Phone (1) : Nothing nous en dit un peu plus et annonce une fenêtre de sortie

23 mars 2022 à 15h30
3
Nothing Phone1 © Nothing

Lors de la conférence Nothing (event) : The Truth qui s’est tenue ce mercredi 23 mars 2022 à 15 h 00, Carl Pei a enfin dévoilé le premier smartphone de sa nouvelle marque londonienne ainsi que son système d’exploitation Nothing OS. Le Nothing Phone (1) sous SoC Snapdragon de Qualcomm sera commercialisé à l’été 2022.

Après les écouteurs Nothing Ear (1) sortis l’année dernière, il était temps pour la jeune marque fondée par Carl Pei, ancien co-fondateur de OnePlus, de se lancer sur le marché des smartphones… Un marché qui serait « ennuyeux et en pleine stagnation », selon les propos de l'entrepreneur, qui ajoute que, pour lui, plus aucun constructeur n'innove : « ils se contentent d'itérations ».

Avec Nothing, Carl Pei promet de ramener le futur qui était promis. « L'Histoire nous a choisi », et le fondateur de la marque londonienne espère réveiller le reste de l'industrie grâce à son futur Phone (1).

Nothing Phone (1), smartphone propulsé par Snapdragon

Après des semaines d'attente suite à la photo dévoilée au MWC 2022 et l’annonce de la conférence virtuelle Nothing (event) : The Truth , Carl Pei a enfin levé le voile sur le premier smartphone de la jeune marque londonienne, tout en restant très mystérieux.

Nothing Phone 1 © Nothing
© Nothing

Aucune image du Nothing Phone (1) n'a été montrée, mais plusieurs informations d’importance ont été communiquées. Premièrement, on sait que le Nothing Phone (1) sera commercialisé dès cet été.

Ensuite, il tournera sous Android/Nothing OS et sera propulsé par un processeur Snapdragon de Qualcomm. Et enfin, Nothing promet trois ans de mises à jour Android et quatre ans de mises à jour de sécurité.

Côté design, la marque ne change pas son concept très épuré, déjà proposé sur son premier produit, les écouteurs sans fil Nothing Ear (1). La marque promet d’offrir plus d’informations dans les mois à venir, notamment sur ses réseaux sociaux Instagram et Twitter .

Nothing OS, pour une expérience fluide et rapide

Selon le constructeur, le système d’exploitation sur lequel tournera le Nothing Phone (1) proposera à ses utilisateurs le meilleur de l’expérience Android pure, mais ramenée à l’essentiel. Ainsi, chaque fonctionnalité de Nothing OS apportera une valeur ajoutée.

Par exemple, le smartphone n'affichera que le minimum requis en terme d'animations, afin de garantir une navigation douce à ses utilisateurs.

La marque a pour objectif de proposer un écosystème ouvert permettant de connecter facilement les appareils Nothing entre eux, mais aussi avec des appareils d’autres marques. Mais visuellement, Nothing OS se démarque très fortement des autres surcouches Android.

L’interface présente des polices d’écriture, couleurs, éléments graphiques ainsi que des sons personnalisés. L'ensemble est évidemment cohérent avec l’image de la marque. 

Nothing Phone 1 © Nothing
© Nothing

Il est à noter que les rendus ci-dessus ne sont pas définitifs, comme nous l'a confirmé Nothing. Toutefois, à un trimestre de la sortie du Phone (1), ces visuels de Nothing OS s'approchent du résultat final.

Les curieux qui ne souhaitent pas attendre cet été pour découvrir Nothing OS pourront en avoir un aperçu via son lanceur d’application, disponible en téléchargement sur certains modèles de smartphones dès le mois d’avril 2022.

Source : Conférence Nothing

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
3
Marc.Mitrani
« Carl Pei a enfin dévoilé le premier smartphone de sa nouvelle marque londonienne » : il faut le dire vite <br /> Que sait-on du futur smartphone ? qu’il aura un SoC Snapdragon ? Quelle originalité. Qu’il disposera d’un lanceur au design minimaliste venant en surcouche d’Android? Un vrai scoop.<br /> Fidèle à sa détestable habitude, Carl Pei essaye de créer un buzz avec du vent. Cela avait marché avec le tout premier OnePlus, sorti en 2014 : normal, le produit avait vraiment quelque chose de nouveau pour l’époque.<br /> Carl Pei a ensuite massacré avec application la première bonne impression qu’il avait pu donner avec OnePlus. Pour cela, il a mis en place un mécanismes d’invitation afin de pouvoir être parrainé sur une liste d’attente qui donnera le privilège d’acheter un de ses produits (j’exagère à peine). En France, il n’a rien trouvé de mieux que de passer par Colette, boutique parisienne snob et arrogante qui eut son heure de gloire avant de se planter lamentablement. Comme OnePlus.<br /> Naïvement, je pensais qu’il aurait tiré les leçons du naufrage OnePlus, absorbé depuis quelques mois par Oppo dont il n’est plus qu’une sous-marque (au Mobile World Congress de Barcelone, OnePlus se résumait à quelques mètres carrés perdus sur le stand Oppo)… Ce n’est manifestement pas le cas.<br /> Du futur smartphone, on ne sait absolument rien, tant au niveau technique que logiciel. Et encore moins sur son design (en plastique transparent marqué à l’imprimante matricielle, comme les écouteurs ?) ou son prix. Ha si : on aura le droit à quelques infos distillées au compte-goutte sur les réseaux sociaux, toujours avec l’espoir de créer un intérêt…<br /> Bref, du grand n’importe quoi à la sauce Pei. Certains diront « foutage de gueule » : libre à eux de le penser.<br /> En définitive, la seule chose bien vue reste l’appel à l’investissement de la « communauté » afin de financer la boite. Je dois avouer que le slogan qu’il a utilisé pour sa campagne résume parfaitement la situation : « Invest on Nothing ». On ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir été clair…
soaf78
Nauffrage, échec ?<br /> Marrant j’ai l’impression que les OnePlus se vendent bien, surtout le Nord.
Marc.Mitrani
Effectivement, la gamme Nord se vend très bien par rapport aux modèles précédents. Toutefois, ne perdez pas de vue que Nord a vu le jour après le départ de Carl Pei, dans le cadre d’un changement drastique de stratégie afin de tenter de redresser la barre. Manifestement, cela a porté ses fruits.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Au Texas, la justice pointe du doigt Google pour le mode incognito de Chrome
Vous cherchez à obtenir Photoshop ? Cette promo Adobe est faite pour vous !
Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS
Shadow repense son offre de cloud computing et annonce un drive gratuit de 20 Go
Découvrez l'app Microsoft Designer en images, le successeur de Publisher ?
Haut de page