Test Huawei P30 Lite : une version allégée qui manque d’arguments

18 mai 2019 à 12h29
0
La note de la rédac
On connait la chanson. Tous les ans, pour tous ses flagships, Huawei décline la formule en trois versions, et le P30 ne déroge pas à la règle. L'excellent P30 Pro et le non moins convaincant P30 étant déjà passés sous notre loupe, au tour du P30 Lite de faire ses preuves.

Affiché 600€ de moins que son illustre modèle, le P30 Lite va devoir se démener pour mériter son patronyme. Ça tombe plutôt bien, car le petit dernier de Huawei reprend justement ce qui fait la spécificité de la dernière série de smartphones de la marque : le trio d'appareils photo - la nouvelle norme de la photophonie en 2019.

Parvient-il néanmoins à se hisser à la hauteur, d'une part, des autres modèles de la marque et, d'autre part, à la féroce concurrence qui règne sur le segment du milieu de gamme ? Réponse dans notre test complet ci-dessous.

Le Huawei P30 Lite est disponible au tarif unique de 369€.


Huawei P30 Lite : fiche technique


Son suffixe ne laisse guère de doute quant à l'impression que laissera la lecture de sa fiche technique. Oui, le P30 Lite se voit effectivement amputé d'un certain nombre de spécificités de ses aînés, à commencer par sa puissance brute.

Le Huawei P30 Lite, c'est :
  • Écran : 6,15 pouces (19,5:9), LCD IPS, définition de 2312 x 1080 pixels (415 ppi) couvrant environ 84,2% de la face avant
  • SoC : Kirin 710 (12 nm)
  • Mémoire vive : 4 Go
  • Stockage interne : 128 Go (extensible jusqu'à 1 To Go via micro SD)
  • Batterie : 3 340 mAh + charge rapide à 18 W
  • Étanchéité : Non certifié
  • Prise jack 3,5 mm : Oui
  • Appareils photo arrière : 48 MP (f/1.8) équivalent 27 mm + 2 MP pour la profondeur + 8 MP (f/2.2) ultra grand-a ngle équivalent 17 mm
  • Appareil photo avant : 24 MP (f/2.0)
  • Capteur d'empreintes : Oui, à l'arrière
  • Recharge inversée : Non
  • Double SIM : Oui
  • OS : Android 9.0 Pie + EMUI 9.1
  • Coloris : noir, bleu, blanc
  • Prix : 369€

Lite, il l'est aussi dans son coffret qui, comme d'habitude comprend un adaptateur secteur 18 W avec son câble USB-C, mais n'inclue pas de coque de protection en silicone ; toujours appréciable même sur un smartphone de moyenne gamme. Une paire d'écouteurs en jack 3.5 mm est aussi fournie, et un film de protection d'écran préappliqué.

Une belle réappropriation des codes esthétiques du P30


On en attendait pas moins de Huawei sur ce point : oui, le P30 Lite ressemble à s'y méprendre à ses aïeux. Le tout, on s'en doute, dans un châssis moins premium et de plus petite taille.

Huawei P30 Lite test
Le Huawei P30 Lite dans sa version noire. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Au niveau de son gabarit, le P30 Lite se veut légèrement plus imposant que le P30 classique. Mais avec ses dimensions affichées de 152,9 x 72,7 x 7,4 mm pour 159 g, le smartphone reste parfaitement adapté pour un usage à une main.

Huawei P30 Lite test
Petit format, le P30 Lite est parfaitement adapté à une utilisation à une main. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

De la fratrie, le P30 Lite est le modèle à arborer les bordures les plus épaisses sur son écran. Logique : Huawei a réservé son plus bel écran aux modèles les plus onéreux. Aussi ce petit dernier dispose de bords assez visibles de chaque côté de son écran ; à la façon d'un Samsung Galaxy S10e ou iPhone XR.

Comme sur les autres modèles de la gamme, le P30 Lite arbore une mince encoche en forme de "goutte d'eau" sur le haut de sa dalle. Plutôt discrète, elle s'intègre en outre assez bien à l'esthétique générale, en cela qu'elle dépasse assez peu des bordures déjà présentes sur le pourtour de l'écran.

Huawei P30 Lite test
Des trois modèles de P30, le Lite est celui avec les bordures les plus épaisses. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Au dos, on retrouve évidemment le trio d'appareils photo caractéristique de la gamme, disposés en ligne verticale mais qui - remarquons-le - perd la griffe Leica qui orne habituellement les appareils Huawei. Tout partenaire qu'il soit, le célèbre opticien allemand désire probablement réserver son aura aux smartphones les plus onéreux de Huawei.

Trône au centre de la face arrière du P30 Lite un capteur d'empreintes tout ce qu'il y a de plus classique. Comme dans la majorité des cas, il est idéalement placé pour tomber sous l'index et permet un déverrouillage rapide du téléphone.

Testé dans sa version noire, le P30 Lite affiche clairement son appétit pour les traces de doigts au dos. Il faut dire qu'à ce prix-là, Huawei n'a pas daigné offrir à son milieu de gamme un dos en verre ; qu'il troque contre du plastique, comme pour le cerclage.

Huawei P30 Lite test
Le dos du smartphone est simple et efficace. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Autre caractéristique des derniers mobiles estampillés Huawei : les tranches supérieures et inférieures plates. Un détail, diront certains, mais qui contribue clairement à différencier cette gamme de la quantité astronomique de smartphones Android qui sortent chaque semaine.

Les audiophiles seront ravis d'apprendre que le P30 Lite dispose d'un port jack 3.5 mm (comme le P30 classique) situé juste à côté du port de recharge USB-C et de l'unique grille de haut-parleurs.

Huawei P30 Lite test
Le Huawei P30 Lite a des faces supérieures et inférieures plates. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

La face supérieure laisse quant à elle apparaître le tiroir de cartes SIM, et tous les boutons d'interaction sont réservés à la tranche droite de l'appareil. Ceux-ci nous apparaissent idéalement placés pour les utiliser sans avoir à replacer ses doigts sans cesse.

Un écran LCD dans la norme


Il n'y a pas grand-chose à dire de la dalle choisie par Huawei pour orner son P30 Lite. Pour mieux maîtriser ses coûts, Huawei a choisi d'opter pour un écran LCD de type IPS, là où les modèles les plus onéreux disposent d'une dalle OLED.

Aussi, on connait les défauts de ce type d'afficheur avant même de l'observer. L'écran du P30 Lite manque un poil de contraste et les couleurs nous apparaissent parfois un peu froides. Un inconvénient que l'on peut corriger sans mal en faisant un détour du côté des réglages pour réchauffer tout ça.

Huawei P30 Lite test
L'écran est plutôt lumineux, mais manque de contraste et se révèle plutôt froid de prime abord. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Ceci étant dit, nous avons affaire ici à un écran réactif, agréable à l'usage. La latence est très réduite et fonctionne de concert avec le SoC pour rendre la navigation rapide.

Avec 6,15 pouces au compteur, le P30 Lite se fait l'allier idéal pour les personnes cherchant un vrai compromis entre un smartphone de grande taille et un format compact. La lecture et le visionnage de vidéos sont très agréables, même à l'extérieur grâce à une luminosité maximale située entre 450 et 500 cd/m2.

Huawei P30 Lite test
Malgré deux épaisses bandes noires de chaque côté de l'écran, la lecture et le visionnage de vidéo sont agréables sur le P30 Lite. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Des performances un peu décevantes


Non, le Huawei P30 Lite n'est pas un foudre de guerre. Équipé du Kirin 710 de la maison - un SoC d'entrée de gamme ... -, il affiche même un certain retard face à ses concurrents les plus directs que sont les Xiaomi Mi 9 SE et Samsung A50. Mais, en débit des chiffres, et contrairement à ce que nous disions dans le test de ce dernier, le P30 Lite n'est pas long à la détente.

Sur notre protocole de test habituel sur AnTutu, Geekbench et Androbench, le Huawei P30 Lite enregistre les scores suivants : 133 805 points sur le premier, 1 538 en single-core et 5 244 en multi-core sur Geekbench. Androbench nous donne aussi à voir des débits pas folichons en ce qui concerne la puce de stockage du smartphone : 149,79 Mb/s en écriture séquentielle et 288,82 Mb/s en lecture séquentielle.

Huawei P30 Lite test
Huawei P30 Lite test

Les résultats du P30 Lite sont un peu décevants.

Mais, on le sait, les puces de HiSilicon ne sont pas les plus rapides du marché. Plutôt que d'offrir à l'utilisateur une déferlante de puissance, le fondeur préfère équilibrer les charges, et miser à plein sur les coeurs moyenne puissance et les coeurs efficients de ses processeurs. Un choix la plupart du temps judicieux, en cela qu'il permet souvent d'économiser beaucoup de jus comme sur les P30 et P30 Pro, mais qui se révèle ici décevant en cela qu'en plus d'être moins puissant, le P30 Lite est aussi moins endurant que ses concurrents directs.

Malgré tout, pour les plus avides de vitesse, le P30 Lite propose à l'instar de ses aînés un "mode performance" débloquant la puissance du coeur haute performance de son SoC. Après activation, on se retrouve alors avec un score de 139 676 points sur AnTuTu ; Mieux, mais toujours loin derrière le Snapdragon 712 du Xiaomi Mi 9 SE et ses 178 841 points.

Huawei P30 Lite test
Le mode performances permet de grapiller quelques points supplémentaires sur AnTuTu.

Par conséquent, le Huawei P30 Lite est un smartphone agréable à utiliser en cela qu'il ne se heurte que rarement à des ralentissements. Sa chauffe est en outre très contenue et se limite à l'ouverture d'une ou plusieurs applications très consommatrices d'énergies. Par conséquent, l'usage de jeux mobiles en 3D est assez désagréable sur le P30 Lite. Aucun problème, en revanche, pour s'adonner des heures durant à des jeux en 2D peu gourmands.

Moins endurant que ses concurrents


Les smartphones de moyenne gamme ont souvent une meilleure autonomie que leurs déclinaisons plus onéreuses. La raison est toute simple : ils sont moins puissants, disposent de moins de fantaisies au niveau de l'écran (définition moindre notamment), et peuvent ainsi être équipés d'une batterie plus généreuse.

Le P30 Lite est l'exception qui confirme la règle. Si les P30 Pro et P30 sont équipés respectivement d'un accumulateur de 4 200 mAh et 3 650 mAh, le modèle Lite embarque un modèle de 3 340 mAh seulement. Et malheureusement pour lui, même les faibles performances du Kirin 710 sont insuffisantes pour le hisser en tête des smartphones les plus endurants du segment de marché.

Une fois chargé à 100%, le Huawei P30 Lite s'est éteint après 47h d'allumage et exactement 4h03 en utilisation réelle. Qu'on s'entende bien : c'est pas mal. Mais alors que les derniers smartphones haut de gamme de Huawei se sont fait connaître pour être les plus endurants de leur catégorie, de ne pas voir le constructeur réitérer l'exploit sur son milieu de gamme nous chagrine un peu.

Huawei P30 Lite test
Huawei P30 Lite test

Question autonomie, le P30 Lite fait moins bien que ses concurrents directs.

Heureusement côté recharge, le Huawei P30 Lite rehausse le niveau. Compatible avec la charge rapide à 18 W, le smartphone est capable de passer de 0 à 100% en environ 1h40 (42% en 30 minutes).

Comme le P30 avant lui, le P30 Lite n'est pas compatible avec la recharge sans-fil.

Une expérience photo inégale


La gamme "P" de Huawei s'est forgé une solide réputation en photographie et le P30 Pro nous avait tout simplement bluffés avec son quadruple capteur dorsal offrant une expérience d'une versatilité rare.

Perdant un capteur au passage, le P30 classique se montrait pourtant tout aussi convaincant, surtout de nuit, où l'option d'un spectre RJJB au lieu du traditionnel RVVB permettait au smartphone de récupérer une quantité absurde de lumière sans même passer par une pose longue.

Huawei P30 Lite test
Les trois capteurs du P30 Lite. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Vous vous en doutez probablement : le P30 Lite n'est pas au niveau de ses aînés en photophonie. On l'a dit plus haut, le simple fait que Leica n'appose pas sa marque sur ce smartphone en dit long sur les coupes techniques qui ont été opérées par le constructeur ici.

Le P30 Lite affiche malgré tout un trio d'appareils photo offrant une polyvalence certaine. Doté d'un zoom optique 2x et hybride 6x ainsi que d'un capteur très grand-angle, il offre une plage focale comprise entre 17 et 162 mm. Sur le papier, il s'impose alors comme l'allié idéal de vos sorties de tous les jours pour immortaliser votre quotidien.

Huawei P30 Lite test

Huawei P30 Lite test

Huawei P30 Lite test
Le capteur principal de 48 mégapixels remplit son office sans fioriture. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

C'est plutôt au rayon de la qualité générale des clichés que nous trouvons à redire, ou plutôt du traitement qui en est fait par Huawei - un vieux démon du constructeur chinois.

Si elles sont plutôt détaillées, les photos issues du P30 Lite manquent cruellement de piqué, et affichent une clarté et une netteté exagérées même une fois le mode IA désactivé.

C'est d'autant plus dommage que le capteur principal de 48 mégapixels est parfaitement en mesure de capturer des images à la dynamique forte. Pour preuve, le capteur ne se plante que rarement lorsque l'on parle d'exposition.

Huawei P30 Lite test
Les photos sont souvent bien exposées mais leur traitement laisse à désirer. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Très bon point en revanche : le passage au capteur très grand-angle ne semble pas dénaturer les couleurs, qui continuent de rester fidèles bien qu'un peu ternes.

Huawei P30 Lite test

Huawei P30 Lite test
En haut, une photo capturée avec le capteur principal. Ci-dessus une photo prise au très grand-angle. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

En portrait, le P30 Lite affiche des résultats mi-figue mi-raisin. En réalité, ils dépendront énormément de votre placement par rapport au soleil. Tant que vous évitez les contre-jour, le P30 Lite vous offrira des bokeh agréables et à la profondeur de champ raisonnable.

Huawei P30 Lite test
Le mode portrait est mi-figue...

Dans des scènes à la dynamique forte en revanche, attention les yeux. Le détourage est parfois fait à la truelle, comme sur le cliché ci-dessous où mes bras sont entourés d'un halo laissant apparaître une partie non négligeable de l'arrière-plan.

Huawei P30 Lite test
... mi-raisin. Évitez à tout prix le contre-jour, sous peine de ruiner totalement le détourage. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

La nuit, le P30 Lite a toutes les peines du monde à se montrer aussi convaincant que ses grands frères. On ne lui en tient pas rigueur. Comme on l'a dit plus haut, ce petit dernier de la bande n'est pas pourvu de la nouvelle matrice RJJB de Huawei mais d'une plus classique qui a du mal à aller chercher de la lumière quand il en manque. On parvient malgré tout à obtenir, en extérieur, des résultats plutôt agréables grâce au mode cliché nocturne et sa pose longue.

Huawei P30 Lite test
Exemple de photo prise avec le mode cliché nocturne. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

L'avant du smartphone et sa caméra de 24 mégapixels sont quant à eux dans les clous de ce que l'on attend d'un smartphone de cette gamme. Notons malgré tout pour ceux que ça intéresse que le mode portrait avant manque un peu d'audace, et pourrait y aller plus généreusement avec la profondeur de champ.

Huawei P30 Lite test
Le mode portrait avant offre de bons compromis entre qualité et profondeur de champ. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Côté vidéo pour terminer, le P30 Lite est capable de filmer en 1080p 30 ips. Il est doté d'une stabilisation EIS qui n'est certainement pas ce que l'on a vu de plus convaincant ces derniers mois.

Huawei P30 Lite : l'avis de Clubic


S'il est griffé de la même marque que ses illustres aînés, encore faut-il mériter pareil héritage. Et à ce jeu-là, le P30 Lite nous apparait définitivement mériter son patronyme. "Lite", bien entendu. Pour ce qui est de "P30", on est moins sûr de nous.

Entendons-nous bien : le P30 Lite reprend une grande partie des codes de ses prédécesseurs, mais échoue malheureusement à créer la même surprise. La faute à une fiche technique abondamment amputée de ce qui faisait le brio des P30 et P30 Pro et à des performances en deçà de nos espérances. Même sur le point de l'autonomie, où Huawei a pourtant l'habitude de jouer d'excellentes cartes, le P30 Lite échoue à se montrer convaincant.

Restera pour sauver la barque une expérience photographique plutôt agréable, et tout-en-un avec ça. Le trio d'APN du P30 Lite est versatile, et les résultats obtenus via le capteur principal sont de bonne facture. Ce qui, pour 369€, n'est finalement pas si mal. Dommage pour lui que la concurrence se montre aussi rude à ce tarif.

Huawei P30 Lite

Les plus
+ Les codes esthétiques du P30 respectés
+ Polyvalent en photo
+ Navigation agréable et plutôt fluide
Les moins
- Des performances en dessous de la concurrence
- Une autonomie indigne de Huawei
- Écran qui manque de contraste
Design
Écran
Performances
Autonomie
Photographie
3.5


Test réalisé à partir d'un smartphone prêté par Huawei
Modifié le 29/05/2019 à 12h05
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top