Sampro
Les cryptos on a simplement peur car on y connais pas grand monde
Joeee
cirdan:<br /> les cryptos vont être à l’origine d’une ribambelle d’articles sur Clubic. Même si la concurrence avec le Twitter de Musk est rude !<br /> C’est clair, les cryptos, sous prextexte que cela se base sur le blockchain, on retrouve ce type d’investissement sur Clubic, et autre site IT<br /> Un peu la même chose pour la voiture électrique.
tux.le.vrai
Le prix de l’électricité a été multiplié par 10,<br /> Pareil pour le gaz,<br /> Les états européens n’arrivent plus à suivre à soutenir l’économie,<br /> Les dettes des états sont abyssales, et se creusent encore,<br /> Les énergies fossiles ont de toute façon atteint leur pic,<br /> la pression migratoire n’est pas contrôlée,<br /> et la prochaine crise aurait pour origine un système foireux et qui s’est déjà écroulé à 80% ?<br /> c’est lui donner bien d’importance.
edou
Demander à un gouverneur de banque centrale ce qu’il pense des crypto-monnaies c’est comme demander à une dinde ce qu’elle pense de Noël…
Nmut
Le problème d’un système en permanence en équilibre instable, c’est que la moindre pichenette peut le faire s’écrouler…
bmustang
la crypto a bon dos pour la crise financière à venir ou pas ? trop facile le raccourci !<br /> ce qui me gène le plus, c’est les qques milliers qui auront tout perdu, ce seront tous les citoyens qui vont trinquer et là, c’est pas normal du tout
Blade_Hunter
exactement, et j’ajouterai aussi que les 2/3 des USD en circulation depuis 50 ans à été imprimé dans les dernières 2 ans (voir l’hyper inflation qu’on se prends dans la tronche maintenant) … c’est rigolo de donner la faute a bitcoin qui à l’échelle de l’économie mondiale est microscopique en rapport à toutes les dérives des gouvernements … ils cherchent vraiment LA tète de turc
SATS
Et tu pensais à quelqu’un en particulier ?<br /> Parce que les dindes, ce n’est pas fondamentalement une espèce en voie de disparition…
EricARF
A un moment donné, tout le fric sera concentré dans quelques mains et les états seront à leur pieds. Oh wait! C’est déjà le cas!
octokitty
SBF était un des éléments de l’Establishment et aidait le parti Démocrate, maintenant il n’y a plus aucune raison pour la Narrative d’aimer les cryptos.<br /> Puis il reste à blâmer les investisseurs intrépides de r/wallstreetbets pour manipulation de marché et faire sauter des banques par dommage collatéral.
twist_oliver
Ne pas confondre crise économique et catastrophe planétaire. On vit une sorte de « don’t look up ». Les crises économiques ne sont que des petits moustiques qui s’écrasent sur les lunettes d’un parachutiste sans parachute…
6nema
Quand on sait que la crise financière de 2008 est à l’origine de la création du BITCOIN afin d’éviter les fraudes en contournant les institutions financières, on se dit que quelque chose n’a pas « marché »…
ares-team
Depuis plusieurs années, ils nous disent que c’est du FAUX, du virtuel, etc…<br /> Mais comme tout le monde se met (quand même) à miner de la Crypto-monnaies, ils veulent maintenant leur part en y ajoutant leur taxe, et nouvelle trouvaille: « Ca pourait être à l’origine d’une crise financière ».
Philou1962
Le soucis des cryptos c’est juste une valeur trop élevée par rapport au produit. Ce type de monnaies n’a pas été créé pour faire du pognon rapidement et se retrouver dans une bulle financière.<br /> Certains investisseurs s’en servent pour amasser un max sur le dos des petits utilisateurs qui pensent pouvoir devenir millionnaires.<br /> Les cryptos sont bien trop surévalués.
Roster1
beaucoup moins évalué que des entreprise coté en bourse dont on ne sait rien d’elle et qui profite uniquement au grand patron, l’ecosystème crypto est vraiment formidable, ouvert et rempli d’information. La bourse manque cruelement d’info, de point de repère et est très cher pour débuter à épargner avec leurs frais de courtages et surtout n’a aucune sécurité epargante du fait que l’on compte uniquement sur le site de l’exchange et rien d’autre, aucun wallet de sécurités.
Blackalf
7. Soignez votre écriture<br /> Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.<br />
Philou1962
Juste intervertir valeurs boursières et cryptos et c’est juste.
Roster1
Dans cet article on est sensé argumenter que non les cryptos n’apporte pas de crise.<br /> Uniquement pour dévier le sujet de leur incompétence à savoir gouverner des pays et les sortir de la crise.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

BMW Série 3, Peugeot 308, Renault Mégane... les hybrides rechargeables polluent 3 fois plus qu'annoncé
Baidu, Alibaba, JD... Tous les grands groupes tech chinois veulent leur ChatGPT
Ce kit RAM Corsair est à son prix le plus bas en ce moment chez Amazon
Vous vous souvenez Squid Game ? Après la téléréalité, le jeu arrive en VR !
iPhone 15 et 15 Plus : vers un nouveau module photo, avec quelles capacités ?
Chez AMD, comme chez NVIDIA, le PCIe 4.0 x8 pour réduire les coûts ?
Vous devez absolument voir ce dernier trailer de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom
2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Haut de page