Test Asus Zenfone 8 Flip : un bon smartphone, qui manque d'audace

12 mai 2021 à 19h35
5
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Avec le Zenfone 8 , Asus change radicalement son fusil d’épaule. Finis les smartphones  XXL et les écrans géants ? Pas si vite. Si le véritable flagship de ce nouveau line-up est effectivement un modèle plus compact, le constructeur taïwanais lance également le Zenfone 8 Flip : une remise à niveau technique du Zenfone 7 de 2020.

Vous l’aurez compris, point de Zenfone 8 Pro cette année. Asus nous le confirme : le Zenfone 8 a beau être un compact, il est le véritable fer de lance de sa nouvelle gamme. Aussi le présent Zenfone 8 Flip a la particularité d’être à la fois moins audacieux techniquement, mais aussi plus cher que le flagship.

Un écart de 50 € sur la facture, justifié notamment pour les dépenses supplémentaires induites par la fameuse caméra Flip (pivotante) du Zenfone 8 Flip.

Asus Zenfone 8 Flip
  • Très bon écran AMOLED...
  • Un smartphone très rapide
  • Bonne autonomie
  • La caméra rotative fait toujours son petit effet
  • ... après réglages
  • Très lourd, très grand
  • Son des haut-parleurs quelconque
  • Pas étanche
  • Moins intéressant techniquement que le Zenfone 8

Asus Zenfone 8 Flip : la fiche technique

On l’a dit : le Zenfone 8 est un refresh du Zenfone 7. On retrouve donc des fiches techniques très proches, à l’exception du SoC, qui passe logiquement d’un Snapdragon 865 à un modèle 888.

Fiche technique Asus Zenfone 8 Flip

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
11
Surcouche Android
ZenUI
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6.67in
Type d'écran
Super AMOLED
Définition de l'écran
2400 x 1080 pixels
Taux de rafraîchissement
90Hz
Densité de pixels
395 ppp
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go
Stockage extensible
Oui

Performance

Processeur
Snapdragon 888
Finesse de gravure
5nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
2.84GHz
GPU
Adreno 660
Mémoire vive (RAM)
8 Go

Batterie

Capacité de la batterie
5 000 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
30W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
3
Définition du / des capteur(s) arrière
64 + 12 + 8 MP
Définition du / des capteur(s) avant
64 + 12 + 8 MP
Enregistrement vidéo
8K30 i/s ; 4K60 i/s ; 1080p60
Stabilisateur caméra
Optique et Numérique
Flash arrière
Dual-LED
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
0.8 µm (super pixel de 1.6 µm)
Taille des photosites objectifs frontaux
0.8 µm (super pixel de 1.6 µm)
Ouverture objectif photo arrières
ƒ/1.8 ; ƒ/2.4 ;
Ouverture objectif photo frontaux
ƒ/1.8 ;ƒ/2.4
Zoom Optique
3x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
6e
Bluetooth
5
NFC
Oui
GPS
Oui

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
165mm
Largeur
77.3mm
Epaisseur
9mm
Poids
234g
Certification IP
Non

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
1.43 W/Kg
DAS tronc
1.335 W/Kg

Précisons que le Zenfone 8 Flip n’est proposé que dans une seule configuration : 8 Go de RAM LPDDR5 et 256 Go de stockage UFS 3.1.

Du côté des différences avec le Zenfone 8, ce modèle profite d’un capteur photo supplémentaire (le téléobjectif 8 mégapixels), mais perd la certification IP68 et la prise jack — tout en étant, rappelons-le, plus cher.

Dans sa boîte, le Zenfone 8 Flip s’accompagne d’une coque de protection rigide, d’un adaptateur secteur 30W et d’un câble USB-C vers USB-C.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Design : copie carbone

Inutile de s’attarder trop longuement sur le descriptif du Zenfone 8 Flip. Ce modèle reprend trait pour trait le design du Zenfone 7 et du Zenfone 7 Pro .

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Il s’agit d’un smartphone à la fois très grand et très lourd (230 grammes), qui se distingue par son écran sans aucune découpe ou poinçon logeant l’appareil photo avant. Comme son nom l’indique, le Zenfone 8 Flip dispose de la Flip Camera. Le module d’appareils photo du smartphone peut en effet pivoter sur 180° et sert donc à la fois pour les photographies du quotidien que pour les selfies.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Un mécanisme cette année assuré pour plus de 300 000 utilisations, contre 100 000 sur le précédent modèle. Rappelons également qu’en cas de chute du smartphone, la Flip Camera se range automatiquement afin d’éviter d’éventuels dégâts.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Autre amélioration par rapport à l’an dernier : le capteur d’empreintes digitales est désormais intégré sous l’écran Super AMOLED du smartphone. Le bouton de mise sous tension peut toujours être reconfiguré dans les paramètres afin de lancer divers raccourcis.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Le Zenfone 8 Flip est proposé cette année dans deux coloris : gris, comme notre exemplaire, et argenté. Contrairement au Zenfone 8, le dos n’est pas mat mais bien brillant. Je vous le donne en mille : il est particulièrement sensible aux traces de doigt.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Écran : des couleurs plus vives que le Zenfone 8

Sur le papier, les Zenfone 8 et Zenfone 8 Flip disposent du même écran. Il s’agit d’une dalle Super AMOLED d’une définition Full HD+, mais à la différence du Zenfone 8, la fréquence de rafraîchissement est ici limitée à 90 Hz (contre 120 Hz). En mode « automatique », sélectionné par défaut, la fréquence oscille automatiquement entre 60 et 90 Hz afin de ne pas épuiser trop rapidement la batterie.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Notre sonde X-Rite et le logiciel de calibration professionnel Calman Ultimate nous apprennent qu’il profite d’une luminosité maximale de 700 nits, ce qui est plutôt standard désormais. Les smartphones les plus haut de gamme vont davantage taper dans les 900 voire 1000 nits. Cela étant, l’écran reste parfaitement lisible en extérieur.

Point de vue colorimétrie, la dalle ne donne pas entière satisfaction avec le mode « Défaut ». Trop froid, trop bleu, il couvre néanmoins plus de 130% du spectre sRGB et presque 100% du gamut DCI-P3.

Asus Zenfone 8 Flip test

Comme sur le Zenfone 8, il faut opter pour le mode d’affichage « Cinématique » pour obtenir les meilleurs réglages. Ils sont toutefois perfectibles : dans notre cas, nous avons refroidi légèrement l’affichage avec l’option dédiée afin d’obtenir les mesures suivantes : température de 6524K, couverture sRGB 131,8%, DCI-P3 à 96,4%. Le delta E 2000, lui, s’établit à 3,12. Rappelons que sous le seuil de 3, il est difficile de voir la moindre différence entre la référence de la couleur et sa représentation à l’écran. Considérons donc que l’écran du Zenfone 8 Flip est bien calibré — pour peu qu’on se donne la peine de jouer un peu avec les réglages.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Rappelons l’évidence : le Zenfone 8 Flip offre un bien meilleur confort de lecture et de visionnage que le Zenfone 8. Nous avons ici affaire à un écran de 6,67 pouces contre 5,9. En contrepartie, celui-ci est nettement moins maniable au quotidien.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Audio : correct mais sans éclat

Comme l’an dernier, le Zenfone 8 Flip fait pâle figure, du côté de l’audio, face au ROG Phone 5  et ses gigantesques haut-parleurs.

Sans surprise, les deux tweeters du nouveau modèle ne font ni mieux ni pire que ceux de l’an dernier. Ils offrent une prestation très correcte, mais n’ont pas le percutant des meilleurs audiophones du marché.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Les reproches sont les mêmes qu’habituellement lorsque les transducteurs sont trop petits : les basses sont quasi inexistantes et les aigus peu précis. Heureusement, les médiums sont corrects pour écouter des podcasts et regarder quelques vidéos.

Mais cette année, Asus a conservé son partenariat avec DIRAC et offre donc toute une batterie d’options pour permettre d’ajuster le son selon ses préférences.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Bien entendu, le Zenfone 8 Flip est aussi moins polyvalent que le Zenfone 8 qui dispose, lui, d’une prise jack et d’un DAC intégré. Il est toutefois compatible avec tous les codecs Bluetooth usuels pour profiter de sa musique dans de bonnes conditions avec un casque ou des écouteurs sans-fil.

Logiciel : une interface épurée et fonctionnelle

Le Zenfone 8 Flip est livré avec Android 11 et la surcouche maison ZenUI. Notre exemplaire est doté de la mise à jour de sécurité datée de mars 2021. Il peut bien entendu lire les contenus vidéo HD sur les plates-formes de SVoD qui sont protégés par le DRM Widevine L1.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic

ZenUI offre une expérience Android proche du Stock. Autrement dit : pas de fioritures. On retrouve les fonctionnalités essentielles du système d’exploitation mobile : mode sombre intégral, navigation gestuelle, mode always-on, mode jeux et j’en passe. Rien ne semble manquer à l’appel.

Asus oblige, on retrouve aussi une quantité astronomique d’options destinées à gérer l’énergie et, surtout, la recharge. Vous le savez peut-être : Asus se refuse à faire la course à la recharge rapide. Privilégiant la durabilité de la batterie de ses appareils, le Taïwanais offre de multiples options à contre-courant de l’industrie, qui permettent notamment de brider la vitesse de recharge et de la faire, pourquoi pas, s’étaler sur toute la nuit.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic

Nous en parlions plus haut, il est également possible de reconfigurer le bouton de mise sous tension du smartphone pour en faire un raccourci. On pourra par exemple lancer rapidement l’appareil photo, ou son application favorite.

Comme sur le Zenfone 8, Asus a remanié la fonctionnalité d’utilisation « à une main », qui permet ici — comme sur iOS — d’abaisser la zone atteignable de l’interface pour vous offrir comme sur un plateau les boutons supérieurs.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic

Il nous faut aussi parler de la spécificité du Zenfone 8 Flip : sa caméra rotative. Dans l’interface de l’application photo, il existe plusieurs façons de la faire pivoter. D’abord, simplement, en passer de la vue avant à la vue arrière, mais aussi en appuyant sur les boutons de réglage du volume.

Vous avez aussi la possibilité d’enregistrer trois degrés de rotation de la caméra afin de passer rapidement de l’un à l’autre. Enfin, rappelons que l’un des principaux intérêts de cette caméra est de pouvoir proposer des panoramas d’une stabilité exemplaire. Exemple.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Les panoramas sont impressionnants © Pierre Crochart pour Clubic

Performances : un vrai haut de gamme

On s’en doutait à la lecture de la fiche technique, mais le Zenfone 8 Flip ne démérite absolument pas face au Zenfone 8. Après tout, il profite (comme tous les flagships de l’année) du Snapdragon 888.

Le Zenfone 8 Flip fait d'ailleurs à peine mieux que le Zenfone 8 sur notre batterie de tests habituels — alors qu'il est doté de moitié moins de RAM. AnTuTu le fait dépasser le seuil des 800 000 points. Mais Geekbench dégrade également la note côté multi-coeur, à 3542 points.

Asus Zenfone 8 Flip test

Toujours impressionnant, le GPU du Snapdragon 888 offre d'excellents résultats sur 3D Mark. Enfin, la puce de stockage UFS 3.1 nous donne entière satisfaction avec des débits en écriture avoisinant les 800 Mb/s et — presque — 2000 Mb/s en lecture.

Asus Zenfone 8 Flip test

Le Zenfone 8 Flip est un vrai smartphone haut de gamme. Quelle que soit l’application lancée sur le téléphone, elle se lance dans la seconde et réagit sans aucun ralentissement. Il en va de même pour les jeux vidéo : Genshin Impact se savoure avec les graphismes en Élevé et à 60 images par seconde. Un confort appréciable.

Enfin, même après des sessions de jeu prolongées, la chauffe du smartphone est restée très correcte.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Autonomie : un téléphone plutôt endurant

Doté de la même batterie 5 000 mAh que son prédécesseur, on s’attend logiquement à ce qu’il fasse aussi bien en termes d’autonomie.

Mais ce n’est pas tout à fait vrai. D’après notre test, le Zenfone 8 Flip s’est éteint après 30 heures d’utilisation et avec 6h22 de temps d’écran au compteur. Une utilisation répartie entre les réseaux sociaux, pas mal d’écoute sur Spotify, un certain temps passé sur Twitch mais aussi quelques parties de Genshin Impact.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic

Dans les faits, cela correspond malgré tout à deux bons jours d’autonomie. C’est donc deux fois plus que le Zenfone 8. Message à celles et ceux qui cherchent avant tout un smartphone endurant : il vaut mieux opter pour ce modèle.

Enfin, la recharge « rapide » s’effectue via le bloc secteur 30W fourni. Comptez 1h30 tout rond pour passer de 0 à 100% (ou moins si vous optez pour les paramètres de recharge qui préservent votre batterie, voir chapitre « Logiciel »).

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Photographie : aucun changement

De la même manière que le Zenfone 8, ce modèle Flip embarque les mêmes capteurs photo que son prédécesseur. On retrouve donc un trio composé d’un grand-angle Sony IMX686 64 mégapixels (1/1.72" ; ƒ/1.8 ; super-pixel de 1.6 µm), d’un ultra grand-angle Sony IMX363 (1/2.55" ; ƒ/2.2 ; pixel de 1.4 µm) et d’un téléobjectif 8 mégapixels offrant un zoom optique 3x.

Inutile de préciser la configuration photo avant : c’est exactement la même. Eh oui, là est tout l’intérêt d’une caméra rotative. Vous profitez de la même qualité d’image à l’avant qu’à l’arrière. 

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Grand-angle : des images riches et chaleureuses

Le Sony IMX686 est bien connu de nos services. Il se retrouve dans une quantité astronomique de smartphones. Mais il s’agit pour les constructeurs d’en faire bon usage, en concevant notamment des algorithmes de traitement d’image performants. Asus, en l’occurrence, fait du bon travail pour offrir au Zenfone 8 Flip des photos de bonne qualité.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Au grand-angle, les photographies (prises en 16 mégapixels afin d’obtenir des photosites plus gros de 1.6 µm contre 0,8 µm en 64 mégapixels) sont très riches et colorées. Mais si nous devions émettre une réserve, on pointerait cette clarté peut-être un peu trop généreuse, et ce contraste parfois trop renforcé à notre goût. 

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

N’en déplaise, on reste sur un traitement des couleurs assez naturel, qui apporte juste un petit supplément d’âme agréable pour magnifier vos clichés.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
16 MP / 64 MP © Pierre Crochart pour Clubic

Comme d’habitude, on ne recommande pas l’usage du mode « 64 mégapixels ». On y perd beaucoup trop en niveau de détail et en exposition par rapport au 16 mégapixels avec pixel-binning qui augmente la taille des photosites.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, le Zenfone 8 fait un travail admirable (quoiqu’un peu exagéré ?) en termes de HDR. Sur des images à forte dynamique, l’algorithme parvient à corriger l’histogramme pour mettre en valeur aussi bien les ombres que les hautes lumières.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
HDR Off / HDR On © Pierre Crochart pour Clubic

Ultra grand-angle : une bonne continuité colorimétrique

Moins bien doté techniquement que son grand frère, l’ultra grand-angle offre un angle de vision de 112°. Idéal pour les photos de paysage, ce capteur offre une résolution moindre, mais ne démérite pas forcément en termes de qualité d’image.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Surtout, on salue la continuité colorimétrique entre ce capteur et le grand-angle. En d’autres termes, les couleurs sont sensiblement les mêmes entre l’ultrawide et le grand-angle (et figurez-vous que c’est plutôt rare).

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Comme sur le capteur principal, le HDR fait également un travail admirable pour rééquilibrer la courbe d’exposition.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
HDR Off / HDR On © Pierre Crochart pour Clubic

Zoom : une mauvaise définition

Le Zenfone 8 Flip a beau profiter d’un téléobjectif, celui-ci a du mal à se montrer efficace au quotidien. La faute à une définition de 8 mégapixels insuffisante pour se hisser au même niveau de qualité que les deux autres modules.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 3x © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 12x © Pierre Crochart pour Clubic

En réalité, pour le dire autrement, le zoom « optique » du Zenfone 8 Flip ressemble désormais à ce que d’autres smartphones sont capables de faire avec un zoom numérique. Ici, on n’obtient pas nécessairement une meilleure qualité d’image, comparée à ce que fait par exemple un Xiaomi Mi 11  et son grand-angle 108 mégapixels dans le même exercice.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 3x © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 12x © Pierre Crochart pour Clubic

On se satisfait en revanche du zoom numérique 12x, qui a le bon goût de s’arrêter quand il le faut afin de ne pas trop amoindrir la qualité des clichés. Ici, en dépit d’une image très bruitée, on conserve tout de même un bon niveau de détail.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 3x © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 12x © Pierre Crochart pour Clubic

Portrait : des images parfois trop sombres

Le comportement du Zenfone 8 Flip est parfois étrange en portrait. Dans la plupart des cas, il faut reconnaître ses qualités : le détourage est excellent et le flou d’arrière-plan très doux et progressif.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Mais sur des sujets non humains, quelques problèmes d’expositions s’invitent parfois à la fête. C’est notamment le cas lorsqu’une source lumineuse importante est à l’arrière-plan. Le capteur va privilégier l’exposition de celle-ci au détriment du sujet. Un choix qui occasionne malheureusement des portraits parfois trop sombres, et donc parfois flous.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Rappelons une nouvelle fois qu’il n’y a pas de capteurs photo à l’avant du smartphone. Ce sont les mêmes modules qu’à l’arrière qui pivotent vers votre visage lorsque vous le souhaitez.

Nuit : de bons résultats

Avec son mode automatique, le Zenfone 8 Flip utilise naturellement le prolongement de la pose afin d’obtenir de plus belles images en basse lumière.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom © Pierre Crochart pour Clubic

Au demeurant, deux des trois capteurs proposent de bons résultats quand la nuit tombe et que la lumière se fait rare.

Sans surprise, l’ultra grand-angle souffre de quelques problèmes de lissage de l’image et de l’apparition d’artefacts induits par la correction du bruit. Le zoom a quant à lui beaucoup de mal à faire le point.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom © Pierre Crochart pour Clubic

Mais le grand-angle est, sans surprise, le meilleur dans l’exercice de la photo nocturne. Il offre des images plutôt nettes, bien exposées et dépourvues de bruit dans nos scénarios de capture habituels.

Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 8 Flip test © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom © Pierre Crochart pour Clubic

Vidéo : de la 8K de bonne qualité

Une fois n’est pas coutume, un smartphone nous offre des vidéos 8K (à 30 images par seconde) qui ne sont ni de mauvaises qualités, ni complètement inexploitables à cause de l’absence de stabilisation. Ici, le Zenfone 8 Flip mobilise la stabilisation électronique pour faire du mieux qu’il peut, même en déplacement. En résultent des fichiers certes lourds, mais porteurs d’images plutôt flatteuses.

Mais pour plus de polyvalence, on préférera la 4K à 60 i/s. Utilisable aussi bien avec le grand-angle que l’ultra grand-angle, ce mode de tournage offre des images superbes, bien contrastées et bien exposées.

Asus Zenfone 8 Flip : l’avis de Clubic

Le Zenfone 8 Flip est étrangement positionné dans la gamme d’Asus. Vendu plus cher que le Zenfone 8 classique alors qu’il est moins alléchant, il ne se distingue finalement que par sa caméra rotative.

Mais il faut garder en tête que le smartphone embarque les mêmes capteurs que l’an dernier. Aussi, à part un processeur flambant neuf, et une charnière renforcée pour le mécanisme rotatif, on a grosso modo affaire au même smartphone que l’an passé.

Peut-on dès lors recommander de se jeter sur le Zenfone 8 Flip alors que le Zenfone 7 Pro peut probablement se trouver à un tarif plus doux ? Pas vraiment.

Du reste, le Zenfone 8 Flip est un très bon appareil. Impossible d’être déçu si vous craquez pour lui. Mais si un grand écran n’est pas indispensable pour vous, nous vous renvoyons davantage vers le Zenfone 8 classique.

Asus Zenfone 8 Flip

7

Étrangement vendu plus cher que le Zenfone 8 alors qu'il est moins costaud techniquement, le Zenfone 8 Flip est une remise à niveau du Zenfone 7 de l'an dernier. Au menu : un Snapdragon 888 pour des performances stellaires, et toujours cette caméra rotative caractéristique.

Les plus

  • Très bon écran AMOLED...
  • Un smartphone très rapide
  • Bonne autonomie
  • La caméra rotative fait toujours son petit effet

Les moins

  • ... après réglages
  • Très lourd, très grand
  • Son des haut-parleurs quelconque
  • Pas étanche
  • Moins intéressant techniquement que le Zenfone 8

Design 6

Écran 8

Performances 10

Autonomie 9

Photographie 8

Test réalisé sur un smartphone prêté par le constructeur.

Modifié le 17/05/2021 à 09h43
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung va produire des écrans pliables pour Google, le Pixel pliable encore prévu pour 2021 ?
Xiaomi : la charge à 200W n'entamerait que 20 % de la capacité de la batterie en 800 cycles
Le Honor 50 Pro équipé du Snapdragon 778G fuite sur AnTuTu
Forfaits à prix mini : quel opérateur choisir pour payer (vraiment) moins cher ?
RED by SFR casse les prix sur tous ses forfaits mobile sans engagement 🔥
Vivo présente son V21 5G, dôté d'un module photo frontal équipé d'un stabilisateur optique
OnePlus Nord CE 5G officiel : un smartphone performant pour pour moins de 300 euros
Photo : Samsung innove avec l'ISOCELL JN1, le capteur doté des pixels les plus fins du marché
Facebook sortirait sa montre connectée à l'été 2022
iOS 15 : les propriétaires vont pouvoir retrouver leur iPhone même éteint ou effacé
Haut de page