Numericable voudrait maintenant racheter Bouygues Telecom

Thomas Pontiroli
21 novembre 2014 à 11h06
0
Alors que Bouygues Telecom était pressenti cet été pour se faire racheter par Orange, puis par Iliad, c'est maintenant Numericable qui se dit intéressé, alors même qu'il est en train d'avaler SFR...

Quel appétit ! A peine engagé le rachat de SFR, pourtant bien plus gros que lui, Altice - la maison-mère de Numericable - laisse entendre que si Bouygues Telecom souhaitait un repreneur, elle y était tout à fait ouverte. C'est le directeur général d'Altice et peu médiatisé Dexter Goei lui-même qui l'affirme, à l'occasion de la conférence Morgan Stanley sur les télécoms, les médias et la technologie qui s'est tenue à Barcelone.


01CC000007768029-photo-dexter-goei.jpg
Dexter Goei, directeur général d'Altice - crédit : DR.


« A l'heure actuelle, nous sommes en train d'intégrer SFR, mais si nous recevons un appel de Bouygues vendredi, alors pourquoi pas ? » a déclaré l'intéressé, cité par l'agence Dow Jones Newswires. « Nous nous considérons comme les acheteurs naturels de Bouygues Telecom. Nous avons une importante base de revenus donc il y aurait un important potentiel de synergies », a même argumenté le directeur général.

Pour l'heure, aucune discussion n'a été engagée entre Altice et Martin Bouygues. Mais le fonds de Patrick Drahi, qui doit aussi conclure le rachat de SFR jeudi, se dit prêt. Dexter Goei en est sûr : « Nous aurons cette discussion. Je serais surpris s'il n'y avait pas d'effort en 2015 pour que la consolidation en France se fasse. » Altice se dit capable d'absorber Bouygues Telecom, estimé à 5 milliards d'euros, sans recapitalisation.

Un marché à trois opérateurs ?



Il faut dire que la manœuvre entre Altice et SFR ne contribue pas plus que cela à la consolidation du marché des télécoms sur la partie mobile, car la France reste aujourd'hui un marché à quatre opérateurs. Or, la tendance en Europe est bien à la réduction du nombre d'acteurs. De tels scénarios se sont déjà vus en Allemagne, Espagne et Irlande. Principale raison : relancer la croissance, les marges et les investissements.

En France, le rachat de SFR par Numericable a placé Bouygues Telecom dans une position de fragilité, où il doit désormais batailler avec Free, dont le positionnement prix est agressif. C'est dans ce but que Bouygues a d'abord abaissé le prix de son offre triple play à 20 euros, puis mis en avant son offre lowcost B&You. Malgré ces efforts, l'opérateur cherche à se vendre. C'est ce qu'il a dans un premier temps essayé avec Orange et mai, puis avec Iliad en juin. Mais dans les deux cas, un désaccord sur le prix a mis fin aux pourparlers.






A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top