4G : SFR n'investit pas assez selon l'Arcep

Thomas Pontiroli
30 novembre 2015 à 17h32
0
Le climat se tend entre SFR et le régulateur des télécoms. Après avoir été accusé d'abuser du terme de « fibre » pour son réseau fixe, l'opérateur est épinglé sur les investissements en 4G.

SFR s'apprête à débourser pas loin de 1 milliard d'euros pour améliorer son réseau 4G, suite à l'obtention d'un bloc de fréquences de 5 MHz duplex sur la bande des 700 MHz, mises aux enchères à la mi-novembre. Pourtant, le régulateur des télécoms estime que l'opérateur de Patrick Drahi ne consacre encore pas assez de moyens au déploiement de son infrastructure 4G qui, en septembre, ne couvrait que 58 % de la population.

En ce qui concerne le nombre d'antennes - même si ce seul critère ne suffit pas à jauger la qualité d'un réseau mobile -, SFR est bon dernier. Au 1er novembre, il ne totalisait que 3 697 sites en service, selon l'ANFR, soit moins de la moitié qu'Orange (8 028 sites), et considérablement moins, aussi, que Bouygues Telecom, qui possédait à cette date 6 799 sites. Même Free Mobile, entré sur le marché en 2012, en totalise plus (5 164).

Le nouveau « mauvais élève »



Selon le Jdd.fr, le rapport sur les investissements dans les réseaux mobiles que s'apprête à publier l'Arcep dans le courant de la semaine va « marquer un renversement ». Jusqu'à présent, le régulateur suivait de prêt la construction du réseau de Free, mais désormais, c'est SFR qu'il compte surveiller. L'Arcep suivra de très prêt la fin de l'itinérance sur le réseau mobile 4G, qu'il avait conclue avec Bouygues Telecom en juillet 2014.


03E8000008262890-photo-patrick-drahi-sfr.jpg


Ce partenariat avait permis à SFR de faire un bond en matière de couverture, passant de seulement 30 % de la population en juillet 2014, à 53 % en décembre. Comme elle en a eu plusieurs fois l'occasion de le prouver, et comme le rappelle un connaisseur du secteur interrogé par le Jdd.fr, l'Arcep n'apprécie pas les « passagers clandestins ». Ce coup de pouce de Bouygues Telecom (qui n'est pas gratuit), prendra donc fin courant 2016.

Des contraintes de couverture



Face aux députés en mai, le propriétaire de SFR, Patrick Drahi, avait pointé du doigt le sous-investissement du précédent actionnaire, Vivendi, et promis qu'il améliorerait fortement la situation des réseaux. Vigilante, l'Arcep compte néanmoins lui imposer des contraintes pour l'obliger à investir, rapporte le Jdd.fr. Comme avec Free à l'époque, SFR devra, chaque année, respecter des critères de couverture de la population en 4G.


À voir également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top