Free Mobile s'arme pour doper son réseau 4G

Thomas Pontiroli
17 novembre 2015 à 14h26
0
La procédure d'attribution des 700 MHz aux opérateurs mobiles est ouverte. L'enjeu est un rééquilibrage du marché en faveur de Free Mobile, qui espère améliorer sa couverture 4G.

Mise à jour en bas de page : Free Mobile obtient 2 lots 700 MHz pour 932 millions d'euros.

Top départ. Ce lundi 16 novembre commence l'enchère pour l'attribution des 700 MHz. Les quatre opérateurs, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile, se sont portés candidats. L'enjeu n'est pas le même pour tous. De cette enchère découlera l'amélioration du réseau 4G de Free Mobile, qui est le seul acteur à ne pas disposer de fréquences basses - qui ont une meilleure portée -, telles que les 800 MHz.

La procédure peut durer un ou plusieurs jours, indique le régulateur des télécoms, qui communiquera chaque jour, en fin de journée, l'état d'avancement de l'enchère. La quantité de fréquences obtenue par chaque candidat, ainsi que le prix atteint par l'enchère, seront dévoilés par l'Arcep en fin de procédure.

Qui peut avoir quoi ?



Pour savoir dans quelle mesure chaque opérateur pourra améliorer sa couverture 4G à l'issue de l'enchère, rappelons-en le mécanisme. Cette mise en vente concerne 6 blocs de 5 MHz duplex dans la bande des 700 MHz. La mise à prix de chaque lot est de 416 millions d'euros - ce qui devrait rapporter, au minimum, 2,5 milliards d'euros à l'État. Dans un premier temps, les opérateurs feront part de leurs intentions d'achat.


03E8000006594644-photo-r-duire-les-ondes-possible-condition-de-tripler-les-antennes-relai.jpg


Au total, les quatre opérateurs peuvent se montrer intéressés par neuf blocs : deux pour Orange, SFR et Bouygues Telecom, et trois pour Free Mobile. Pourquoi cet « avantage » ? La raison est que l'Arcep a plafonné la détention de fréquences basses à 30 MHz duplex par opérateur. Comme Free n'en possède aucune, il peut prétendre à plus de spectre que ses rivaux et espérer rattraper son retard sur la 4G..

Pas d'effet à court terme



Si tous les opérateurs enchérissent au maximum de leur capacité, l'Arcep augmentera le prix par bloc de 5 millions d'euros par tour, jusqu'à ce que des candidats abandonnent et que la somme des demandes soit égale aux 6 blocs mis en vente. Au terme de la procédure, il ne faudra pas attendre un bond immédiat des taux de couverture 4G. Comme expliqué en septembre, une partie des 700 MHz reste utilisée par la TNT et la cession aux télécoms ne se fera que par zones géographiques successives, entre avril 2016 et... juin 2019.

Enjeu majeur pour Free



Le rendez-vous n'est pas moins crucial, surtout pour Free. De telles fréquences - dites « en or » - ne seront pas proposées aux opérateurs de sitôt. Or, la consommation de données mobiles explose, notamment sous l'effet des services de vidéo (YouTube, Netflix...) et de musique en streaming (Spotify, Apple Music...).

Si Free venait à manquer le coche (car les enchères monteraient trop haut ?), il serait, à terme, exclu de facto de la compétition mobile. Un scénario qui ouvrirait la porte à la consolidation, à laquelle ne diraient pas non Orange et SFR, qui ont souffert de l'arrivée du quatrième opérateur en 2012. Impensable pour Free Mobile.


Mise à jour du 17/11/2015 : Free obtient 2 blocs 700 MHz pour 932 millions d'euros.

Le suspense aura vite pris fin. L'enchère portant sur l'attribution de la bande de fréquence des 700 MHz, ouverte par le régulateur des télécoms (Arcep) lundi 17 novembre, est close. Selon Le Monde, tous les opérateurs ont obtenu une part du gâteau. Le plus important : Free Mobile, dont l'avenir du réseau 4G était largement suspendu à cette procédure, a obtenu 2 lots de fréquences, soit 2 blocs de 5 MHz duplex.

Pour les détails de l'attribution, rendez-vous sur cette page.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top