Dormio, le bracelet du MIT qui permettrait de manipuler ses rêves

04 octobre 2020 à 14h28
15

Interface entre le réel et le rêve, ce bracelet permet d'introduire des pensées dans les rêves de son porteur.…

… Ou comment rêver d'une voiture qui devient voiture-arbre.

Exploiter l'état hypnagogique pour communiquer avec le rêve

Deux ans après avoir conçu Dormio, un bracelet qui joue le rôle d’interface entre le réel et le rêve, des chercheurs du MIT Fluide Interface ont mené une série d'expériences pour tester la capacité du wearable à influencer le subconscient des sujets.

Comment ? En exploitant la "phase 1" du sommeil. Lorsqu’une personne s’endort, elle entre dans un état hypnagogique, à mi-chemin entre le rêve et la conscience. Durant cette phase, elle reste sensible à certains signaux, comme le son.

Une fois ce stade atteint, les scientifiques vont utiliser une technique nommée "incubation ciblée de rêves" (targeted dream incubation ou TDI) pour interagir avec le rêveur.

Des messages audio pour influencer le rêve

Placé sur le poignet et les doigts, Dormio suit l’état de sommeil du sujet et déclenche des signaux sonores à certains moments. Dans l’expérience menée, ces signaux comme « Rappelle-toi de penser à un arbre » ou « N’oublie pas d’observer tes pensées » étaient pré-enregistrés par les sujets en amont.

Lorsque le sujet s’enfonce dans une phase plus intense du sommeil, Dormio envoie un message tel que « Tu es en train de t’endormir », puis « Dis-moi à quoi tu penses ». Le sujet verbalise alors son rêve.

« En termes simples, les gens nous disent si les messages audio apparaissent dans leur rêve, », explique Adam Haar Horowitz, l’un des membres de l’équipe de recherche. Et surprise : 67% des rêves rapportés par les sujets comportent des variations : la pensée de l’arbre s’est immiscée dans le rêve, comme le rêve d’une voiture qui devient une voiture en forme d’arbre.

D’autres sont plus oniriques : « J'ai commencé à rêver que je me trouvais dans une cascade de chocolat, entouré de Oompa Loompas qui chantait "Oompa Loompa, doopity doo" » affirme très sérieusement Vega, l’un des sujets de l’expérience. Une cascade de chocolat noir, précise-t-il, car il est intolérant au lactose…

Influencer les rêves, pour quels usages ?

Transformer les rêves des gens, très bien. Mais à quoi ça sert ? Pour A.H. Horowitz, les champs d’application ne manquent pas : travaux sur les cauchemars, patients atteints de troubles de stress post-traumatique, apprentissage des langues durant le sommeil, ou encore recherches sur la créativité…. On trouve pléthore de bonnes raison d'exploiter cette technologie.

Mais il ne faut pas oublier de possibles détournements à des fins manipulatrices, comme affaiblir la résistance d'une personne à certaines idées…

Source : SyFy

15
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
Gaia : une mission européenne pour cartographier la galaxie
scroll top