Le site de l'Assemblée nationale cassé par des pirates russes ! Comment et pourquoi ?

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 27 mars 2023 à 17h15
© Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

Paralysé par une cyberattaque de type DDoS qui serait d'origine russe, selon nos confrères de Numerama, le site Internet de l'Assemblée nationale n'était plus accessible ce lundi après-midi.

Il n'est pas rare de voir les différentes institutions françaises frappées par des attaques informatiques d'une certaine ampleur, allant jusqu'à rendre inaccessibles leurs sites Internet. Celui de l'Assemblée nationale est cassé, depuis ce lundi 27 mars après-midi, à la suite d'une cyberattaque que Numerama attribue au collectif de hackers russes NoName057 (16).

Nous avons pu constater le début d'un retour à la normale aux alentours de 17h00 ce lundi. Mais des perturbations subsistent encore sur le site.

Le site tombé sous les coups d'un groupe de hackers russes

« Le site est actuellement en maintenance ». Si vous êtes tombé sur ce message en essayant de vous rendre sur le site de l'Assemblée nationale aujourd'hui, c'est qu'il y a évidemment anguille sous roche. Et alors que les députés débattaient au palais Bourbon d'une proposition de loi destinée à faciliter le passage et l'obtention de l'examen du permis de conduire, l'institution française n'en a pas dit plus.

Ce message est resté affiché pendant plusieurs heures, lundi © Capture d'écran Clubic
Ce message est resté affiché pendant plusieurs heures, lundi © Capture d'écran Clubic

Mais le site de l'Assemblée est bien tombé sous les coups d'un groupe de hackers russes, connu sous le nom de NoName057(16). Ce dernier a rapidement revendiqué l'attaque sur un canal Telegram. Alors comment a-t-il réussi à rendre la plateforme inaccessible ?

© Pixabay

Les pirates ont lancé une attaque par déni de service distribué, ou DDoS. Si une cyberattaque de ce type est généralement inoffensive sur le plan matériel, elle n'en demeure pas moins très handicapante et peut même avoir des impacts économiques réels, si elle vient à frapper une entreprise ou un site de vente en ligne.

Une attaque DDoS efficace

L'attaque DDoS subie par le site de l'Assemblée nationale semble être relativement importante, puisque ce dernier cumule désormais plusieurs heures d'inaccessibilité consécutives. Les attaques DDoS consistent à inonder un site avec le plus grand nombre de requêtes possible, grâce à un réseau de bots. Le but ? Ralentir le site, et le faire tomber si possible. Visiblement, les pirates disposaient de certaines ressources, au vu de la durée des perturbations.

Schéma explicatif d'une attaque DDoS © Cloudflare

Sur Telegram, les hackers, connus pour s'en prendre aux ennemis de Moscou, ont d'ailleurs indiqué avoir lancé cet assaut en raison du soutien de la France à l'Ukraine, dans le conflit qui l'oppose à la Russie. « Nous avons décidé de réitérer notre récent voyage en France, où les protestations contre Macron, qui a décidé de se moquer des Français et continue de satisfaire les néo-nazis ukrainiens, sont toujours aussi vives », ajoutent-ils.

L'entreprise Cloudflare avait bloqué, le mois dernier, la plus grosse attaque DDoS de l'Histoire, pointant à 71 millions de requêtes par secondes.

Source : Numerama

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
tfpsly

La Russie, ce pays d’amour et de pets…

pecore

Ça sert à quoi de bloquer le site de l’assemblée nationale, vu que c’est pour du présentiel que des personnes sont payées une fortune pour crier, insulter et chanter (faux) la Marseillaise.

Aristote76

Bof on s’en fiche que ces boulets ai plus d’ordi (:

Bondamanmanw

Oh le facho, comme par hasard tu oublie de citer ceux qui tapent sur leurs pupitres et font claquer les tiroirs.
Bref, facile de cracher au visage de ceux qui se battent pour que tu ne vieillisse pas comme une m**rde et pas uniquement ceux qui chantent faux la marseillaise, c’est cracher aussi sur 70% de la population.
Bref, je vais m’arreter là, tu m’a insufflé suffisamment de dégoût en 2ème commentaire !

Joeee

Nous avons décidé de réitérer notre récent voyage en France, où les protestations contre Macron, qui a décidé de se moquer des Français et continue de satisfaire les néo-nazis ukrainiens, sont toujours aussi vives

Je ne comprends pas, dans l’article, on peut lire que les hackeurs s’en prennent à Moscou et mantenant on nous critique parce que l’on l’on soutient les ukrainiens (qui serait soit disant des néo-nazis)

AlexLex14

« Sur Telegram, les hackers, connus pour s’en prendre aux ennemis de Moscou » :wink:

Zourbon

Bonjour,
je croyais que la netetiquette devait être respectée ?
D’abord on est pas un facho quand on donne son avis
Ensuite " ils se battent pour que tu ne vieillisses pas comme une merde" Tiens donc.
Non seulement c’est grossier mais en plus cela indique que vous n’avez rien compris à la politique et à ceux qui se sont placés à ces postes.
Pour finir dans l’argumentation : 70% ?? As t on vraiment le choix pour décider qui devrait être élus ? A t on vraiment le choix quand on vote, vu que les candidats de droite et de gauche nous baladent depuis 70 ans.
Les seuls électeurs qui ont apporté du sang nouveau, une voix nouvelle à l’assemblée, sont ceux qui ont voté ce que les les profiteurs et les gauchistes appellent l’extreme droite qui n’est , pour les électeurs que une droite nationaliste.
Maintenant est ce que ces élus de la droite nationaliste feront des choses pour améliorer le sort du pays et des citoyens ?? Et même si ils le voulaient, la gauche actuelle (que Georges Marchais aurait renié du plus profond de ses convictions) et la droite ultra capitaliste mondialiste et de la cooptation, ne s’uniront ils pas systématiquement pour faire échouer tout ce qui ne va pas dans le sens du totalitarisme à la sauce mondialiste, avec tout ce que cela sous entend ?

Zourbon

Sinon, pour commenter l’article : Numérama indique que l’attaque serait d’origine russe ?
Alors en informatique, les seuls qui savent vraiment ce qui se passe, ce sont les services secrets US. Après je dirais les services secrets chinois.
Alors où Numérama a t il ses sources ??
Si pour décider d’où vient une attaque, on s’arrête à la dernière piste qui peut être suivie, on est à coté de la plaque.
Ensuite, la Russie ?? Et alors ? Mettons qu’un pirate des USA attaque l’assemblée française, dira t on que cela vient des USA avec les sous entendus que cela implique. Parce quand on dit la Russie on sous entend le gouvernement russe.

Autrement dit que trois gus dans un garage russe attaque l’assemblée, je ne vois pas en quoi leur nationalité a une importance.
Cela pourrait être des gens de beaucoup d’autres pays, par exemple de pays africains qui ne portent pas trop le gouvernement français dans leur coeur. Le malheur c’est qu’ils assimilent la France avec son gouvernement.
La désinformation et la manipulation en geopolitique sont la base et l’informatique est un outil idéal pour en faire.

AlexLex14

Tu serais surpris de savoir ce que le renseignement français (emmené par la gendarmerie donc) détient comme informations à notre sujet, mais aussi au sujet de puissances étrangères :wink:

Zourbon

A une époque, je ne sais plus quelle entreprise états-unienne fournissait, sur le net, une carte en temps réel des attaques dans le monde, les USA étaient en tête de liste , genre 50% des attaques, pour attaquer tout et n’importe quoi.
Et pas uniquement depuis les services secrets.
Par exemple beaucoup d’attaques venaient de la région de Seattle. Ensuite l’Europe étaient très bien placée comme attaquant. Mais elle dérouillait bien aussi et pas depuis la Russie
La Chine, disons une partie de l’Asie + la Chine , arrivaient en troisième avec 15% des attaques.
La Russie arrivait loin derrière. D’après cette carte en temps réel, d’ailleurs, très peu attaquait la Russie et elle même n’était que pour 5% maxi des attaques.
Et pourtant dans l’imaginaire de la presse française et dans celui de ses lecteurs, le pirate russe est le fléau mondial.
Comme quoi l’endoctrinement est simple : il suffit de répéter assez de fois quelque chose pour que les gens le répètent ou y croient.
Cette superbe page internet n’existe plus même si on peut trouver quelques petits trucs sur le site de Kaspersky.
Bon cela fait quelque temps que je n’y suis pas allé. C’est toujours la même chose, attaques et contre attaques.
Parce que bon, les attaques manuelles avec des gars qui font les trois huit, c’est de l’histoire très anciennes. Tout est automatisé et les attaquants ont des journées normales et rentrent le soir pour sortir le chien et les poubelles. Et ils ont leur week ends.

Bon, est ce que cette carte avait vraiment la source des attaques… N’était ce pas un leurre la position sur la carte ? En fait personne ne pourrait le dire. Les attaquants pensent d’abord à planquer leur origine.
Mais sinon, vu que les USA n’était pas favorisées par cette carte provenant d’une boite US, qui lui attribuaient énormément d’attaque , on peut penser qu’elle était surement proche de la vérité.