CES 2020 : Intel annonce son premier GPU dédié, le DG1

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
07 janvier 2020 à 13h50
0
Intel-CPU.jpg
Ici une puce Ice Lake, bientôt remplacée par les processeurs Tiger Lake © Intel

« DG1 ». Le nom n'est pas nécessairement très glamour, mais il fera date chez Intel. Et pour cause, ce dernier renvoie au premier GPU dédié des bleus, bien décidés à se faire une place entre AMD d'un côté et NVIDIA de l'autre.

Intel a profité de son passage au CES pour dévoiler son premier GPU dédié. Répondant pour l'heure au nom de code DG1, ce dernier est basé sur l'architecture Xe évoquée chez Intel depuis des mois et en chantier depuis des années. Cette même architecture servira de base aux iGPU des processeurs Tiger Lake, la prochaine génération de puces 10 nm attendue, sauf report, cette année.

Intel jouerait sur une astucieuse communication CPU/GPU pour plus de puissance graphique

Lors de sa conférence, Intel est resté assez discret sur les performances précises de son premier GPU dédié, destiné au monde laptop. Tout juste a-t-on vu la puce faire tourner Destiny 2 dans de bonnes conditions en live demo. Comme le pointe The Verge, le géant californien explique que la solution Xe intégrée à ses processeurs Tiger Lake permettront de délivrer deux fois plus de puissance graphique que ses précédentes puces comprenant un iGPU. Selon toute logique, DG1 devrait donc permettre, de par sa nature dédiée, des performances plus importantes encore.


Notez bien que nous n'en sommes encore qu'à de pures spéculations. D'après Tom's Hardware US, le premier DG1 serait ni plus ni moins qu'une version dédiée de l'iGPU Xe présent sur Tiger Lake. Rien de très vendeur sur le papier, mais Intel aurait une astuce. Le fondeur miserait en effet sur une synchronisation CPU/GPU poussée, permettant de faire travailler de concert le GPU dédié d'une part et l'iGPU présent sur le processeur de l'autre pour des performances doublées. Une perspective intéressante et relativement novatrice.

Intel en passe de s'imposer sur un secteur qui le malmène depuis des années ?

Ne pas pouvoir proposer de solutions graphiques efficaces est depuis longtemps un handicap sérieux pour Intel. La chose avait d'ailleurs forcé le groupe à s'associer il y a deux ans avec AMD pour créer une lignée de puces hybrides, additionnant sur un seul et même die une partie CPU Intel (des Core i5 en l'occurrence) et une partie GPU AMD Radeon.


Proposer au travers de l'architecture Xe des puces graphiques dédiées, intégrables à des PC portables aux côtés de processeurs Tiger Lake, a donc tout d'un grand projet pour Intel. Reste qu'on ignore encore quand ce pas en avant se concrétisera.

Si Intel assure que sa génération de processeurs Tiger Lake arrivera bien courant 2020, avec une première arrivée chez les OEM cet été, la firme n'a pas encore donnée de créneau de lancement pour son GPU DG1. Affaire à suivre.

Source : The Verge
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
scroll top