YouTube Red : vidéo sans publicité et musique hors ligne sur abonnement

22 octobre 2015 à 12h41
0
Google met fin à des mois de spéculations avec le lancement de YouTube Red, son offre payante sur abonnement.

Entièrement gratuit pendant près de dix ans, YouTube multiplie depuis peu les offres payantes. Après avoir accueilli un service de location ou d'achat de films, puis un service de musique sur abonnement rivalisant avec Spotify et consorts, YouTube lance finalement une offre payante généraliste.

0226000008216418-photo-logo-youtube-red.jpg

Vidéo hors ligne et/ou sans publicité



YouTube Red permet, pour 10 dollars/mois, de profiter de l'intégralité du service sans publicité et de consulter des vidéos hors ligne. Soit, jusque là, l'équivalent d'un service de musique à la demande payant, mais pour la vidéo. Notons au passage que le hors ligne est une fonction proposée gratuitement dans certains pays émergents, pour compenser les faiblesses des réseaux.

À l'instar d'un service de SVOD tel que Netflix cette fois, l'abonnement donne accès à des YouTube Red Originals, c'est-à-dire à des programmes originaux réservés aux membres. Parmi les séries prévues, citons Scare PewDieDie, produite par le créateur de The Walking Dead, et un projet produit par CollegeHumor.

Musique : YouTube Red inclut Google Play Music



Enfin l'abonnement donne droit à la lecture en arrière-plan, ce qui permet d'écouter des clips vidéo sans les regarder, et répond à l'utilisation comme service de musique que d'innombrables internautes font de YouTube.

L'abonnement à YouTube Red inclura d'ailleurs l'abonnement à Google Play Music All Access, le service de musique à la demande sur abonnement de la maison mère, concurrent direct de Spotify, Deezer et consorts. Et vice-versa. En somme, pour le prix d'un service de musique concurrent, Google propose à la fois la musique et de la vidéo.

Ce détail est un argument décisif. Quitte à payer 10 dollars/mois, les abonnés à des services concurrents pourraient décider de basculer pour bénéficier en plus de vidéo sans publicité.

0190000008216420-photo-youtube-red.jpg
0190000008216422-photo-youtube-red.jpg

Vers des vidéos à suspense ?



Certains internautes s'amusent que Google fasse payer ce qu'un bloqueur de publicité fait gratuitement. YouTube avance sans surprise l'argument d'une juste rétribution des créateurs de vidéos. Le directeur commercial Robert Kyncl assure à ce titre que « la vaste majorité des revenus » seront reversés aux auteurs.

Sur le marché des services de musique à la demande sur abonnement, la norme est d'environ 70 % reversés aux (multiples) ayants-droit. Sur YouTube, aux dernières nouvelles les membres du programme partenaire obtenaient 55 % des revenus publicitaires. C'est moins, mais les auteurs de vidéos YouTube n'ont au maximum qu'un ou deux intermédiaires (leurs multi-channel networks ou MCN). Les auteurs de vidéos seront certainement mieux rétribués par les abonnés YouTube Red, mais ils le seront en tout cas en fonction du temps, et pas en fonction du nombre de consultations.

Doit-on s'attendre à ce que les auteurs de vidéos YouTube modifient leurs manière de réaliser, pour nous tenir en haleine jusqu'à la fin de leurs vidéos ?

0226000007730125-photo-bouton-abonnement-youtube.jpg

YouTube Red est dans un premier temps réservé aux États-Unis. Le service sera lancé le 28 octobre, avec un premier mois d'essai gratuit. Un représentant de Google France nous précise que YouTube ambitionne d'étendre le service au reste du monde, courant 2016, en fonction de l'accueil qui lui sera réservé.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top