Vente de Bouygues Telecom : chronique d'un échec

01 avril 2016 à 19h51
0

Le secteur des télécoms était depuis plusieurs semaines en négociations. Chaque opérateur mais également l'Etat voulait sa part de Bouygues Telecom, le troisième acteur du marché. Pour y parvenir chacun devait faire des concessions. Orange mais surtout l'Etat, en tant qu'actionnaire d'Orange. Martin Bouygues désirait en échange de la cession, une montée au capital de l'opérateur historique, ce qui mécaniquement aurait fait diminuer le poids de l'Etat dans l'ensemble... Chacun abat donc sa carte, qu'elle soit politique, économique ou sociale pour faire pencher la balance en sa faveur.

Depuis 2014, c'est donc la troisième fois que Bouygues tente de se vendre. A chaque fois, les négociations ont buté sur le prix de la transaction ou les exigences des parties prenantes.

Pour tout savoir sur les négociations ratées de la vente de Bouygues Telecom, voici donc un rappel de l'actualité.


017C000008309452-photo-free-mobile-logo-hd.jpg

10 juin 2014 : Les raisons qui poussent Bouygues Telecom à vendre
Le groupe Iliad aurait proposé de mettre une grosse somme d'argent pour faire l'acquisition de Bouygues Telecom. Un montant oscillant entre 4 et 5 milliards d'euros pourrait avoir été mis sur la table par le propriétaire de Free. De son côté, Bouygues Telecom traverse une passe difficile. La direction de l'opérateur de téléphonie et FAI fait comprendre qu'elle réfléchit à plusieurs éventualités concernant son avenir.



017C000008397586-photo-bouygues-telecom-boutique-logo.jpg

5 août 2014 : Sans offre de rachat, Bouygues Telecom poursuit sa route seul
Bouygues Telecom reste autonome... pour l'instant. L'opérateur n'a reçu aucune offre de rachat. Il continue donc à exécuter son plan de transformation, articulé autour d'une baisse des coûts. C'est donc un statu quo provisoire dans le marché des télécoms.



017C000007286470-photo-patrick-drahi-altice-numericable.jpg

23 juin 2015 : rachat Saison 2
Emmené par Patrick Drahi, Numericable-SFR aurait formulé une offre à 10 milliards d'euros pour mettre la main sur la filiale télécoms du groupe Bouygues. Des négociations qui ont rapidement échoué. Martin Bouygues, président du groupe, aurait souhaité une rallonge, à hauteur de 11 milliards d'euros.



017C000008295952-photo-stephane-richard-martin-bouygues.jpg

5 janvier : Orange et Bouygues confirment leur rapprochement
Les équipes dirigeantes de deux groupes se réunissent pour évoquer, notamment, les questions du prix du rachat de Bouygues par Orange. Si certains points ne sont toujours pas réglés, les deux géants du marché s'entendent sur plusieurs modalités relatives à la vente des actifs du groupe.



017C000008316324-photo-logo-arcep-2016.jpg

4 février : Le mariage Bouygues Telecom-Orange serait "un retour en arrière" selon l'Arcep
Interrogé par la Commission des affaires économiques du Sénat, le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, estime que le mariage de Bouygues Telecom et d'Orange serait un « retour en arrière ». Au cours d'un entretien au Sénat, le responsable se dit inquiet de l'avenir de la concurrence sur le marché. Il émet un avertissement pour prévenir d'un rétrécissement de la concurrence.



017C000008308084-photo-entretien-d-embauche-recrutement-emploi-informatique.jpg

17 février : Rachat de Bouygues Telecom : des inquiétudes sur l'emploi
Orange et Bouygues Telecom ont profité du weekend de la Saint-Valentin pour discuter mariage, en présence des futurs témoins, SFR et Free, qui joueront en fait un rôle bien plus actif que cela. Tout n'est pas encore arrêté, mais les grandes lignes seraient plus ou moins fixées. Derrière ce rachat, tout le marché français des télécoms est maintenant directement impliqué.



017C000008350472-photo-orange-logo-hero-carre.jpg

25 février : Bouygues Telecom veut 15% d'Orange
Le rachat de Bouygues Telecom par Orange ne se fera pas sans contrepartie. En échange d'une cession d'actifs, Martin Bouygues veut entrer au capital de l'opérateur historique, à hauteur de 15%. Lors de la présentation de ses résultats financiers, le dirigeant pose clairement le débat.



017C000008342722-photo-orange-bouygues-rachat-logo-carr.jpg

1 avril : Orange et Bouygues Telecom : confirmation de l'annulation du mariage
Orange confirme qu'il n'y aura finalement aucun rachat. Après Altice et Free Mobile, c'est donc Orange qui se casse les dents sur le casse-tête Bouygues Telecom. Une question subsiste, l'opérateur est-il invendable ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coronavirus : le traçage numérique
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top