Le découpage de Bouygues Telecom s'organise

15 février 2016 à 12h38
0
Orange et Bouygues Telecom ont profité du weekend de la Saint-Valentin pour discuter mariage, en présence des futurs témoins, SFR et Free, qui joueront en fait un rôle bien plus actif que cela.

Le weekend du 13-14 février, les informations de presse se sont multipliées sur la revente de Bouygues Telecom, donnant un peu plus corps à l'opération, dont les contours pourraient être annoncés mardi 16 février, lors de la présentation des résultats financiers d'Orange. Tout n'est pas encore arrêté, mais les grandes lignes seraient plus ou moins fixées. Derrière ce rachat, c'est tout le marché français des télécoms qui est directement impliqué.

Si Orange mettait la main sur l'intégralité des actifs de Bouygues Telecom, il contrôlerait plus de la moitié du marché. Impensable, aux yeux de la Concurrence. Tout l'enjeu des discussions consisterait donc à découper la filiale du groupe de BTP, entre Orange, mais aussi SFR et Free. D'après Le Figaro, ce dernier pourrait racheter « l'essentiel » des fréquences de Bouygues Telecom - très bon sur les 1 800 MHz - pour 2 milliards d'euros.

Clients : vers des transferts chez Free et SFR

Plus petit acteur sur la 4G, n'ayant pas la même capacité d'investissement que SFR et alors qu'Orange a déjà les meilleures infrastructures du pays, il paraît cohérent que Free récupère cette partie des actifs. S'agissant des 12 millions de clients mobiles, là aussi, les discussions semblent être allées dans le sens de la logique : seuls 2 millions de clients haut de gamme iraient à Orange, le reste, allant à SFR, qui a vécu une hémorragie en 2015.


08343080-photo-club-bouygues-telecom-boutique.jpg
Au centre des négociations, le devenir du réseau de boutiques de Bouygues Telecom, avec des risques sur l'emploi : Crédit : DR.


Selon le JDD cependant, SFR ne reprendrait que les abonnés lowcost B&You, alors que Free récupérerait une « large part » des abonnés classiques, laissant le haut de panier à Orange. Reste le sort des 8 000 salariés de Bouygues Telecom, un sujet qui serait loin d'être tranché. Si Free pourrait reprendre les employés attachés au réseau, le sort des 550 boutiques est plus délicat, selon Le Figaro. Free pourrait en récupérer une bonne part.

Discussions avancées mais rien n'est joué

Alors que les investisseurs ne tiennent plus en place en bourse, jouant nettement à la hausse le secteur des télécoms, Orange a préféré calmer le jeu, et démentir « formellement » auprès de l'agence Reuters « qu'un quelconque accord ait été arrêté sur un schéma de partage et de valorisation des actifs de Bouygues Telecom », mais a tout de même confirmé que les « discussions se poursuivent entre les différentes parties prenantes ».

L'autre raison de cette sortie d'Orange est que finalement, rien n'est encore joué. D'après le JDD, un violent désaccord entre Free et Orange sur les fréquences a failli faire capoter les négociations. Les velléités de Martin Bouygues à entrer au conseil d'administration d'Orange freineraient l'arrivée d'un accord : l'État, actionnaire à 23 %, ne voudrait pas descendre sous les 21 % d'après Le Monde. Il imposerait des « conditions drastiques ».


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top