Nvidia : une ingénieuse concession pour jouer en Ultra HD à 60 Hz avec du HDMI 1.4

23 juin 2014 à 12h02
0
Nvidia propose désormais de diffuser de l'Ultra HD à 60 Hz sur du HDMI 1.4, ce qu'on pensait impossible jusqu'à présent. Le concepteur de GPU a trouvé une parade, non sans compromis.

La bande passante maximale de 10 Gb/s du HDMI 1.4 ne permet de transmettre 3840 x 2160 pixels avec 8 bits par couleur qu'à un maximum de 30 Hz. Pour atteindre 60 Hz il fallait jusqu'à présent recourir au HDMI 2.0 et à sa bande passante maximale de 18 Gb/s. Mais les premiers téléviseurs Ultra HD du marché ne disposaient pas de telles entrées, pas plus que les derniers moniteurs qui misent plutôt sur leurs entrées DisplayPort.

0140000002983112-photo-connecteur-hdmi.jpg

Pourtant dans la dernière version préliminaire des pilotes GeForce de la branche 340, publiés la semaine dernière, Nvidia a discrètement apporté la prise en charge de l'Ultra HD à 60 Hz sur du HDMI 1.4. Ce sont des internautes qui l'ont découvert, les notes de versionPDF n'en font pas mention. Il faut dire que le HDMI 2.0 peut inciter les possesseurs d'écrans Ultra HD et de cartes graphiques Kepler, même si elles sont encore à la hauteur de leurs usages, à investir dès aujourd'hui dans une nouvelle carte graphique Maxwell.

Le sous-échantillonnage au profit de la cadence



Quoi qu'il en soit Nvidia n'est pas magicien et n'a pas repoussé les limites du HDMI 1.4. Il a simplement eu l'idée de recourir au sous-échantillonnage de la chrominance, courant pour stocker de la vidéo mais jamais utilisé pour relier une source à un diffuseur.

Le principe est simple : on dégrade légèrement la transmission des couleurs au profit du taux de rafraichissement. On passe plus précisément d'un échantillonnage RVB ou 4:4:4, avec lequel chaque pixel bénéficie d'informations de luminance et de chrominance discrètes, à un échantillonnage 4:2:0, avec lequel les informations de chrominance sont partagées par des lots de quatre pixels.

07450821-photo-sous-chantillonnage-de-la-chrominance.jpg

C'est problématique avec des contenus précis tels que du texte avec anticrénelage (antialiasing), des interfaces ou des images fixes. Mais c'est quasi imperceptible avec les images animées de jeux vidéo, qui tirent bien plus profit d'un taux de rafraichissement élevé que d'une grande précision des couleurs. Quant aux vidéos, elles n'ont que faire de 60 Hz puisqu'elles sont tournées à 24, 25 ou 30 i/s, et elles sont de toute manière déjà sous-échantillonnées en 4:2:0, même sur Blu-ray.

Cette nouvelle fonctionnalité est proposée dès aujourd'hui aux possesseurs de cartes graphiques Kepler et Maxwell, pour l'heure sous la forme des pilotes GeForce 340.43 en Bêta, en attendant la sortie de la version définitive.

0190000007450823-photo-sous-chantillonnage-de-la-chrominance.jpg

Articles relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top