Stéphane Richard, PDG d'Orange, met la pression sur Bouygues

13 janvier 2016 à 09h22
0
Alors que Orange et Bouygues sont en pleine négociation afin que le premier absorbe le second, Stéphane Richard, PDG d'Orange, se montre prudent. Pour lui, il n'y a qu'une chance sur deux pour qu'un accord intervienne entre les deux parties.

Stéphane Richard donnait hier une conférence de presse pour présenter ses vœux. L'occasion pour lui de donner quelques précisions quant au rapprochement envisagé avec Bouygues Telecom.

En plus d'indiquer que, selon lui, la baisse des prix des forfaits mobiles est un « acquis irréversible » (voir à ce sujet Stéphane Richard (Orange) assure que la baisse des prix mobiles est un "acquis irréversible"), il a également posé les conditions d'un accord avec Bouygues, en rappelant qu'il n'engagerait pas son groupe « dans une aventure trop risquée ».

Le responsable souhaite que l'entente trouvée soit « créatrice de valeur pour Orange », « socialement irréprochable » et que son groupe soit « capable d'en maîtriser les risques d'exécution ».

Derrière ses louables intentions, Stéphane Richard semble surtout mettre un peu de pression sur Martin Bouygues. Le PDG d'Orange précise d'ailleurs : « Autant en 2014, c'est effectivement votre serviteur et Orange (...) qui sont allés trouver M. Bouygues pour lui proposer un rapprochement (...) autant cette fois-ci ce n'est pas moi qui ai pris cette initiative, c'est Martin Bouygues lui-même », rapporte Reuters.

08289754-photo-bouygues-orange-rachat.jpg

Et tout en se disant « raisonnablement optimiste », le PDG d'Orange tempère en ajoutant que selon lui, ce dossier qu'il qualifie de « complexe » avait « une chance sur deux d'aboutir ».

Toutes ces déclarations ne sont évidemment pas anodines en pleine négociation. Même si aucune des deux parties n'a donné d'indications sur le sujet, l'un des enjeux principaux des pourparlers porterait sur la prise de participation de Bouygues au capital d'Orange, estimé par le JDD à hauteur de 15% (voir à ce sujet Orange et Bouygues confirment leur rapprochement).

Là se situe sans doute la cible de cette sortie médiatique, d'autant que Stéphane Richard a tenu à rappeler que l'Etat, qui détient 23% d'Orange, « restera le premier actionnaire d'Orange quoi qu'il arrive ».

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
scroll top