Test Xiaomi Pad 5 : une excellente tablette Android au rapport qualité/prix imbattable

08 novembre 2021 à 18h30
31
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Après être devenu en quelques années l'un des constructeurs les plus importants du marché du smartphone, Xiaomi semble vouloir réitérer l'expérience sur le secteur de la tablette tactile .

Xiaomi Pad 5
  • Design sobre
  • Écran 120 Hz
  • Un processeur performant pour la majorité des taches
  • MIUI 12.5
  • Qualité photo
  • Autonomie de près de 3 jours en utilisation polyvalente
  • Accessoires en option
  • Un système audio qui manque de relief
  • Pas de lecteur d'empreintes, ni de GPS
  • Seulement du Wi-Fi 5

La Xiaomi Pad 5 souhaite ainsi répliquer la même stratégie : un produit ne faisant que peu de compromis sur ses spécifications techniques à un tarif plus abordable que ses concurrents directs qui sont ici l'iPad Air d'Apple et la Samsung Galaxy Tab S7 .

Le constructeur chinois a t-il réussi à imposer sa marque avec sa dernière Xiaomi Pad 5 ? On fait le point dans notre test complet.

Xiaomi Pad 5 : la fiche technique

Fiche technique Xiaomi Pad 5

Système d'exploitation

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 11
Surcouche Android
MIUI 12.5
Assistant vocal
Google Assistant

Performance

Processeur
Qualcomm Snapdragon 560
Mémoire vive (RAM)
6GB

Affichage

Type d'écran
LCD tactile
Type de Dalle
IPS
Taille d'écran
11 Pouces
Résolution d'écran
2560 x 1600 pixels

Stockage

Mémoire interne
128GB

Batterie

Autonomie
17h
Type de batterie
Lithium
Batterie amovible
Non
Capacité
8720 mAh
Charge rapide
Non
Recharge sans-fil
Non

Appareil photo

Nombre de capteurs
2
Flash avant
Oui
Flash arrière
Oui
Stabilisation d'image
Électronique
HDR
Oui

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Norme Wi-Fi
Wi-Fi AC
Norme Bluetooth
Bluetooth 5.0

Équipement

Connecteurs disponibles
Port USB-C
Nombre haut-parleur
4
Accéléromètre
Oui
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Non
Système de reconnaissance faciale
Oui

Caractéristiques physiques

Hauteur
254,7mm
Largeur
166,3mm
Profondeur
6,9mm
Poids
511g

Design : un produit sobre et bien conçu

On ne décernera pas cette année la palme de l'originalité à Xiaomi pour le design de sa Pad 5, qui ne cherche certainement pas à réinventer la roue.

On se retrouve face à une grande dalle de 11 pouces, entouré de bordures plutôt larges qui permettent toutefois d'intégrer la caméra avant, mais aussi de permettre de tenir la tablette sans que les doigts ne touchent l'écran lors de l'utilisation.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les tranches sont-elles réalisées en aluminium. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton permettant de contrôler le volume et une zone magnétique permettant d'attacher le stylet Xiaomi Smart Pen afin de le ranger et de le recharger. L'accessoire n'est pas inclus dans l'emballage et est proposé en option sur le site du constructeur.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur la tranche de gauche, un connecteur qui permet d'y attacher magnétiquement un clavier proposé lui aussi en option par la marque.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

En haut et en bas de l'appareil en mode portrait, on retrouve également quatre grilles couvrant les quatre haut-parleurs inclus dans la tablette.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au bas de l'appareil, on retrouve enfin le connecteur USB-C pour la recharge. Un câble et un adaptateur secteur sont eux fournis dans l'emballage.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au dos enfin, Xiaomi a également fait le choix d'un matériau aluminium mat, très élégant et sobre, mais qui a tendance à très rapidement marquer les traces de doigts. Le logement pour l'unique appareil photo et son flash LED est très discret et ne sort quasiment pas du corps de l'appareil.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La Xiaomi Pad 5 n'est pas la tablette le plus originale que nous ayons eu entre les mains, mais un produit qui respire la qualité sans pour autant peser trop lourdement dans les mains ou dans un sac avec un poids contenu de 511 grammes sur la balance.

Un manque toutefois par rapport à ses concurrentes : Xiaomi n'a pas cru bon d'ajouter un système de reconnaissance biométrique à son appareil comme un capteur d'empreintes. Au choix vous avez la possibilité d'utiliser un bon vieux code PIN ou un système de reconnaissance faciale très efficace qui utilise la caméra avant pour vous reconnaître à chaque connexion. Attention toutefois, une simple photo peut suffire à le piéger et d'ailleurs Xiaomi ne le propose pas par exemple pour s'authentifier lors d'un achat d'application.

Écran : une dalle 120 Hz lumineuse et chatoyante

Passons désormais à l'écran qui dispose d'une définition 1 600 x 2 560 pixels WQHD+. La dalle IPS offre également une fréquence de rafraichissement de 120 Hz, qui flatte la rétine lors des différents déplacements dans les interfaces, d'une très grande fluidité.

À noter toutefois que la Xiaomi Pad 5 ne propose de rafraichissement adaptatif. Il n'est possible que de sélectionner du 60 Hz ou du 120 Hz, paramétré par défaut.

La luminosité de la dalle est de 500 nits, avec une adaptation automatique en fonction de la luminosité ambiante de l'environnement dans lequel vous vous trouvez. En plein jour comme dans l'obscurité totale, la dalle IPS remplit parfaitement son office et le contenu à l'écran est toujours correctement affiché.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Concernant le rendu des couleurs, Xiaomi fait dans le clinquant avec un réglage Intense qui pousse les potards pour des images très saturées, mais néanmoins agréables à l'œil, avec une colorimétrie et une luminosité adaptée au type de contenu affiché à l'écran et à l'éclairage ambiant.

Deux autres modes sont accessibles dans les réglages, le mode Saturé et le mode Naturel, bien plus doux pour les yeux avec une image plus chaude.

Audio : quatre haut-parleurs puissants, mais qui manquent de précision

La Xiaomi Pad 5 possède donc quatre haut-parleurs situés de part et d'autre de la tablette. La marque vante également la compatibilité de son appareil avec le Dolby Atmos, dont le logo est apposé à même la tranche supérieure.

Malheureusement les fans de cinéma et de séries devront se contenter avant tout d'un bon son stéréo. Nous n'avons pas perçu la moindre spatialisation vantée par le constructeur, hormis quelques légers détails à de rares moments.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le son produit par ces composants reste toutefois de bonne qualité pour regarder des contenus en streaming en mobilité. Les mediums sont bien mis en avant, les voix sont donc au premier plan et toujours compréhensibles, mais on aurait aimé aussi des basses un peu moins sèches et plus généreuses pour renforcer l'immersion dans les différents contenus.

Performances : une puce puissante pour les tâches courantes

La Xiaomi Pad 5 embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 860, qui n'est certes pas le système le plus puissant du marché, mais qui sur le papier devrait délivrer des performances moyennes tout à fait convaincantes pour une utilisation familiale.

Nous avons donc sorti nos outils de benchmark et sur Geekbench 5, la tablette obtient un score de 676 en mono-core et de 2723 en multi-core, des valeurs tout sauf honteuses qui la placent en dessous des iPad d'Apple, vendus bien plus chers, mais pas bien en dessous d'une Samsung Tab S7 alors que l'appareil de la marque coréenne boxe dans une catégorie de prix bien supérieure.

En ce qui concerne AnTuTu la Xiaomi Pad 5 obtient un score de 574 063 points et de 3428 points sur 3DMark, ce qui la rapproche là encore un peu des Samsung Galaxy Tab S7.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

À l'usage, la Xiaomi Pad 5 se montre constamment réactive. Les applications se lancent en un rien de temps et même avec un multitâche rempli à ras bord de logiciels, reprendre une tâche là où on l'a laissée ne pose aucune difficulté. Réseaux sociaux, messageries instantanées ou applications de bureautique ne posent aucun problème au Snapdragon 860 qui encaisse sans broncher les allers-retours entre ces différents types de logiciels.

Pour le gaming, les choses sont plus contrastées. La plupart des jeux mobiles adaptés au format tablette disponibles sur le Google Play Store seront exécutés sans la moindre latence par la Xiaomi Pad 5, aucun problème là-dessus.

Les jeux plus gourmands iront rapidement titiller les limites de l'appareil. Nous avons pu d'ailleurs le constater avec Fortnite, qui se lance par défaut en qualité Épique avec des brusques sauts de framerate qui rendent la partie presque injouable. Même chose sur Genshin Impact, dont la qualité visuelle la plus importante a mis à genoux ce pauvre SoC qui n'en avait pas demandé autant. Pour les jeux vidéo les plus exigeants du catalogue Android, il faudra donc faire une concession sur les graphismes afin de privilégier la fluidité de son expérience de jeu.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin, en ce qui concerne la connectivité, Xiaomi nous propose du Bluetooth 5.0 et du WiFi 5 uniquement alors que bon nombre de ses concurrents basculent vers le WiFi 6. Le grand public n'en aura que faire, certes, mais les technophiles que nous sommes regrettent de ne pas bénéficier de débits plus importants. Ce sera pour une prochaine fois.

La Xiaomi Pad 5 ne dispose pas non plus de puce GPS. La marque fait le choix de s'en passer, probablement pour des questions de coût, mais aussi en pariant que ses clients utiliseront sa dernière tablette uniquement chez eux, bien calés au fond du canapé. L'idée se défend, mais on avoue qu'on a pas vraiment d'avis définitif sur la question.

Logiciel : MIUI 12.5 et Android 11 font bon ménage

Xiaomi fait sans surprise appel à son éternelle surcouche MIUI en version 12.5. Les fans de la marque ne seront pas dépaysés et retrouveront rapidement leurs habitudes en passant de leur téléphone à leur tablette au cours de la journée.

L'interface a été parfaitement adaptée au format tablette avec un écran d'accueil faisant la part belle aux widgets et aux applications, toutes affichées sur un ou plusieurs écrans d'accueil. Il est évidemment possible de troquer ce mode contre un tiroir d'applications, accessible d'un swipe du bas vers le haut.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le centre de contrôle, dans la zone supérieure droite de l'écran et accessible d'un swipe vers le bas, regroupe les paramètres les plus importants de l'appareil comme la connexion Wi-Fi, le Bluetooth, la luminosité, le volume ou encore le mode Avion et l'inénarrable Mode nuit. Ce menu fera la joie des anciens utilisateurs iOS, dont il puise clairement son inspiration, et est aussi désactivable depuis les paramètres de l'appareil.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour accéder aux notifications, pensez d'ailleurs, si vous souhaitez le conserver, à bien placer votre doigt dans la partie gauche de l'écran. Un peu trop à droite ou au milieu et c'est le centre de contrôles qui s'ouvre et au bout de la 72ème fois à vous tromper, ça en devient franchement pénible.

Un réglage permettant de sortir la tablette de veille en tapotant deux fois sur l'écran est également accessible depuis le volet des paramètres et l'on se demande d'ailleurs bien pourquoi Xiaomi n'a pas activé ce réglage pratique par défaut.

Il est possible de faire du multiscreen en ajoutant deux applications côte à-côté sur l'écran de l'appareil ou de passer un logiciel en fenêtre flottante sur l'appareil pour accéder au contenu sans perdre le fil de sa navigation. Ce sera particulièrement pratique avec un client Twitter ou un logiciel de streaming audio.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

On trouve tout de même que l'ergonomie manque d'intuitivité. Il faudra pour cela passer par le multitâche, faire un appui prolongé sur une app pour la passer en fenêtre flottante et faire un double-clic dessus pour la remettre en plein écran, ce que MIUI 12.5 s'est bien gardée de nous indiquer lors de la première création.

La Xiaomi Pad 5 propose bien évidemment les logiciels maison du constructeur, comme son navigateur web, mais aussi la collection des apps Google, à savoir Chrome, Gmail, YouTube et consorts, qui font parfois doublon, mais dont on apprécie les avoir à portée de main, sans obligation de passer par le Google Play Store pour les récupérer.

Pour le reste, on ne peut que saluer le travail fait par Xiaomi vis-à-vis des différentes interfaces. Le menu des réglages est très clair, même pour un néophyte, qui pourra trouver facilement l'information ou le paramètre désiré en quelques secondes.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Manque maintenant un vrai catalogue complet d'applications adaptées au format tablette, ce qui reste le vrai point noir d'Android en comparaison de l'App Store d'Apple. Si les logiciels les plus courants comme Netflix ou Facebook ont désormais leurs déclinaisons pour grand écran, bon nombre d'applications plus confidentielles restent des versions smartphones étirées.

Photo/Vidéo : le minimum syndical pour un résultat étonnamment bon

Pour la partie photo, Xiaomi ne s'est pas foulée et propose un unique capteur dorsal de 13 mégapixels, associé à un flash LED et à différents algorithmes d'amélioration d'image par intelligence artificielle.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une tablette de 11 pouces n'est pas pensée pour devenir votre appareil photo principal et le constructeur l'a bien compris. Pourtant la qualité de ce petit objectif n'est absolument pas honteuse et donne vie à des clichés tout à fait exploitables que vous pourrez partager sur les réseaux sociaux ou avec vos proches.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sans le mode AI / Avec le mode AI © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Avec une luminosité suffisante, le capteur s'en sort étrangement bien avec des photos nettes, sans trop de bruit numérique malgré une tonalité trop chaude. Le HDR automatique saura corriger les imperfections de l'image comme des zones surexposées avec une remarquable efficacité.

Evitez toutefois le petit bouton "AI" qui bien que censé rehausser la qualité visuelle de vos images, va simplement se contenter de saturer les couleurs vives et d'augmenter la luminosité pour un résultat franchement passable à la limite du mauvais goût.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Zoom numérique 2x / Zoom numérique 10x © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lorsque la nuit tombe, la Xiaomi Pad 5 propose à nouveau des photos satisfaisantes, même si un bruit numérique vient rapidement montrer le bout de son nez sur les zones de l'image les plus sombres. On pourra également regretter que le traitement d'image a tendance à augmenter la saturation pour un rendu flatteur, mais bien souvent très éloigné de la réalité de la scène photographiée.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sans flash / Avec flash © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le capteur frontal de 8 mégapixels offre quant à lui des résultats contrastés. En plein jour, il est correct avec une qualité d'image moyenne qui conviendra tout autant à de la visioconférence.

Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Xiaomi Pad 5 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

De nuit ou dans l'obscurité par contre, le pauvre objectif montre rapidement ses limites avec des images bruitées et à la limite du flou sur certaines zones. Et ce n'est pas le flash fourni par l'écran qui viendra apporter la moindre plus-value. La lumière crue affichée à l'écran réussit à peine à corriger les défauts du capteur, mais vous donne en échange un teint blafard du meilleur effet. A oublier donc…

Autonomie : deux à trois jours d'utilisation moyenne

Avec une batterie de 8720 mAh, on pouvait s'attendre à une bonne autonomie de la part de la Xiaomi Pad 5 et nous n'avons pas été déçus.

Durant notre période d'utilisation, qui mêlait dans le désordre pas mal de streaming sur Twitch, un peu de jeu vidéo, tout autant de musique en ligne et beaucoup de navigation web, la tablette tactile a tenu environ 17 heures de temps d'écran avant de rendre l'âme. Pour une utilisation familiale et polyvalente, on peut sans trop de mouiller indiquer que l'appareil pourra tenir environ deux à trois jours en poussant un peu avant de repasser par la case recharge.

Test Xiaomi Pad 5

Le chargeur de 33W fourni par le constructeur permet quant à lui de redonner 100% de batterie à l'appareil en 2H20, un score tout à fait cohérent avec les autres appareils du marché, mais pas exceptionnel pour autant. À vrai dire, on en attendait un peu mieux.

Xiaomi Pad 5 : l'avis de Clubic

Avec un tarif public 399€, Xiaomi vise un créneau qui n'est presque occupé que par le vénérable (et un peu vieillissant) iPad 9,7 pouces d'Apple. Et le constructeur s'y emploie de bien belle manière avec une tablette tactile tout ce qu'il y a de plus recommandable à l'heure actuelle.

L'appareil bénéficie d'une fiche technique tout à fait suffisante pour la grande majorité des utilisateurs. Xiaomi ne se moque clairement pas du monde avec une puissance très impressionnante pour quantité d'usages et un affichage 120 Hz, encore cantonné aujourd'hui aux tablettes haut de gamme.

S'il y a quelques fausses notes, comme une partie audio qui n'a de Dolby Atmos que le nom ou l'absence du capteur d'empreintes et la puce GPS, la Xiaomi Pad 5 réussit son pari à savoir proposer un produit performant et bien fini à un prix défiant la concurrence.

Si les utilisateurs avertis et les professionnels passeront leur tour, le grand public sera probablement sensible à ses arguments et on lui conseille vivement de jeter un œil sur ce modèle qui fait bien plus que de la figuration face à ses concurrentes.

Xiaomi Pad 5

8

La Xiaomi Pad 5 est une tablette familiale et abordable qui ne se moque jamais du monde avec des performances tout à fait suffisantes pour la majorité des usages, une autonomie solide à défaut d'être bluffante et un logiciel très soigné. L'un des meilleurs choix à l'heure actuelle pour les utilisateurs Android, tout simplement.

Cette œuvre est pour vous si

  • Design sobre
  • Écran 120 Hz
  • Un processeur performant pour la majorité des taches
  • MIUI 12.5
  • Qualité photo
  • Autonomie de près de 3 jours en utilisation polyvalente

Cette œuvre n'est pas pour vous si

  • Accessoires en option
  • Un système audio qui manque de relief
  • Pas de lecteur d'empreintes, ni de GPS
  • Seulement du Wi-Fi 5

Design 8

Ecran 8

Performances 7

Logiciel 7

Photo / Vidéo 7

Autonomie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
23
ar-s
Coquille avant dernier titre : Autonomie : deux à trois d’utilisation moyenne
ccvman
Elle me tente
foufou2022
Cette tablette me fait de l’oeil: pour le moment j’ai la Galaxy Tab S5E et elle commence a s’essoufler niveau autonomie. Je suis également très sensible sur la qualité d’affichage et à ce prix avoir une tablette à 120Hz: waouw!
Cynian90
Le seul hic avec tous les produits Xiaomi c’est tout le bloatware qu’ils te shippent avec leur téléphone, bourrés de failles de sécurité en tous genre pour pouvoir t’espionner, et impossible de les supprimer directement via l’interface utilisateur.
bennukem
du coup, tu conseils quoi ?
Infinity205
iPad direct.le reste c’est pas la peine
cowbaye
Bah oué, bien sûr…l’apple addict dans toute sa splendeur !<br /> Perso, ma prochaine tablette fera la stéréo. Ce ne sera donc pas leur Ipad 2021 et son look daté. Leurs autres tablettes hors de prix ne m’intéressent pas !<br /> Au passage, rares sont les tablettes avec GPS. Seules les versions Wifi + cellular chez Apple par exemple…donc le mettre en point négatif est juste absurde !
ld9474
Infinity205:<br /> iPad direct.le reste c’est pas la peine<br /> Au moins c’est clair. Ca coute combien votre iPad? Ca s’intègre comment dans un écosystème existant et pas Apple?<br /> Peut être êtes vous plus jeune, mais j’ai souvenir d’un débat au début des années 2000 sur le mal absolu que représentait Microsoft. On leur reprochait le manque d’ouverture de Windows. Les mêmes qui critiquaient (à juste titre) cette position sont aujourd’hui pieds et poings liés à la marque à la pomme dont l’ecosystème est encore plus fermé. Allez comprendre…
Infinity205
J’aurais peut être du parler des iPad Pro ou mini qui question design sont top mais c’est pas ça le plus important dans une tablette cela dit
Infinity205
Car Apple l’as toujours assumé voilà tout. Les gens vont chez Apple pour plusieurs raisons mais je ne peut en dire d’avantage sans que je me fasse striker ici par la mod…dsl j’aurais bien voulu t’expliquer mais je ne peux pas , voilà tout.
Neophus975
Oui prôner le tout apple faut arrêter un peu… selon l’utilisation de chacun et ses besoins c’est pas forcément le mieux (sans parler des prix et de la politique + accessoires non standards et j’en passe…) il y a d’autres alternatives plus adapté j’en suis sûr. Perso moi apple se sera jamais de la vie en tout cas.<br /> Pour en revenir à la tablette je regardais justement les comparatifs la semaine dernière pour éventuellement prendre une tablette donc ça tombe bien ! regardant pour une utilisation assez simple pour moi l’entrée de gamme me suffit. J’ai reperé la Dragon touch aussi qui à l’air pas mal et assez abordable.
Blap
Se faire bannir pour expliciter les bons points d’un produit ? Je sais pas ce que tu voulais dire mais apparemment c’etait pas pour faire ca<br /> «&nbsp;Désolé j’ai piscine&nbsp;»
benben99
Cette tablette est d’une beauté.<br /> Plus de la moitié du prix d’un ipad et sans l’écosystème pourri d’Apple.
Infinity205
Pourri , c’est toi qui le dit.donc c’est forcément faux. Cette tablette est inférieur sûr énormément de points.
Infinity205
Faut jamais dire jamais. Au début ,je disais la même chose puis j’ai changé d’avis. Et je ne regrette pas. iPad c’est pratiquement la moitié des ventes de tablettes dans le monde. Devant xiaomi,devant huawei,devant Samsung etc…
Infinity205
Non ,se faire bannir pour parler d’Apple…
Neophus975
Certes mais moi c’est certain à 4000% je ne veux pas d’apple chez moi sous aucun prétexte pour un ensemble de raison (informatique principalement) et je n’ai pas besoin de ce genre de produit. Mais je respecte ceux qui aiment aucun problème.<br /> Mais ne pas oublier que d’autres choses existent et il faut les prendre en compte aussi selon chacun.
Cyrille_Soulas
L’absence de port micro SD est oublié dans le test, moi une tablette me sert uniquement a regarder des films dans le tgv, et sans port micro SD impossible.<br /> Est ce que la tablette supporte les fichiers encodés en h265 ?<br /> Est ce que la tablette supporte la lecture de vidéos en 24p (23,976) la fréquence des fichiers blu-ray.<br /> Si quelqu’un a la réponse je suis preneur.<br /> Merci !
Infinity205
Évidemment,il en faut pour tout les goûts et tout les budgets.
Winston
Attention ,il n’y a pas de prise Jack pour y brancher un casque ,tu devras passer par la prise USB-C ou le bluetooth.<br /> La Pad 4 lit le H.265 / HVEC 10 bit sans problèmes alors qu’elle à un processeur et GPU moins puissant que la Pad 5.<br /> XDA Forums<br /> Is Mi Pad 4 playing HW H.265 / HVEC 10 bit files?<br /> I am looking for a tablet that has a CPU capable of playing 10 bit files... Is this the case for this one?<br /> You can simply test it by getting jellyfish-10-mbps-hd-hevc-10bit.mkv 10 Mbps file from: http://jell.yfish.us/ and play it in MX Player...<br /> La Pad 4 à un port microSD et une prise Jack…
soaf78
Le seul défaut de cette tablette reste pour moi la logithèque android qui n’est pas trop destinée aux tablettes… que ce soit pour jouer ou pour travailler… et c’est bien dommage
Azasel
Pour avoir cette tablette je confirme que c’est un excellent rapport qualité prix.<br /> Les points négatif de ce test n’en sont pas pour moi. Je l’ai eu à 269€ à sa sortie.<br /> Pour mon utilisation elle est absolument parfaite.
juju251
Infinity205:<br /> je ne peut en dire d’avantage sans que je me fasse striker ici par la mod…dsl j’aurais bien voulu t’expliquer mais je ne peux pas , voilà tout.<br /> Si, si tu peux, en utilisant les MPs.<br /> Ce qui d’ailleurs te permettra de parler de ta marque préférée sans détourner les sujets qui n’ont rien à voir.<br /> Par respect pour les rédacteurs des articles, il serait bon que tu cesses de tout ramener à Apple, parce que le hors sujet, ça suffit.<br /> Mon message n’appelle pas de réponse, en tout cas pas dans ce sujet pour éviter un hors sujet long et interminable.
ld9474
Bonjour,<br /> je ne sais pas si c’est toujours le cas mais les tablettes «&nbsp;pas cher&nbsp;» sont en général à éviter. Mes expériences sont très mauvaises principalement à cause de la dalle et de sa réactivité. Attention donc à ces points qui de mon point de vue sont ultra importants.
06jerem
Il y a un sérieux souci avec votre test sur la partie audio.<br /> Le Dolby Atmos normalement activé par défaut offre une excellente spatialisation…<br /> En écoutant une musique, la voix de l’artiste est perçue au centre de la tablette tandis que les instruments sont biens séparés de chaque côté, si pour vous c’est synonyme d’une mauvaise spatialisation… On pourrait regretter un léger manque de graves par défaut mais réglable (+ 1 à 2 db max sinon saturation)<br /> Le son produit pour les films est vraiment à la hauteur avec des voix intelligibles et une bonne dynamique en plus d’une superbe spatialisation.<br /> Reproche : les grilles des hauts parleurs peuvent facilement être bouchées ce qui nuit à la qualité sonore. Donc bien faire attention lors de la prise en mains.
HAL1
Infinity205:<br /> iPad c’est pratiquement la moitié des ventes de tablettes dans le monde.<br /> Ah oui ?<br /> Parts de marché d’Apple sur le marché des tablettes pour l’année 2021 :<br /> Premier trimestre : 31,7%<br /> Deuxième trimestre : 31,9%<br /> Source : • Tablet market share by vendor 2021 | Statista<br /> Dans quel monde exactement est-ce que moins de 32% équivaut à «&nbsp;pratiquement la moitié&nbsp;» ?
fawaz
Bonne tablettte mais juste dommage pour la dalle IPS. Même si elle est datée, l’écran Oled de la samsung S5e est bluffant. Et les 4 HP AKG envoient un son que je trouve impressionnant quand je la compare aux autres marques. Par contre elle manque un poil de réactivité donc à ne réserver que pour de la vidéo avec VLC qui décode absolument tout.
ladyanne
Débit du wifi 5 max = 5300 Mbps/s<br /> C’est quoi l’intérêt de dire que c’est une limitation avec un disque de 128Go ?<br /> Il faudrait peut être réfléchir avant de dire que c’est dans les moins. En quoi cela limite l’utilisation de la tablette ? Un flux 4k ultra hd c’est 25Mbit/s !!
jeroboam64
C’est une très bonne tablette, a un tarif équilibré, pas plus de mouchards que la firme a la pomme qui vend ses ipads le double voir plus pour un résultat identique, mais certains sur ce forum doivent travailler chez apple pour essayer d’imposer la marque sans succès je pense mais bon, on a bien vue son jeu😉
Infinity205
Regarde les autres part de marché des autre fabricant et tu verras pourquoi.
Hadory
Franchement au lieu de brancher la SD tu branches la tablette.<br /> J’ai fais 3h de train par jour pendant 2 ans avec mon oneplus sans SD ça ne m’a jamais posé de soucis (+ netflix / plex)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei largement inspiré du Samsung Galaxy Z Flip pour son prochain smartphone
La console Qualcomm / Razer qui avait fuité est un kit de développement pour soutenir le Snapdragon G3x Gen 1
iOS 15 provoquerait des bugs de géolocalisation avec Philips Hue
Xiaomi 12 et Xiaomi 12 Pro : le lancement pourrait finalement attendre la fin du mois
La Pixel Watch de Google serait bien prévue pour 2022
Le Père Noël débarque à nouveau sur WhatsApp, et son
Le bloc photo du Galaxy S22 se montre dans une fuite
La caméra always-on de Qualcomm : un rêve pour certains, sûrement un cauchemar pour vous
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
realme aura, lui aussi, son smartphone propulsé par un Snapdragon 8 Gen 1
Haut de page