La difficulté de minage du Bitcoin (BTC) approche de son plus haut niveau

30 novembre 2020 à 13h15
22
Bitcoin Minage

La difficulté de minage du Bitcoin a augmenté de 8,9% alors que son prix se stabilise au-dessus de 18 000 dollars.

Une difficulté de minage qui augmente peut engendrer une croissance des frais de transaction.

Qu’est-ce que la difficulté de minage ?

Le Proof-of-work permet d’imposer aux mineurs la résolution d’un problème cryptographique nécessitant une puissance de calcul importante. Le premier mineur à résoudre le problème peut inscrire le prochain bloc de la blockchain Bitcoin.

La difficulté de minage est déterminée en estimant à quel point il est difficile de créer un bloc par rapport au premier bloc miné. Autrement dit, une difficulté de 8 000 équivaut à 8 000 fois plus d’efforts nécessaires que Satoshi Nakamoto lors du minage du premier bloc.

Par exemple, la difficulté du bloc 659334 du 30 novembre 2020 a une difficulté de 19 157 154 724 710 ce qui équivaut à 19 157 154 724 710 fois plus d'efforts nécessaires que S. Nakamoto pour créer le bloc de genèse.

Cette difficulté a augmenté de 8,9 % ces dernières 24 heures, ce qui la rapproche de sa valeur la plus élevée établie en octobre 2020.

Conséquences de l’augmentation de la difficulté

Autre indicateur à prendre en compte : le taux de hachage. Ce dernier indique la puissance de calcul total dédié à la validation des transactions Bitcoin. Ce taux a chuté fin octobre à cause de la migration des mineurs chinois qui changent de source d’énergie à la fin de la saison des pluies.

Le taux a chuté de plus de 27 % entre le 17 octobre et le 2 novembre, passant de 146,5 EH/s à 106,6 EH/s. Le hashrate du Bitcoin est actuellement de 130,15 EH/s, ce qui signifie que 130 milliards de
milliards de nombres aléatoires différents sont testés chaque seconde.

Une plus grande difficulté de minage et une baisse de la puissance de calcul peuvent causer une augmentation des frais de transaction pour les utilisateurs. Selon les estimations, les frais s'élèvent actuellement à 14 272 satoshis, soit environ 2,60 dollars.

Au moment de la publication, le prix du Bitcoin s’échange à 18 550 dollars et a augmenté de 2,4% ces dernières 24 heures.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
14
Droz
Quel délire de pollution, c’est pathétique.
Remoss
Tout à fait d’accord avec toi!<br /> C’est un non sens écologique qui va complètement à contresens de l’histoire…
Sans_Plot
Super article, ça m’a permis de comprendre 2 ou 3 trucs en plus sur les crypto, merci
FoxLeGoupil
Je ne suis pas certain que les bourses mondiales soient moins polluantes en prenant en compte l’électricité, l’ensemble des bâtiments dédiés et le transport des toutes les personnes qui y bosse tous les jours ( sans même parler du désastre humain que la spéculation peut engendrer, du genre on vire 3000 personnes pour gagner 1 point ou deux en bourse).<br /> Attention, je ne dis pas que c’est mieux, je dis juste qu’entre les deux je ne sais vraiment pas lequel est le pire !
k33ple4rn1ng
La difficulté de minage s’adapte (tous les 2016 blocs, soit toutes les 2 semaines en moyenne) à la puissance de calcul (le hashrate) de façon à ce que le rythme de validation des blocs corresponde à ce qui est prévu dans le code de Bitcoin soit un bloc toutes les 10 minutes.<br /> Ensuite, pourquoi ça a un impact sur le prix, c’est parce que si la puissance de calcul n’est pas assez importante pour qu’il y ait un bloc validé toutes les 10minutes, moins de transactions pourront être validées par les mineurs. S’il y a plus de transactions dans la Mempool (réserve des transactions envoyées dans le réseau mais pas encore confirmées) que ce que les mineurs sont capables de valider, le prix de la transaction augmentera pour qu’il soit plus intéressant pour les mineurs de la prendre en compte.
k33ple4rn1ng
La loi de moore stipule que la puissance de calcul double tous les 18mois. Donc il est normal que le hashrate (puissance de calcule totale des mineurs) ne fasse que monter.<br /> Quant à l’aspect écologique, c’est un débat sans fin et le même que celui qu’il y a eu au début d’Internet. Pourtant ceux qui se plaignent de l’aspect écologique du Bitcoin (Droz, Remoss, etc), gaspillent de l’électricité pour poster un commentaire peu constructif sur un forum. C’est un peu hypocrite je trouve.<br /> Les mineurs sont en concurrence pour avoir un hashrate le plus rentable possible. Et les sources d’énergie les moins chères sont justement les moins polluantes. Dernier point, de plus en plus de centrales de production d’énergie (comme les barages en Chine) utilisent l’excédent de production pour miner du Bitcoin au lieu de le gaspiller.
Nmut
Il faudrait effectivement mettre en parallèle les chiffres. Mais j’ai du mal à imaginer une transaction qui met en jeu une toute petite dizaines de machines pour une fraction de seconde puisse être équivalente à quelques secondes de calculs sur une mine de calcul BTC…<br /> Et ce ne sont pas les quelques millions de personnes qui travaillent pour les milliards de transactions par jour qui vont faire la différence.<br /> Et pour la spéculation et l’économie globale, les crypto-monnaies sont basées sur les mêmes principes (profits immédiats et/ou spéculation), donc pour moi pas de grande différence…
Jetto
k33ple4rn1ng:<br /> les sources d’energie les moins chères sont justement les moins polluantes.<br /> J’ai des doutes sur cette affirmation.
offset891
C’est une évidence. Alors que le Bitcoin est marginal dans les transactions financières, il consomme énormément d’énergie. Les transactions Visa ou Mastercard consomment aussi forcément des serveurs, mais il n’y a aucun calcul superficiels a effectuer pour valider la transactions.<br /> Le bitcoin va bien évidement dans le mur pour ça. Mais bon.
offset891
«&nbsp;Dernier point, de plus en plus de centrales de production d’énergie (comme les barages en Chine) utilisent l’excédent de production pour miner du Bitcoin au lieu de le gaspiller.&nbsp;»<br /> Faire tomber de l’eau en trop ne gaspille aucune énergie. Ca sera toujours beaucoup moins poluants que mettre en place un datacenter pour calculer des hash pour 2 3 personnes qui font des transactions Bitcoins.
k33ple4rn1ng
offset891:<br /> Faire tomber de l’eau en trop ne gaspille aucune énergie<br /> Faire tourner des turbines qui vont générer de l’électricité qui ne sera pas consommée est du gaspillage. Utiliser l’excédent pour quelque chose qui ne serait peut-être pas rentable en prenant en compte le coût de l’électricité est intéressant. Ensuite il y a d’autres utilisations que le minage de Bitcoin mais c’est assez simple à mettre en place comparé à la production de di-hydrogène par exemple qui nécessite un réseau de distribution là ou le Bitcoin n’a besoin que d’Internet ou une connection satellite pour envoyer l’information.
k33ple4rn1ng
offset891:<br /> Le bitcoin va bien évidement dans le mur pour ça. Mais bon.<br /> C’est évident d’ailleurs de plus en plus de personnes se trompent…
Nmut
Certes un message relativement inutile consommera de l’ordre du Wh (comme toute activité humaine brule de l’énergie).<br /> Cependant, la consommation d’une transaction BTC est infiniment plus énergivore (en gros de l’ordre de quelques centaines de kWh), sans relation avec le service rendu.<br /> Pour «&nbsp;l’excédent de production&nbsp;», c’est ridicule. Comme le recyclage n’est PAS une solution mais un pis-allé, la seule énergie écologique, c’est celle qui n’est pas consommée! Un barrage, c’est de l’énergie potentielle, une réserve d’énergie donc. La régulation EST sa raison d’être, alors pourquoi gaspiller cette énergie puisque elle est réglable par essence?<br /> En plus il y aurait tellement plus de moyens de «&nbsp;mieux&nbsp;» consommer cette électricité, une crypto-monnaie en SOW par exemple! <br /> EDIT: La loi de Moore (qui d’ailleurs est une conjecture moins vérifiée de nos jours) n’a rien à voir avec la difficulté de hashage. Cette difficulté est juste inscrite dans le protocole pour permettre à la monnaie d’au moins conserver sa valeur et favoriser la spéculation avec un fonctionnement de type pyramidal (mais pas de Ponzi, l’investissement n’étant pas dans la monnaie mais dans le matériel).
Nmut
L’appât du gain reste la motivation principale du minage. Le reste n’a pas d’importance.<br /> Seuls les spéculatifs prennent de gros risques, et encore les gros spéculateurs peuvent contrôler le marché. Qui sont ces «&nbsp;plus en plus de personnes&nbsp;»?
Droz
Constat :<br /> En 2016 le minage de bitcoin consommait comme une ville.<br /> En septembre 2020 le minage de bitcoin à dépassé la Belgique.<br /> Alors qu’il n’a pas même pas vraiment percé dans le grand public.<br /> Chaque transactions en bitcoin consomme autant que 100000 transactions Visa…<br /> Évolution :<br /> Le cout en électricité de chaque transaction bitcoin croit exponentiellement.<br /> Le cout des transactions bancaires classiques ne fait que baisser.<br /> Voila pour les faits.<br /> Digiconomist<br /> Bitcoin Energy Consumption Index - Digiconomist<br /> The Bitcoin Energy Consumption Index provides the latest estimate of the total energy consumption of the Bitcoin network.<br />
Shifumi
Un véritable business
philouze
«&nbsp;Je ne suis pas certain que les bourses mondiales soient moins polluantes&nbsp;»<br /> 1 - si, l’ensemble des bourses mondiales ne consomment pas l’équivalent de tout un pays, contrairement au Bitcoin<br /> 2- le service rendu (en gros le financement de toute l’économie professionnelle planétaire, et oui, aussi, malheureusement, de la pure spéculation) est sans aucune commune mesure avec le Bitcoin<br /> Quand aux échanges financiers hors bourse, on est en recherche perpétuelle d’optimisation.<br /> En ça, oui le Bitcoin va contre le sens de l’histoire : C’est la seule technologie moderne qui vise à augmenter sa consommation de calculs et d’énergie au lieu de la faire baisser étant donné que le(s) fondateur(s) ont choisi un mode «&nbsp;compétitif&nbsp;» de calcul comme clé du consensus.
philouze
" Utiliser l’excédent pour quelque chose qui ne serait peut-être pas rentable en prenant en compte le coût de l’électricité est intéressant. "<br /> QUel pourcentage de minage est réalisé uniquement avec du jus réellement excédentaire (pas à bas cout hein, la fameuse énergie qui serait perdu pour tout sauf pour ça ? )
steve2020
vous avez tout dit. Plus les calculs sont compliquer pour le minage et plus ça consomme.
Maxime_Houssa
Le bitcoin (et tout le système blochain en général) n’est pas la solution c’est sûre…<br /> Mais ne me dis pas que tu cautionne plus le système économique actuel, la bourse n’est qu’une speculation prévu pour le bénéfice de la mondialisation, basé sur de la spéculation haute qui finira bientôt à atteindre sa limite (qui a dit ponzi ?)<br /> Le fiduciaire est en phase terminal, le bitcoin n’est qu’une sorte d’intermédiaire. Donc ce système ne tend qu’à s’améliorer d’une façon ou d’une autre… Mais sûrement contrôlé par les états, ça c’est un fait
fat_clubic
Et c’est uniquement pour cela que la valeur du bitcoin ne va qu’augmenter les prochaines années.
philouze
ne me dis pas que tu cautionne plus le système économique actuel, la bourse n’est qu’une speculation prévu pour le bénéfice de la mondialisation, basé sur de la spéculation haute qui finira bientôt à atteindre sa limite (qui a dit ponzi ?)<br /> ça fait longtemps que je ne suis plus idéologue là dessus. La finance a été inventée sous sa forme actuelle au 13ème siècle en France et popularisée à Venise. Et comme tu le vois ça n’a pas disparu depuis et ça n’est pas près de disparaitre.<br /> Il y aura toujours des types pour faire appel au public pour financer des trucs gigantesques, toujours des gars qui le feront pour soutenir, d’autres dans l’espoir que ça grimpe, des déçus pour revendre, des motivés pour racheter.<br /> Du coup tu n’empêcheras pas la spéculation, tout au plus tu peux la limiter, mais au moins, à la racine, le but n’est pas de générer des «&nbsp;actions&nbsp;» pour elles mêmes contrairement au BTC.<br /> Sinon, la mondialisation, moi je suis archi, archi pour.<br /> Nous échangeons grâce à elle plutôt que de nous faire la guerre, elle sort l’équivalent de la population française de la misère chaque année, elle est corrélée avec l’explosion de l’espérance de vie… bref, l’idéologie française centre-gauche «&nbsp;le reste du monde = mondialisation = capitalisme = c’est mal&nbsp;» … pas mon truc ^^ . la mondialisation est un mouvement de fond, avec ses grandes qualités et ses grands défauts, tentons de les limiter.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le groupe de
Windows 10 : plus rapide sur un MacBook Pro ARM virtualisé... que sur une Surface Pro X 2
La Volkswagen Arteon et son break seront disponibles en version hybride rechargeable
EZIclean® : des aspirateurs robots performants, accessibles et conçus en France
Amnesty International a demandé au régulateur européen de bloquer le rachat de Fitbit par Google
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page