Bouygues Telecom dit non à l'offre de rachat d'Altice (SFR Numericable)

23 juin 2015 à 21h49
0
Emmené par Patrick Drahi, Numéricable-SFR aurait formulé une offre à 10 milliards d'euros pour mettre la main sur la filiale télécoms du groupe Bouygues, affirme aujourd'hui le JDD.

Insatiable Numéricable ? Le groupe dirigé par Patrick Drahi aurait entamé un nouveau round de négociations visant à s'offrir Bouygues Télécom. L'information, révélée par le Journal du Dimanche, a été confirmée par Numericable lundi matin (voir mise à jour en fin d'article), sans précision quant au montant. D'après « plusieurs sources » évoquées par le quotidien du dimanche, elle porterait sur plus de dix milliards d'euros.

Les négociations seraient toujours en cours, avec une première échéance fixée à mardi prochain, date à laquelle un conseil d'administration du groupe Bouygues aurait été convoqué pour statuer sur les suites à accorder à cette offre. Martin Bouygues, président du groupe, souhaiterait une rallonge, jusqu'à 11 milliards d'euros.

Si la transaction aboutissait, le nouvel ensemble SFR-Numéricable-Bouygues Télécom deviendrait le premier opérateur mobile français en termes de client, et le deuxième sur le marché de l'accès à Internet. Conscient des critiques qu'une telle fusion susciterait, Drahi aurait intégré à son offre des éléments visant à rassurer les autorités de la concurrence et les pouvoirs publics, dont la mise en place d'un accord avec Orange et Free portant sur la reprise de certains équipements réseau (antennes, voire fréquences) ainsi que de certains magasins.

En dépit de ces précautions, la proposition n'a l'heur de plaire à Bercy. « Je dis et répète que la consolidation n'est pas aujourd'hui souhaitable pour le secteur. L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe », a réagi dimanche Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, dans un courrier adressé à l'AFP.

0230000007286470-photo-patrick-drahi-altice-numericable.jpg


« Que chacun se concentre sur les engagements pris en matière d'investissement, sur l'innovation, sur l'attribution imminente de la bande (de fréquences) 700 MHz et sur les opérations. C'est cela qui est bon pour l'emploi dans le secteur, pour la production et l'équipement du pays », a-t-il ajouté.

Drahi aurait formulé une offre en cash, financée par l'intermédiaire d'un emprunt souscrit chez BNP Paribas. Ajoutée à la méga-acquisition de SFR, ainsi qu'aux rachats successifs de Virgin Mobile, Telindus, Portugal Telecom et Suddenlink Communications aux Etats-Unis, elle porterait à plus de 25 milliards d'euros le volume d'acquisition réalisé par Numéricable et sa maison mère, le groupe Altice.

Mise à jour 1 : Altice a confirmé lundi matin avoir « fait une offre sur Bouygues Telecom », sans donner plus de détail quant au montant de cette dernière. Le groupe souligne en revanche que sa proposition intègre d'ores et déjà la reprise de certains actifs (là encore non précisés) par Iliad, la maison-mère de Free. « Cette opération reste subordonnée à la négociation des accords définitifs et à l'acceptation par Bouygues de l'offre d'acquisition », souligne de son côté Iliad.

Mise à jour 2 : Bouygues a accusé réception de cette offre « non sollicitée » lundi matin. « Le conseil d'administration de Bouygues se réunira mardi 23 juin 2015 pour examiner la lettre d'Altice. Aucune négociation n'est en cours. », affirme le groupe.

Mise à jour 3 : Le conseil d'administration du groupe Bouygues fait savoir ce 23 juin qu'il ne donne pas suite à l'offre d'entrée en négociations du groupe Altice.

(Publication initiale, dimanche 21 juin, 11h15)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top