YouTube s'attaque à Twitch dans la diffusion de jeux en direct

Thomas Pontiroli
15 juin 2015 à 13h52
0
La bataille entre les géants américains du Net se déplace sur la retransmission de jeux vidéo en ligne en direct, et opposera dans cette manche Google, avec YouTube Gaming, à Amazon, et l'invaincu Twitch.

Ça y est, YouTube se lance dans la retransmission en direct de jeux vidéo. Passé à côté du rachat de Twitch - repris par Amazon pour 1 milliard de dollars en août 2014 - Google s'est résolu à créer son propre service : YouTube Gaming. Plus de 25 000 jeux seront catalogués par le service, chacun ayant sa propre page avec son flux de vidéos live. Comme sur YouTube, des abonnements à des chaînes seront proposés aux spectateurs.

Des rumeurs avaient fait état de l'arrivée du service en mars dernier. Le site Dailydot rapportait que YouTube avait recruté une cinquantaine de développeurs chevronnés pour travailler dessus. L'annonce est finalement intervenue quatre jours avant le début de l'E3 de Los Angels, le plus grand salon consacré aux jeux vidéo.


0230000008073690-photo-youtube-gaming.jpg
Comme Twitch, YouTube Gaming sera bien sûr présent sur smartphones - Crédit : YouTube.


Sur le blog officiel de YouTube, Alan Joyce, directeur de produit de Google, rappelle que la plateforme a fait émerger de nouveaux genre de vidéos comme le « lets'play », afin de découvrir un jeu, le « walktrough », pour en suivre le déroulé par l'intermédiaire d'un autre joueur ou les fameux « speedruns », permettant de voir un joueur boucler une partie le plus rapidement possible. Ce qu'insinue Alan Joyce, c'est que YouTube fait déjà partie du quotidien des joueurs, et qu'il lui sera d'autant plus facile de les attirer vers le streaming.

Un marché en plein essor

Sur ce segment, le leader s'appelle Twitch. Apparu en 2011, le service attire 55 millions de visiteurs uniques par mois et capte 44 % des retransmissions vidéo en direct sur Internet aux États-Unis (et 1,3 % de la bande passante). Twitch est également le quatrième site qui génère le plus de trafic en ligne dans le pays, derrière Netflix, Google et Apple, mais devant Facebook et Hulu ! Depuis janvier, le service n'est plus seul : Steam, hégémonique avec sa plateforme de distribution de jeux, et même Dailymotion, lui ont emboîté le pas.

Est-ce à dire que la route est encombrée pour YouTube ? À en croire les perspectives de croissance sur ce marché, pas du tout. De 19 milliards de dollars générés en 2011, il atteindrait 35 milliards en 2019 selon les analystes. Si bien que le directeur marketing de Twitch lui-même, Matthew DiPietro, a salué l'entrée de YouTube dans la danse, le secteur des vidéos de jeux constituant « à l'évidence un marché gigantesque ».

Mais où rien n'est acquis

Mais que le marché du « live gaming » soit prometteur et que YouTube soit compétent en la matière ne garantissent pas le succès de Google. C'est ce que s'amuse à rappeler Twitch, dans un tweet bien senti qu'a repéré Reuters : « @YouTubeGaming bienvenue au Joueur N°2. Ajoute-moi sur Google+ ». Une façon de lui rappeler que son réseau social, pourtant très abouti, n'a jamais réussi à inquiéter Facebook en quatre ans.


0230000008073742-photo-youtube-gaming.jpg
YouTube Gaming recensera aussi d'autres formats vidéo à côté du live - Crédit : YouTube.


Au-delà de voler la vedette à Twitch, Google veut surtout rentabiliser sa plateforme de vidéo. C'est tout le sens de cette nouvelle déclinaison, qui suit d'autres nouveautés comme le service de streaming musical YouTube Music Key, la location de films et bientôt, l'accès payant à certaines chaînes à valeur ajoutée. Car le problème de YouTube est de proposer trop de vidéos de qualité insuffisante pour séduire un annonceur.

En montant en gamme, la filiale de Google espère gonfler les investissements publicitaires et atteindre l'équilibre. YouTube Gaming tentera ce pari à partir de cet été aux États-Unis et en Grande-Bretagne sur PC, tablette et mobile. Aucune information sur sa disponibilité dans d'autres pays n'a encore été donnée.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top