Bouygues Telecom veut 15% d'Orange

25 février 2016 à 13h04
0

Martin Bouygues pose ses conditions. Si vente de Bouygues Telecom il y a, l'homme d'affaires voudra détenir une place de choix au sein du capital d'Orange. Lors de la présentation de ses résultats financiers, le dirigeant a clairement posé le débat. Il estime qu'il serait correct qu'il obtienne « entre 10 et 15% du capital » de l'opérateur historique.

Le responsable du groupe Bouygues n'entend donc pas sortir des télécoms mais au contraire devenir un actionnaire significatif d'Orange. Il aurait ainsi voix au chapitre en matière de stratégie de l'ensemble.

De son côté, l'Etat demeure à date l'actionnaire principal d'Orange avec 23% du capital dont 11,6% via BPIFrance. La puissance publique n'a aucun intérêt à réduire sa part. Les deux entités ont donc des objectifs divergents. En se maintenant au-dessus de 20% de contrôle, Martin Bouygues n'aurait pas de latitude pour obtenir 15% du capital du groupe.

0258000008295952-photo-stephane-richard-martin-bouygues.jpg

En tout état de cause, Martin Bouygues n'entend pas détenir de pouvoir plus large que l'Etat. Il assure également que la question de la stratégie qu'il compte mettre en place au sein d'Orange n'est pas encore à l'ordre du jour.

Toujours est-il que l'issue des négociations entre opérateurs devrait prochainement connaître leur terme. Selon Martin Bouygues, il faudra compter « quelques semaines, pas des trimestres » avant d'officialiser ou non la vente de Bouygues Telecom.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top