Orange/Bouygues Telecom : le dossier avance

18 janvier 2016 à 11h32
0
Pour que le rachat de Bouygues Telecom par Orange reçoive l'aval de la Concurrence, le numéro trois des télécoms devra céder une partie de ses actifs. Des discussion auraient lieu.

Alors qu'Orange et Bouygues Telecom ont confirmé la tenue de discussions en vue d'un rapprochement, une question reste en suspens : quels actifs la filiale du groupe de BTP va-t-elle lâcher pour rendre l'opération acceptable du point de vue de la Concurrence ? Car en l'état, additionner la clientèle (mobile et fixe) des deux opérateurs, donnerait au nouvel ensemble un poids bien trop lourd, avec plus de 50 % de parts de marché.

Selon deux sources « au fait du dossier » consultées par Reuters, le projet de rapprochement « a franchi une nouvelle étape » avec l'entrée en discussions de Bouygues Telecom avec SFR et Free. Ces échanges auraient porté sur la cession de fréquences - Bouygues Telecom est par exemple le seul à exploiter la bande des 1 800 MHz pour la 4G, ce qui l'avait avantagé en 2013, et contribué à dynamiser le marché du mobile à l'époque.

Redistribuer les cartes

Or, et SFR et Free sont en retard sur le déploiement de la 4G - alors qu'Orange est, au contraire, celui qui possède la meilleure couverture de la population. Si les 1 800 MHz étaient récupérées par l'un ou l'autre de ces opérateurs, ou même les deux, le territoire français aurait une couverture réseau bien plus équitable.
Autre actif en jeu, d'après Reuters : « le réseau », ou les antennes relais, allant de pair avec les fréquences.
Enfin, Bouygues Telecom pourrait également redéfinir son maillage commercial en cédant des boutiques.


08295952-photo-stephane-richard-martin-bouygues.jpg
Stéphane Richard, PDG d'Orange et Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues - Crédit : DR.


Il n'est pas rare que les boutiques concurrentes se sont implantées en face l'une de l'autre. Dans le cas d'un rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom, des boutiques sœurs se feraient face pour rien. Plutôt que de fermer et de menacer l'emploi, elles pourraient au contraire profiter à l'un des deux concurrents.

Des réponses d'ici un mois

Au vu de leur situation, le plus probable soit que Free reprenne une partie du réseau afin de combler son retard et aborder la fin de l'itinérance sur la 3G - que l'Arcep veut enclencher dès cette année - avec plus de sérénité. Et SFR, dont la base client s'est érodée depuis la prise de contrôle par Patrick Drahi à la fin de 2014, reprenne plutôt une partie de la clientèle lowcost de Bouygues Telecom. Enfin, Coriolis aurait entamé des discussions, d'après Les Echos, pour reprendre les 1,7 million de clients entreprise de Bouygues Telecom.

Toutes ces discussions demeurent, à ce jour, à « un stade préliminaire », indique l'agence, « aucune offre chiffrée n'étant pour l'instant sur la table ». Le dossier devrait « s'accélérer sous peu », indiquent les deux sources interrogées. Avec la publication des résultats financiers d'Orange le 16 février, pourrait intervenir une décision sur le projet d'alliance. Mais l'issue de l'opération serait incertaine, car complexe à ficeler.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top