Fréquences "en or" 4G : Free recalé. Orange, SFR et Bouygues reçus

le 22 décembre 2011 à 23h08
0
L'Arcep vient de dévoiler les résultats de la procédure d'attribution des fréquences 4G dans la bande des 800 MHz. Le régulateur des Télécoms précise que des licences seront attribuées à Bouygues Telecom, Orange France et SFR. Par contre, l'offre de Free n'a pas été retenue.

00A0000004001602-photo-4g.jpg
L'Arcep vient d'attribuer à 3 opérateurs mobiles des fréquences pour la 4G. Au terme de la procédure d'attribution, Bouygues Telecom, Orange France et SFR ont bel et bien été retenus. Le régulateur des Télécoms ajoute qu'ils bénéficieront d'un droit d'utilisation de ces fréquences situées dans la bande des 800 MHz.

Dans un communiqué, l'Arcep précise avoir : « mené l'instruction selon les règles prévues par l'appel à candidatures lancé le 15 juin 2011. Des licences seront attribuées à Bouygues Telecom, Orange France et SFR ». Ces derniers pourront donc utiliser ces réseaux pour Internet mobile à très haut débit.

0190000004840074-photo-4g-arcep.jpg


Par contre, l'opérateur Free Mobile n'a pas été reçu. L'Arcep ajoute : « Free Fréquences, candidate recevable et qualifiée, n'a pas été retenue à l'issue de la phase de sélection pour l'attribution d'une autorisation, compte tenu des offres des autres candidats. [...] Free bénéficiera d'un droit à l'itinérance dans la bande 800 MHz en zone de déploiement prioritaire dès lors que son réseau à 2,6 GHz aura atteint une couverture de 25 % de la population ». En effet, dans cette dernière bande (2,6 GHz), l'opérateur Free Mobile a déjà obtenu une licence pour une quantité de fréquences de 20 MHz duplex.

Le directeur général d'Iliad (propriétaire de Free), Maxime Lombardini a donc tenu à relativiser la situation. Il explique au Monde.fr : « On avait dit qu'on serait raisonnable, et on avait également indiqué qu'on trouvait l'offre très défavorable pour un nouvel entrant comme nous. C'est l'argent qui a éliminé la concurrence. On n'a pas de regrets. Si on avait pensé que c'était vital pour nous, on aurait été plus agressifs, et aujourd'hui on considère qu'on a tout ce qu'il nous faut . »

Le régulateur rappelle que les opérateurs auront des obligations à remplir en matière d'aménagement du territoire, de concurrence et de valorisation des ressources. Ils devront par exemple atteindre 99,6 % de couverture de la population, avec l'obligation de couvrir au moins à 95 % chaque département. Ils seront également obligés de s'engager notamment en matière d'accueil des MVNO.

L'Arcep devrait attribuer officiellement les licences d'attribution aux trois opérateurs dès janvier prochain. Quant aux premières offres elles pourraient arriver d'ici un an.

0190000004840076-photo-4g-op-rateurs.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Réseaux sans fil
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
Déclaration de revenus 2019 : n'oubliez pas de déclarer vos gains en cryptomonnaies !
Test Google Pixel 3a : le roi de la photo à moins de 400€
Instagram : les données de 6 millions d'influenceurs exposées
Nintendo compterait aussi sur le cloud de Microsoft pour propulser son service de streaming
scroll top