Pour le régulateur US, les cryptos ne sont pas une monnaie pérenne et les stablecoins sont des jetons de casino

23 septembre 2021 à 16h45
37
Bitcoin © Crédit : QuinceCreative / Pixabay
© QuinceCreative / Pixabay

Les crypto-monnaies et les stablecoins sont dans le viseur du patron du régulateur financier des États-Unis, mais celui-ci n'a actuellement pas assez de pouvoir pour agir efficacement.

Si les crypto-monnaies constituent un actif qui intéresse de plus en plus les particuliers, entreprises, entrepreneurs, certaines institutions financières et même des États, elles restent encore méprisées de bien des acteurs financiers traditionnels.

Historiquement, les monnaies privées fonctionnent mal

Et c'est au tour de Gary Gensler, ancien banquier spécialisé dans l'investissement et aujourd'hui à la tête de l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers (SEC), de s'en prendre aux crypto-monnaies.

Interrogé par le Washington Post, il explique ne pas croire en la viabilité des formes de monnaie privée, estimant que la plupart de celles qui sont créées actuellement vont sans doute disparaître. Il fait le parallèle avec les banques américaines qui avaient lancé entre 1830 et 1860 leurs propres billets, créant ainsi chacune leur propre monnaie. Un modèle qui s'était vite essoufflé.

Pour rappel, toute crypto-monnaie qui ne serait pas émise par un organisme financier officiel à caractère public est considérée comme une crypto-monnaie privée, même si celle-ci n'appartient à personne en soi. Une crypto privée englobe donc aussi bien le Bitcoin que le Paris Saint-Germain Fan Token.

Les stablecoins comparés à des jetons de casino

Gary Gensler évoque ensuite le cas particulier des stablecoins, ces crypto-monnaies qui ont la particularité d'être bien plus stables et moins volatiles car leur valeur est associée à celle d'une monnaie traditionnelle, comme l'euro par exemple. L'une des plus connues est Tether.

Selon lui, ces stablecoins « agissent actuellement presque comme des jetons de poker au casino ». Le fait que les plateformes ne soient pas soumises aux mêmes législations et aux mêmes mesures de protection que la monnaie conventionnelle constitue un problème d'après Gensler.

Il faut d'ailleurs savoir que le SEC prépare un rapport sous la supervision de la secrétaire au Trésor US, Janet Yellen, pour proposer une régulation des stablecoins. Il demande par ailleurs à l'exécutif et au législatif américain de donner plus de pouvoir au SEC afin de mettre en place un système de contrôle sur ces devises.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
21
MisterDams
Pour l’instant, les stablecoin sont exactement comme le jeton en bois que me donne en guise de monnaie l’endroit où je règle mon déjeuner en tickets restos : ça vaut 1€ tant qu’ils sont en mesure de me donner l’équivalent de sa valeur en un produit.<br /> Si demain ils font faillite, ça sera un jeton en bois et ça vaudra pas 1€.
stefr
Ce monsieur de la SEC compare les stablecoins à des jetons en bois, il a bien raison puisque le principal est l’USDT (Tether) et qu’il est adossé au dollar. Dollars qui ont été imprimés par centaines de milliards pour sauver l’économie Américaine suite au covid. Autant dire que ces dollars ont été créés sur rien et quand l’hyper-inflation explosera, il est clair que l’USD vaudra pas grand chose et son stablecoin aussi.<br /> Il faut arrêter d’écouter ces gens (SEC, FED et notre bonne christine Lagarde du FMI) à la solde de banques. Chaques cryptos, c’est de l’argent en moins dans leurs institutions. Alors le principe est toujours le même, on diabolise pour manipuler l’opinion.
dapoussin
«&nbsp;la plupart de celles qui sont créées actuellement vont sans doute disparaître&nbsp;»<br /> Il a tout à fait raison, et un grand nombre de cryptos a déjà disparu. Ca ne veut pas dire que les cryptos n’ont aucune utilité… Pour moi c’est une nouvelle classe d’actifs qui est encore très jeune et se consolidera avec le temps.
dapoussin
C’est pareil avec de nombreuses monnaies… tu peux regarder du côté du Vénézuela, du Zimbabwe, du Liban, de l’Argentine ou de la Turquie par exemple. En 5 ans, la valeur de la lire turque face au dollar a été divisée par 3. Le peso argentin par 6…
baal-fr
stefr:<br /> Il faut arrêter d’écouter ces gens (SEC, FED et notre bonne christine Lagarde du FMI) à la solde de banques. Chaques cryptos, c’est de l’argent en moins dans leurs institutions.<br /> C’est très drôle cette rhétorique quand on voit qui captent la quasi totalité des bitcoins.
MisterDams
A priori un stablecoin prétend pouvoir suivre le dollar, donc 1 STC = 1$. Ça suit donc bien la variation liée à l’inflation,etc.<br /> Mais qui garanti que tu pourras convertir 15 000 stablecoins en 15 000 dollar le jour où tu en as besoin si le réseau «&nbsp;meurt&nbsp;» ?<br /> Je connais pas le système US, mais en France il faut un statut spécial pour que le volume d’argent disponible dans les caisses soit inférieur à celui disponible sur les comptes, car les éventuelles pertes sont couvertes par la garantie bancaires des dépôts.<br /> Si demain je monte une société ClubClub SA et lance le Clubicoin à 1€=1CBC, ça sera effectivement viable tant qu’il sera échangeable. Mais si personne ne l’accepte et que les clients finissent par être bloqués faute d’utilisateurs, même si contractuellement j’ai dit que 1€=1CBC, je déclare ma boîte en faillite et adieu les € rattachés.<br /> Bref, le problème est pas trop dans la technologie que dans sa régulation et dans la fiabilité de celui qui l’émet.
TheLoy
C’est clair. Ils sont rentrés dans la brèche avec leurs montagnes de liquidités et vont se rincer autant que possible. Cash qu’ils ont probablement obtenu auprès des banques centrales à taux négatif.
pecore
Ce qui est amusant c’est que lorsqu’on me demande d’expliquer ce que sont les cryptomonnaies, j’utilise aussi la comparaison des jetons de casino car cela parle à tout le monde et c’est facile de se projeter. En effet une cryptomonnaie a une valeur non officielle qui ne vaut dans cercle restreint. Comme dans un casino, on achète une certaine quantité de jetons à l’arrivée avec de la monnaie fiat, on fait ce qu’on a à faire avec et on peut les ré-échanger contre de la monnaie fiat à la sortie. Et en effet, si le casino ferme, le jeton ne vaut plus rien. D’ailleurs beaucoup de cryptofans utilisent le terme «&nbsp;token&nbsp;» pour parler des cryptomonnaies.<br /> La comparaison a tout de même sa limite car d’une part il est possible de faire bien plus avec les token crypto que de simplement parier, d’autre part, au moins en ce qui concerne les cryptomonnaies les mieux installées, il serait très difficile de faire fermer le «&nbsp;casino&nbsp;».<br /> Néanmoins, le coté méprisant mis à part, la comparaison n’est pas si bête ni si inexacte. Par contre les Gary Gensler du monde ont peut être tort de sous-estimer l’importance des jetons de casino, dès lors que tout le monde se met à vouloir jouer.
lefranstalige
Les jetons de casino sont émis par un émetteur identifié, a une valeur faciale garantie par l’émetteur, n’a de valeur qu’auprès de l’émetteur.<br /> les bitcoins sont émis de manière décentralisée, ont une valeur déterminée par la loi de l’offre et la demande, n’ont pas de valeur garantie et ont une valeur partout dans le monde tant qu’on peut avoir accès à une plateforme d’échange.<br /> Autant dire que ça n’a rien à voir.
sandalfo
La plupart des crypto actuelles ne valent pas grand chose car leur blockchain est obsolète et leur cours trop volatile. On ne peut pas leur faire confiance et certaines sont des désastres pour l’environnement (chia et BTC entre autres)<br /> J’attends une stablecoin avec une blockchain à plus de 10K transactions pas seconde, PoS et pas cette idiotie de PoW et des frais de transactions minimes (0,01 cent) celle là saura se rendre utile en pratique et pas pour de la spéculation.
mamide
Même la M$$$$ si on lui donne de la valeur elle vaudra quelque chose mais ça reste de la M$$$$<br /> Vivement la fin de ces cryptomachins !!!
Abstract_stract
Le vrai problème et peut-être la solution c’est que Les crypto sont une monnaie de contre pouvoir. IL NE s’agit pas seulement des tonnes de $ imprimés à la va vite, IL s’agit egalement du controle du système financier mondial et de fait du commerce mondial. Une crypto universelle permettrait une meilleure repartition Des richesses.
Blackalf
Abstract_stract:<br /> Une crypto universelle permettrait une meilleure repartition Des richesses.<br /> De quelle manière, exactement ? parce que c’est un des mantras des pro-cryptomonnaies, mais il n’est jamais clairement expliqué comment ça va arriver.<br /> Quand on sait que certains en possèdent déjà à l’heure actuelle beaucoup plus que d’autres, et qu’il y a une disproportion incroyable sur les moyens de s’en procurer entre le pékin lambda qui mine depuis son pc avec une seule carte graphique et les fermes de minage qui en utilisent des milliers, comment se produira donc exactement cette «&nbsp;meilleure répartition des richesses&nbsp;» ?
pecore
Le marché des cryptomonnaies est déjà aux mains des whales qui en possèdent l’énorme majorité et qui le manipulent bien plus facilement que le marché traditionnel, devant ainsi toujours plus riches au détriment des petits acteurs. Je ne vois pas en quoi c’est mieux ou même différent de la finance traditionnelle en matière de répartition de richesses.
Martin_Penwald
Ah, mais si, c’est très différent ! Au lieu de se faire enfler par les banques, les petits porteurs se font enfler par des criminels. C’est beaucoup mieux !
Bombing_Basta
@Blackalf @pecore quoi on ne vous l’a pas dit ?!?<br /> Les cryptos c’est un genre de vaccin anticupid, du coup le jour ou, par exemple, la famille Rotschield s’y met, elle se dit comme ça d’un coup «&nbsp;C’est trop horrible que l’on possède genre 50% des richesses mondiales, redistribuons donc 99,99% de nos actifs à plus pauvre que nous !&nbsp;»<br /> C’est MA_GI_QUE les cryptos, ça te change un monde dégueulasse en havre à bisounours !
Blackalf
Ce n’est que mon avis personnel, mais quand je lis des phrases qui semblent sorties tout droit des manifestes des partis communistes des années 1950, je ne peux pas m’empêcher de les classer dans la catégorie utopie. ^^<br /> Parce que quelques soient les époques, les civilisations, les peuples et les cultures, s’il y a bien une chose qui n’a jamais changé et qui ne changera jamais dans l’humanité, c’est qu’il y a toujours eu en tous temps des riches et des pauvres.<br /> Il me paraît donc illusoire qu’un simple concept puisse inverser totalement cet état de fait, c’est oublier la nature humaine qui pousse certains à s’enrichir toujours davantage.
pecore
Tout à fait, à la différence ici que l’utopie qui entoure les cryptomonnaies sert précisément ceux qu’elle est censée éradiquer, en attirant des personnes déçues et/ou idéalistes dans un monde encore plus impitoyable, manipulé et inégalitaire que ce qui existait déjà avant.<br /> Du coup les maximalistes, en vantant les mérites de telle ou telle crypto, servent sans le vouloir les intérêts de ces mêmes financiers qu’ils espèrent jeter à bas.
Vanilla
Tu n’as pas besoin d’avoir accès à une plate-forme d’échange pour utiliser le bitcoin et qu’il ait une valeur. Il suffit de trouver qqn dans ton pays ( entreprise ou particulier) qui est disposé à accepter d’échanger tes bitcoins contre un bien ou un service, si possible en ligne et en livraison.
Nmut
Je suis tout à fait d’accord à un détail près: la nature humaine nous pousse TOUS à nous enrichir d’avantage. Il n’y a que les moyens et les possibilités qui changent (et les haines qui en découle d’ailleurs).<br /> Il n’y a qu’à voir les «&nbsp;chiens&nbsp;» dans les associations ou les copropriétés, ils sont prêts à tout pour grappiller le moindre cent, sans aucune considération pour les personnes (j’ai vu un syndicaliste CGT refuser une avance sur salaire de 600€ remboursable sur 3 mois pour un simcard qui n’avait pas pu avoir de crédit pour payer les études d’un de ces enfants!!!), et que sur du très court terme…
MattS32
Blackalf:<br /> il y a une disproportion incroyable sur les moyens de s’en procurer entre le pékin lambda qui mine depuis son pc avec une seule carte graphique et les fermes de minage qui en utilisent des milliers<br /> +1. C’est d’ailleurs rigolos de voir les défenseurs du PoW vs le PoS prétendre que le PoS est beaucoup moins bien parce qu’il donne plus de pouvoir à ceux qui ont plus de capital, alors qu’en fait c’est la même chose avec le PoW, la seule différence étant le «&nbsp;format&nbsp;» de ce capital. En PoS, ceux qui ont le plus grand capital dans la monnaie ont plus de pouvoir, en PoW ceux qui ont le plus grand capital en matériel de minage ont plus de pouvoir. C’est fondamentalement la même chose, le pouvoir dépend de la capacité à immobiliser du capital pour le minage.<br /> Et c’est finalement encore pire que dans le monde monétaire classique, où le pouvoir ne dépend pas de la capacité à immobiliser du capital, mais au contraire dans la capacité à mobiliser du capital en le faisant circuler au «&nbsp;bon&nbsp;» endroit : investir dans des entreprises, financer des fondations, financer des partis politiques…
mrs2047
«&nbsp;Pour le régulateur US, les cryptos ne sont pas une monnaie pérenne&nbsp;»<br /> Ça laisse sous-entendre que le système monétaire actuel est pérenne LOL<br /> Ce n’est clairement pas le cas, tout le système monétaire actuel est basé sur la dette, c’est carrément pas viable sur le long terme… Les banques centrales sont des banques privés : elles n’appartiennent pas aux différents état !!<br /> Pour faire un petit clin d’œil aux casinos : on dit souvent que c’est le casino qui est toujours gagnant, et bien là c’est pareil c’est la baque privé (Rothschild) qui est toujours gagnante…<br /> Et je pense que le Bitcoin doit bien les emmerder car il ne peuvent pas le contrôler et a été conçu comme ça : pouvoir faire des échanges de valeur de paire à paire sans intermédiaires (banques).
MHC
Le cryptos ne sont adossées à rien de concret, ce n’est que pure spéculation. Certes les monnaies traditionnelles ont leurs aléas mais elles ont l’avantage d’être adossées à des Etats, à leur peuple.<br /> Chaque personne qui souhaite visiter les USA ou commercer avec eux, acheter leurs produits ou leurs services est obligé d’acheter du dollar… Les salaires, les aides sociales, les retraites … sont versés en dollars également.<br /> On peut donc imaginer que sauf crise majeure aux Etats-Unis, la dollar restera une monnaie relativement stable et fiable.<br /> Et ne nous leurrons pas, si les cryptos venaient à prendre plus de place, la monnaie étant un levier important et même essentiel pour les nations, elles les interdiront et là, les cryptos ne vaudront plus rien car leur utilisation se résumera à des paiements sur le darkweb pour des services nécessitant un certain anonymat et/ou pour des produits/services illégaux.
stefr
Exact, mais les discours bienveillants de ces personnes s’adressent aux petits épargnants, pas à leurs homologues. Faites ce que je dis pas ce que je fais, c’est la devise de «&nbsp;nos élites&nbsp;».<br /> Un des fonctionnement des banques est de faire fructifier les épargnes dans divers placements pour en tirer des plus values. Nous en somme grassement remercié avec des taux d’intérêts énormes comme les 0.5% pour un livret A. Si une partie de l’épargne part en cryptos, c’est moins d’argent à faire fructifier pour les banques.
Jissou06
C’est le cas de l’ETH
mrs2047
Certes les crypto ne sont adossées à rien de concret, mais c’est exactement la même chose pour les monnaies fiat !<br /> Avant le dollars était adossé au cours de l’or, chaque dollars avait donc une vrai valeur que l’on pouvait échanger contre de l’or, puis un jours une loi a défait ce lien et le dollars n’a plus été adossé à rien du tout.<br /> Le problème d’un système basé sur la dette comme actuellement fait que chaque nouveau dollars injecté sur le marché fait baisser la valeur du dollars (c’est ce qu’on appel l’inflation).<br /> Pour le bitcoin en particuliers il a une quantité de jeton prédéterminé, et donc sur du long terme au lieu de perdre de la valeur comme le dollars, il en gagne…
Blackalf
Nmut:<br /> Je suis tout à fait d’accord à un détail près: la nature humaine nous pousse TOUS à nous enrichir d’avantage. Il n’y a que les moyens et les possibilités qui changent<br /> C’est exact, il y a en effet une différence entre un citoyen ordinaire qui ne crachera évidemment pas sur un profit honnête, et quelqu’un qui fera fi de toute morale et éthique pour s’enrichir aux détriments d’autres personnes, et qui ne reculera devant aucun moyen pour y arriver. ^^
Blackalf
mrs2047:<br /> Pour le bitcoin en particuliers il a une quantité de jeton prédéterminé<br /> C’est précisément pourquoi l’égalité qu’il produirait selon certains est illusoire, parce que certaines personnes en possèdent déjà bien plus que d’autres…donc même en cryptomonnaies, il y a d’ores et déjà des riches et des pauvres. Et ce, avant même qu’elles ne soient devenues un moyen de paiement universel.
Abstract_stract
TU prends le problème à l’envers. Je ne parle pas d’une crypto en general ni meme de l’etat actuel Des choses mais simplement du principe. Je ne savais meme pas que c’était déjà un argument des pro-crypto; mais c’est aussi une question de bon sens. Pour être plus clair: j’ai commencé par évoquer les $ imprimés en masse parce que clairement quand le détenteur d’une monnaie dicte ce que valent les choses qui se vendent sur le marché (vu que tout se paie en $), il fait la loi en sa faveur et au détriment des autres. Si le $ a une valeur, elle n’est basée que sur la puissance militaire des USA qui imposent au monde de commercer avec leur monnaie. Il y a donc une demande pour le $ qui est faussée. Alors que la monnaie de nombreux pays ne vaut rien en dehors du marché local. Ils doivent constamment veiller à avoir du $ pour pouvoir commercer. Ainsi, quand ils vendent leur production ils renforcent le $.<br /> Il n’est pas compliqué de voir qu’une monnaie universelle acceptée de tous et n’appartenant à personne permettrait d’éliminer la tutelle actuelle. Ce serait comme de l’or virtuel. L’or est une monnaie universelle que tout le monde comprend…
mrs2047
Je suis pas sur la question riches/pauvres, je dit simplement que le système monétaire actuel est voué à l’échec, car il est basé sur la dette, alors que le bitcoin est plus vertueux si on peu dire.
MattS32
Au contraire, une monnaie dont la valeur augmente avec le temps, ça ne peut pas marcher. Parce que l’augmentation de la valeur avec le temps pousse à conserver le capital au lieu de le faire circuler. Et c’est exactement ce qu’il se passe avec les cryptos, les gens en achètent pour la faire fructifier, pas pour l’utiliser comme monnaie. On a un peu tous en tête l’histoire du type qui a payé 10 000 BTC pour une pizza, et on se dit tous aujourd’hui que si ce type avait gardé ses BTC au lieu d’acheter des pizzas avec, il serait aujourd’hui à moitié milliardaire… Or pour fonctionner une monnaie a besoin de circuler…<br /> Et en outre, Blackalf a bien raison de souligner le problème d’inégalité que ça pose, et qui est fondamental. L’inflation des monnaies fiat causée par l’endettement des États, elle a tendance à réduire les inégalités (même si c’est pas flagrant, parce que les ultra riches continuent de s’enrichir) : l’endettement est causé par le financement de services publics qui bénéficient à tous et, en pratique, les plus pauvres reçoivent bien plus en services publics que ce que l’inflation fait perdre à la valeur de leur capital (qui est faible), alors qu’à l’inverse les riches perdent plus en valeur de leur capital que ce qu’ils récupèrent en services publics.<br /> Il y a d’ailleurs parmi les théories sur le revenu universel une théorie qui propose de réduire les inégalités en accentuant encore artificiellement cette inflation, via un revenu universel financé entièrement par ce biais. Ça s’appelle le dividende universel et ça consiste en gros (je simplifie) à émettre chaque année de la nouvelle monnaie à hauteur de x% de la masse monétaire et de répartir cette nouvelle monnaie à parts égales entre tous les citoyens.<br /> À l’inverse une monnaie à tendance déflationniste ne peut que creuser les inégalités, ceux qui en ont peut ayant de moins en moins de chances de pouvoir un jour rattraper ceux qui en ont beaucoup. Si on compte qu’une heure de travail peut rapporter 20€, pour rattraper quelqu’un qui a 1 BTC d’«&nbsp;avance&nbsp;» il y a 5 ans, il me fallait moins de 30h de travail. Une semaine à temps partiel. Aujourd’hui il me faut un peu plus de 1800h. Plus d’un an à temps plein.<br /> Et par conception, le BTC ne peut qu’être déflationniste sauf dans un monde où la valeur totale des richesses diminuerait.
mrs2047
MattS32:<br /> L’inflation des monnaies fiat causée par l’endettement des États, elle a tendance à réduire les inégalités (même si c’est pas flagrant, parce que les ultra riches continuent de s’enrichir)<br /> Heu donc les ultra riches continuent de s’enrichir et ça ça réduit les inégalités ? C’est ça que tu dis ??<br /> Donc on continu d’enrichir les banques centrales avec des dettes à l’infini et c’est censé être une bonne économie pour toi ?
MattS32
Globalement, oui, les inégalités se réduisent. Les ultra-riches sont juste l’exception.<br /> En gros, entre les 10% les moins riches et les 10% les plus riches, l’écart se réduit. C’est juste avec les 1% voir les 0.1% les plus riches que l’écart se creuse. Les ultra-riches sont vraiment une toute petite minorité, mais on se focalise sur eux du coup ça fausse la vision de la réalité.<br /> C’est valable pour les salaires (les salaires mini augmentent globalement plus vite que l’inflation) et pour le patrimoine.<br /> Par exemple en France, en 1950 il y avait un facteur 4.5 entre le SMIC et le salaire moyen d’un cadre. Aujourd’hui il n’est plus que de 3. Même si entre temps l’écart entre le SMIC et les très grands patrons a fait x10…
mrs2047
On vit pas sur la même planète…
MattS32
mrs2047:<br /> Donc on continu d’enrichir les banques centrales avec des dettes à l’infini et c’est censé être une bonne économie pour toi ?<br /> Les dettes n’enrichissent pas les banques centrales. Et quand bien même ce serait le cas, ce ne serait pas un problème : les banques centrales, elles appartiennent à l’État donc à nous, si elles s’enrichissent, c’est du patrimoine public supplémentaire.<br /> Le problème de la dette, c’en est un simplement parce que depuis quelques décennies on s’endette auprès de banques privées et plus auprès des banques centrales. Ce qui fait qu’il y a des intérêts à payer au privé et donc de l’argent public qui se retrouve privatisé.
sandalfo
Faux, les monnaies type euro et dollar sont adossées à une banque centrale qui garantit l’écriture. Pour une crypto seule l’intégrité de la blockchain garantit l’écriture.<br /> Les banques ont prouvé leur efficacité et l’intégrité du système, celle des blockchains de crypto reste à prouver.
carinae
Oui enfin a l’arrivée le système des cryptos ne fait pas mieux que le système actuel. Aujourd’hui on a des banques avec un pouvoir immense mais aussi de grosses contraintes et dans le système des cryptos des bitcoiners qui ont des portefeuilles évalués a plusieurs milliers d’euros et donc dans le système des cryptos possiblement avec un pouvoir immense eux aussi… 2 systèmes techniquement différents mais avec une certaine similitudes tout de même…<br /> Il est reproché aux Banques de s’enrichir. Mais qu’essaient de faire les bitcoiners…si ce n’est s’enrichir ?<br /> Je ne sais pas pourquoi mais je ne peux pas m’empêcher d’y voir un peu une analogie avec l’histoire des sous-marins. Reste à voir quelle sera l’importance de l’embrouille…<br /> Peut être que ça débouchera sur des monnaies virtuelles ou<br /> qu’on s’en servira pour quelques transactions …ou que dans 10 ans on n’en parlera plus
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Seriez-vous prêt à donner vos infos biométriques en échange de cryptos
Crypto wallet : Facebook s'apprête à lancer son portefeuille Novi
Bitcoin : la cryptomonnaie dépasse les 66 000 dollars pour son arrivée à Wall Street
CryptoEats, le UberEats payable en crypto, s'évapore avec près de 500 000 dollars
Tesla a réalisé 1 milliard de dollars de bénéfices rien qu'avec des investissements en bitcoins
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Botnet MyKings : 24,7 millions de dollars et 3 ans plus tard, il est toujours là
Le Bitcoin propulsé à plus de 60 000 $ en raison de l'arrivée imminente d'un premier ETF, voici ce que l'on sait
Sécurité : quelles sont les attaques les plus rentables pour les pirates, comment s'en protéger ?
Une clinique britannique soigne les addicts aux crypto-monnaies
Haut de page