Prise en main de la Surface Pro 6 : back in black

Par
Le 06 février 2019
 0
surface pro 6

Annoncées en octobre, les nouvelles Surface de Microsoft arrivent enfin en Europe. La plus emblématique de cette nouvelle gamme ? Sans le moindre doute la Surface Pro 6.

Les occasions de célébrer ne sont pas monnaie courante chez Microsoft. Pourtant, l'ambiance était à la fête ce mardi 5 février lorsque la division française de Redmond a invité la presse à découvrir la nouvelle gamme de Surface. Bonne ambiance, mais surtout soulagement de pouvoir enfin dévoiler des produits qui ont été annoncés il y a près de cinq mois (le 3 octobre précisément) et dont la sortie était pour le moins attendue de ce côté-ci de l'Atlantique.

En tête de gondole d'un nouveau trio très élitiste, composé du Surface Laptop 2 et du Surface Studio 2, on retrouve la Surface Pro 6, sans doute le produit le plus intéressant de la nouvelle gamme. Appelée à succéder à un modèle 2017 qui avait laissé les critiques sur leur faim, en raison notamment d'une autonomie déficiente, la 6e génération de la tablette de Microsoft se devait de séduire. Après l'avoir prise en main, nous sommes en mesure de vous livrer nos premières impressions. Elles devront, bien évidemment, être confirmées par un test en bonne et due forme.

Design : le noir lui va si bien

Avant même de tenir cette Surface Pro 6 entre les mains, nous sommes frappés par sa couleur. Ce noir mat que l'on n'avait plus vu depuis la seconde génération de la tablette fait son retour et de la meilleure des façons. L'aspect global est très élégant et ajoute une touche de classe à une tablette qui n'en manque pas. Une fois en main, les premières sensations sont confirmées : la Surface Pro 6 jouit d'une excellente conception, l'ensemble a l'air robuste sans rien enlever à la sensation de compacité. Microsoft a aussi renouvelé sa finition « alcantara » qui donne un toucher très agréable à l'ensemble.
Ceux qui ont déjà eu une Surface Pro 5 entre les mains ne seront pas surpris, car en dehors de la couleur, on se trouve en terrain connu. En effet, le châssis de la Surface Pro 6 est identique à celui du modèle précédent. Chose étonnante, mais qui est la conséquence directe de cette continuité, on retrouve également une connectique de... 2017. Ainsi, il faudra faire son deuil du port USB-C et se contenter d'un classique USB 3.0. C'est d'autant plus décevant que les Surface Go et Surface Book 2 sont passés à l'USB-C tout comme un certain iPad Pro...
Quoiqu'il en soit, la Surface Pro 6 reste très agréable à utiliser, et tout aussi facile à manipuler. Sa légèreté (moins de 800 g, sans cover) y est pour beaucoup.
surface pro 6

De la continuité en Surface

L'œil expert ne verra pas non plus de grand changement du côté de l'écran. Et pour cause, il n'y en a pas. La version 2018 de la tablette de Microsoft embarque la même dalle de 12,3 pouces pour une résolution inchangée de 2736 x 1824 pixels. L'écran est donc toujours aussi réussi, chez Microsoft bien que les bords paraissent relativement épais à l'heure du tout « borderless ».
Dès lors, il ne faut pas s'étonner de retrouver les classiques Surface Pen (le stylet) et la Signature Type Cover (le clavier qui sert également d'étui) au premier rang des accessoires indispensables. Malheureusement, comme en 2017, ceux-ci viennent en option à respectivement 110€ et 180€. Une option quasi indispensable tant l'utilisation de la Surface Pro perd en cohérence si elle est dépourvue de ces deux accessoires. Ce sont eux qui donnent à la tablette sa versatilité et sa puissance créative.



L'essentiel des nouveautés est sous le capot

Une nouvelle version et si peu de changements ? Pas tout à fait, la dernière tablette de Redmond concentre ses évolutions à l'intérieur et non à l'extérieur de son châssis. Ainsi, elle embarque un processeur quad-core Intel de 8e génération, Cofee Lake, en lieu et place des Kaby Lake de la version 2017. Nous regretterons, là aussi, que Microsoft et Intel n'aient pas réussi à accorder leurs violons pour doter cette Surface Pro 6 d'un Cofee Lake refresh, le dernier né des processeurs Intel. Pour autant, les performances devraient être revues à la hausse, tout comme l'autonomie.
Et pour cause, il s'agissait là de la plus grande critique à l'encontre de la version 2017 de la tablette. Pour corriger le tir, Microsoft affirme avoir complètement revu son système de refroidissement et annonce pouvoir atteindre jusqu'à 13,5 heures d'autonomie en lecture de vidéo en local. Si ces chiffres étaient avérés, l'endurance pourrait presque avoir doublé en un an ! Là encore, le test s'impose.

surface pro 6
L'ambiance lumineuse de l'événement n'était pas flatteuse pour les photos.

La Surface Pro 6 devra faire ses preuves

Finalement, que penser de cette nouvelle mouture de Surface Pro ? Si on fait fi de la fiche technique, les évolutions ne sont pas vraiment notables, et se résument à un joli noir mat. C'est relativement peu mais ça n'enlève rien à la qualité de conception de la tablette, et encore moins au plaisir de la manipuler, voire de travailler avec. La Surface Pro 6 reste un bel objet, bien pensé et très bien conçu. Mais à un prix de départ de 1069€, est-il possible de contenter d'une belle parure ?

Il faudra, bien évidemment, que le changement de plateforme matérielle se traduise par une amélioration notable des performances et de l'autonomie pour justifier le passage à la version 2018 de la Surface Pro. Et si tel était le cas, le futur acquéreur de la tablette devra aussi être en mesure de se défaire de cette impression d'un produit déjà daté alors qu'il est tout juste commercialisé. A ce titre, l'absence d'USB-C. n'aide pas. Tout comme l'incompréhensible décalage entre la sortie américaine de la Surface Pro et son arrivée en France. C'est une (mauvaise) habitude chez Microsoft qu'il conviendrait de changer sous peine d'être, une fois de plus, la meilleure tablette qu'il ne faut pas acheter.



Plus que jamais, le PC portable s'impose comme l'outil informatique de nos foyers, mettant aux oubliettes la bonne vieille tour fixe et permettant une utilisation plus polyvalente. De nombreuses catégories et caractéristiques existent, mais la rédaction vous guide pour trouver l'ordinateur convenant à vos usages et votre budget.

Modifié le 06/02/2019 à 18h07
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Surface

scroll top