Le mariage Bouygues Telecom-Orange serait "un retour en arrière" selon l'Arcep

04 février 2016 à 14h15
0
Interrogé par la Commission des affaires économiques du Sénat, le président du régulateur des Telcom (Arcep) Sébastien Soriano trouve que le mariage de Bouygues Telecom et d'Orange serait un « retour en arrière ».

Au cours d'un entretien au Sénat, Sebastien Soriano s'est dit inquiet de l'avenir de la concurrence sur le marché français des télécoms. « Retour en arrière », « quasi-duopole », le président de l'Arcep a choisi des mots mordants pour prévenir d'un rétrécissement dangereux de la concurrence.

Ce sont les marchés des entreprises et des zones rurales qui inquiètent le plus Soriano. Les diverses interviews que le président de l'Arcep a donné ce mois-ci le confirment et permettent de dessiner les contours de ses éventuelles actions à venir.

Ainsi qu'il l'a rappelé hier, l'organisme de régulation des télécoms ne veut pas d'une « thésaurisation du spectre par le secteur mobile ». En clair, même si c'est l'Autorité de la concurrence qui pourra imposer ses conditions au mariage, l'Arcep pourrait faire peser son pouvoir de veto sur la question des fréquences utilisées par les opérateurs. S'il y a déséquilibre concurrentiel, l'organisme peut empêcher le transfert des fréquences entre Orange et Bouygues et les rétrocéder à l'Etat : « on se demandera s'il n'y aurait pas intérêt à ce que certaines fréquences retournent à l'Etat pour être, peut-être, attribuées différemment par la suite. »

0258000008316324-photo-logo-arcep-2016.jpg


Pour ce qui est du « duopole » , c'est celui d'Orange et Numericable-SFR qui est visé, concernant le marché des entreprises. « La numérisation des PME est un élément extrêmement important de la compétitivité de notre pays. Nous sommes en retard sur ce point » dit Soriano, et là aussi, une réattribution des fréquences pourrait être décidée.

Si l'on en croit cette déclaration du président de l'Arcep hier, cet arbitrage favoriserait potentiellement les opérateurs mobiles virtuels, et « permettre aux marchés intermédiaires des MVNO (opérateurs mobiles virtuels), d'être présents sur le marché ».

Au micro des Echos, Soriano rappelait que « les acquis pour les consommateurs restent fragiles » et mettait en garde des impacts négatifs qu'aurait aussi pour le public une hausse des prix, ou une baisse des investissements.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top