Ultra HD : le logo et le label au service du consommateur

09 septembre 2014 à 09h37
0
Deux ans après l'avènement des premiers téléviseurs dits 4K, un groupement d'intérêt officialise enfin un label et un logo Ultra HD.

Le logo s'est d'abord dévoilé la semaine dernière à l'IFA, pas encore sur des téléviseurs, mais dans les recoins des stands de certains fabricants. Puis l'association DigitalEurope l'a officialisé en fin de semaine dernière : le label Ultra HD.

0140000007604079-photo-logo-ultra-hd-uhd-digitaleurope.jpg

Ce label et ce logo garantissent au consommateur une compatibilité optimale entre les sources (lecteurs multimédias) et les diffuseurs (téléviseurs, vidéo-projecteurs) qui l'arborent. Il assure également la pérennité des produits, alors que certains téléviseurs du marché sont nés obsolètes.

Le contrat de licence affiche plusieurs exigences, en termes de définition naturellement, mais aussi en matière d'entrées/sorties HDMI, dont au moins une doit être compatible avec la norme de protection HDCP 2.2. Le label standardise en outre d'autres aspects, sur le plan de la colorimétrie notamment, qui permettent à toute la chaîne de production de maitriser le rendu des contenus.

Un diffuseur doit pouvoir restituer de bout en bout :
  • une définition d'au moins 3840 x 2160 pixels
  • les fréquences d'images 24p, 25p, 30p, 50p et 60p
  • une profondeur des couleurs de 8 bits et avec l'espace colorimétrique ITU-R BT.709
  • un sous-échantillonnage des couleurs 4:2:2 en 24, 25 et 30p, 4:2:0 en 50 et 60p
Les spécifications sont globalement fidèles aux attentes, si ce n'est ce dernier point qui permet de se passer d'entrée HDMI 2.0. Le HDMI 1.4 permet effectivement de transmettre de l'Ultra HD à 60 i/s au prix de concessions sur la précision des couleurs.

Si le label Ultra HD est globalement similaire aux labels HDTV qu'on connait, il ne couvre malheureusement pas encore la diffusion de la télévision. Même s'il ne fait presque aucun doute que la télévision Ultra HD exploitera le DVB-T2 et le HEVC, les tests sont encore en cours et il n'y a aucune garantie qu'un téléviseur labéllisé Ultra HD sera compatible.

Des produits existants sont déjà éligibles à ce label, certains le dépassent même largement, mais le logo dispensera quoi qu'il en soit les consommateurs d'éplucher les fiches techniques et de s'assurer que les téléviseurs qu'ils convoitent satisfassent certaines exigences, qui ne sont parfois même pas communiquées. Le logo est désormais à la disposition des fabricants, qui peuvent dès à présent l'apposer sur les téléviseurs éligibles.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top