L'Ukraine montre à quel point la technologie est cruciale dans la défense selon l'ex-P.-D.G. de Google

15 septembre 2022 à 09h12
27
Ukraine
Ukraine

L'ancien P.-D.G. de Google a loué les Ukrainiens pour leur conduite de la guerre sur les plans informatique et technologique.

Eric Schmidt, l'ex-P.-D.G. de Google, a déclaré devant des journalistes que l'Ukraine était en train de démontrer à quel point l'informatique et la technologie étaient cruciales pour un pays en temps de guerre. Très compétents en la matière, les Ukrainiens parviennent pour l'instant relativement bien à repousser les cyberattaques russes, pourtant redoutées avant la guerre.

Le gouvernement ukrainien a adopté une loi cruciale

Dès les premiers jours de l'invasion, le parlement ukrainien a réussi à adopter un projet de loi visant à transférer les données du gouvernement et des administrations publiques sur un cloud plutôt que sur des serveurs gouvernementaux. Une telle décision permet de mieux se protéger des tentatives des hackers russes de voler des informations ou de compromettre les données.

Ce changement a longtemps été bloqué, notamment par des parlementaires prorusses, qui n'ont eu d'autre choix que de changer d'avis lorsque les troupes de Poutine ont franchi la frontière de leur pays. L'Ukraine, pourtant, était depuis de nombreuses années la cible privilégiée des cyberattaques venues de Russie, et un tel changement semblait nécessaire. Cela n'en est probablement qu'une des raisons, mais les hackers russes, pourtant précédés d'une terrifiante réputation, ne parviennent pour l'instant pas à infliger des dommages significatifs aux réseaux et infrastructures ukrainiens.

L'Ukraine a bénéficié d'une aide extérieure non négligeable

Un facteur important, que les stratèges du Kremlin n'avaient peut-être pas anticipé, est la décision d'Elon Musk de mettre son réseau Starlink à la disposition de l'Ukraine. Dès les premiers jours de l'invasion, le milliardaire sud-africain a en effet annoncé la livraison de 20 000 terminaux permettant un accès portable à Internet, même si les communications traditionnelles sont coupées. Cela permet notamment aux troupes ukrainiennes de continuer à transmettre des informations alors qu'elles sont en situation délicate. Le meilleur exemple a eu lieu lors du siège de l'usine Azovstal à Marioupol, au cours duquel des soldats ont pu discuter en visio avec des journalistes. En empêchant le blackout des télécommunications ukrainiennes, sur lequel Moscou comptait probablement, Musk a incontestablement fait une différence.

Une autre pratique a fait son apparition au cours de ce conflit : l'utilisation d'applications pour smartphone disponibles pour tous à des fins militaires. En plus des messageries cryptées, le gouvernement de Kiyv a développé et rendu accessible une app appelée E-Enemy. Son principe est simple : tout citoyen peut l'utiliser pour signaler la présence de troupes et de matériel russes ou de personnes ayant besoin de secours. Triées et analysées, les informations recueillies via l'app permettent d'une part une meilleure appréciation de la situation pour l'armée et le pouvoir ukrainiens, et d'autre part de frapper avec précision les positions tenues par les forces de Poutine, même loin derrière le front.

Source : Kiyv Post

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
11
MHC
Il a raison sur le fond mais ses exemples sont trop restrictifs. Il parle uniquement des applications et du cloud.<br /> Les ukrainiens ont également fait les différence grâce à des système et des munitions avec des guidages plus précis, plus avancés. Le guidage se fait via des logiciels et de l’électronique avancée.<br /> L’utilisation des drones a été massive tant pour la reconnaissance et le ciblage pour l’artillerie que dans le cas des munitions rodeuses.<br /> La Russie a montré beaucoup de matériels plus récents récemment mais concrètement, elle en a construit assez peu et on voit bien que son armée repose principalement sur de vieux matériels et sur des munitions pas guidées ou avec une précision plus faible. Le SU57 n’a par exemple été produit qu’à 15 exemplaires en comparaison des près de 200 J20 chinois ou encore des 500 F35 américains…<br /> Et contrairement à la Chine qui y investit des sommes astronomiques, la Russie n’a pas fait du numérique et des semiconducteurs autant des priorités nationales et elle demeure d’ailleurs plus fragile aux sanctions occidentales sur ces aspects.
MHC
Starlink a également été très utile tout comme les constellations privées comme publiques de très nombreux satellites d’imagerie qui ont certainement permis de guider précisément les bombardements, identifier les bases, les dépôts de munitions…
norwy
Je rêve ou bien le fondateur de Google avoue ses penchants pour la cyber-guerre ?<br /> La défense c’est important mais dans le même temps d’autres auront des intentions d’attaque avec un risque de prolifération sans limite, comme Google…
Popoulo
Si ce conflit ne se termine pas en fournaise d’ici décembre, on pourra tous aller bruler un cierge.
octokitty
En gros, l’infrastructure de l’administration ukrainienne a été totalement reprise en main par les Mastodontes de la tech américains, avec accord de la Rada.<br /> Les Américains s’attendent à ce que d’autres suivent le pas, si ce n’est déjà pas le cas, en disant « vous voyez, nous avons sauvé votre infrastructure en repoussant des attaques venant des ennemis de l’Est, nous pouvons en plus offrir notre infogérance pour tous vos services online de votre administration ». Ce qui revient à aller dans l’escarcelle des américains diplomatiquement, sans réserve.<br /> Dommage que l’Europe n’ait pas pu avoir une réponse appropriée à ce sujet; et vu les fonds alloués à la guerre, les Américains sont très loin devant.<br /> Puis c’est Kyiv.
cid1
Ça montre à quel point les Ukrainiens sont intelligents, ils peuvent remercier les USA, La France et les autres pays Européens qui ont envoyés des armes lourdes et modernes, c’est la seule chose qui leur manquait, avec leurs cerveaux et les armes reçues, ils ont pu repousser l’ennemi russe de Kharkiv et « Podiansk »(pour celui là ma mémoire a un ptit glitch) et en tout ont libérés 4000 km2 ou 6000 km2 tout dépend des sources.<br /> Leur usage de la technologie les a bien suppléés.
MHC
@cid1<br /> Attention toutefois, les russes ne sont pas encore réellement en guerre. Contrairement à l’Ukraine, il n’y aucune mobilisation nationale alors qu’en Ukraine, tous les hommes agés de plus de 18 ans sont interdits de sortie de territoire et doivent aller faire la guerre.<br /> Poutine a jusque là montré la volonté de récupérer un pays le plus intact possible et n’a pas encore détruit massivement des infrastructures civiles comme on le fait en premier lieu dans une vraie guerre. Il vient à peine de commencer en frappant un barrage et encore il a juste fait une brèche, il auraient très bien pu faire une salve de missile plus importante ou en refaire pour détruire le barrage et créer une grosse catastrophe qui paralyserait le secteur et qui obligerait notamment l’armée ukrainienne présente dans les environs à venir en secours plutôt qu’à se battre. Idem pour les centrales électriques, hormis le centrales nucléaires, en cas de vraie guerre, toutes les centrales qui ne sont pas nucléaires auraient dû être détruites. Il n’est pas évident de faire tourner un pays avec des groupes électrogènes…<br /> Sans même parler de l’utilisation de bombes nucléaires tactiques qui pourraient devenir malheureusement une option si Vladimir Poutine se sent réellement en difficulté notamment face à une opinion russe qui ne lui pardonnerait pas un échec.
carinae
Et ils se montrent particulièrement malins. Ils ont beaucoup moins de ressources que les russes mais le peu qu’ils ont ils l’utilisent parfaitement. Comme par exemple le missile qui a coulé le croiseur Russe. A priori monté sur un camion… Ils sont bricoleurs et de surcroît fin tacticien. Mais bon… La guerre est loin d’être finie
carinae
Bien sûr que si qu’ils sont en guerre. C’est juste une histoire de sémantique c’est tout. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas sonné la mobilisation générale qu’ils ne le sont pas. Et d’ailleurs je serai bien curieux de voir comment ça se passerait si Poutine devait le faire. Ça reviendrait à admettre que non seulement le pays est en guerre mais de surcroît que ça ne se passe pas comme prévu et surtout comme dit sur les chaînes officielles russes. Et la …pas sur que la population dans son ensemble suive. ,
zomurn
C’est sur que la technologie inquiète les grands acteurs du monde (eu, Russie et Chine)<br /> Sans technologie, ta puissance n’est rien. Encore un exemple en Ukraine, des chars livres par les eu s’averent de pouvoir effectuer des tirs longue portée. Ça en dit beaucoup, comme dans starcraft, si tu ne faisais pas cette upgrade avec les marines assez vite, tu avais presque perdu le duel. Avec cette upgrade, tu gagnes une guerre au sol, c’est clair ! Penser au missile sol air pour shooter les avions qui veulent détruire ces chars ;). C’est comme ça qu’on gagnait dans starcraft. Le mieux pour contrer cette stratégie était de se mettre en invisible avec les dark templar ou bien avec le vaisseau qui camoufle les troupes…jusqu’à détruire ces chars. Mais la en Ukraine, les russes n’ont pas la technologie d’être invisible, alors ils font marche arrière. :D.
MHC
Il n’y a pas besoin de sonner la mobilisation générale. Ils n’ont clairement pas encore massivement détruit les infrastructures civiles critiques. Une attaque contre la Crimée par exemple pourrait tout à fait justifier dans l’opinion publique russe l’usage d’une réponse par une ogive nucléaire tactique.<br /> La guerre peut encore malheureusement totalement changer de visage en Ukraine…
carinae
Ben encore heureux… . quoique ils ne se sont visiblement pas privé de bombardé hôpitaux, civils, centrales électriques et de raser des villes… Bref d’un point de vue ukrainien pas sur qu’ils le voient comme toi. Mais c’est sûr ça pourrait être encore pire pour l’un comme pour l’autre car les ukrainiens pourraient aussi porter le combat sur le sol russe.
Loposo
Ils ont pas atteints les objectif sdu début, ensuite ils arrivent pas à maintenir le plan b, ils dépensent tout les missiles et obus qu ils ont. Ils ont plus les puces pour en fabriquer quand on va voir la Corée du Nord pour acheter c est qu il y a un gros problème.<br /> Une mobilisation générale ça se fait pas en 2 jours c est que des gens non formé,pas d arment déjà sur ils sont mal équipé ceux qui sont en Ukraine. En plus pleins hivers, il faut être sérieux.<br /> Et c est une choses qu un soldat aille se battre c est autre chose d envoyer les civils ou leurs vie ne sont pas directement menacé.<br /> Si les troupes d élites se font éclaté la population va pas y aller, il y a pas un motivation. Hors la Crimée les ukrainiens vont pas vouloir du territoire russe.<br /> Et bombe nucléaire tactique c est que de la rhétorique russe. La Russie en lance une et alors il se passe quoi. Beaucoup de mort d un coup, ça l isolerait encore plus et il y aurait forcément une réponses<br /> Il y a que les jt russes pour être des va t en guerre bien au chaud sur leurs plateaux tv<br /> Il y aura plus de victoire russes sauf énorme retournements. Le kremlin veut juste pas l admettre
cid1
MHC:<br /> Sans même parler de l’utilisation de bombes nucléaires tactiques qui pourraient devenir malheureusement une option si Vladimir Poutine se sent réellement en difficulté notamment face à une opinion russe qui ne lui pardonnerait pas un échec.<br /> Là je suis réservé, si Poutine utilise du nucléaire il perdras tout, car il ne restera qu’un grand désert radioactif, je ne doute pas de sa folie des grandeurs mais il se mettrais le monde à dos.
MHC
Lors d’une vraie guerre le début doit mettre le pays et son industrie de défense à genoux. Aucune centrale électrique (hors nucléaire car les amis bioléorusses sont un peu trop proches des centrales à l’ouest de L’Ukraine et celles à l’est sont trop proches de la Russie) ne devrait être fonctionnelle, les barrages devraient être détruits, toutes les installations produisant/acheminant de l’eau potable, les dépôts de carburant, les datacenters, les nœuds d’interconnexion, les hôpitaux (pour que les soldats ne puissent pas se faire soigner dans de bonnes conditions), les usines/infrastructures militaires, les bâtiments de la télévision, les grands ponts routiers et ferroviaires… Tout cela devrait être détruit dans les premiers jours… C’est ça une guerre…<br /> J’ai des amis ukrainiens qui ont peur de l’arme nucléaire tactique. Il est tout à fait probable qu’elle l’utilise d’autant plus qu’elle a été mise au banc des nations et qu’un pays acculé devient capable de tout.
MHC
Ils ont pensé au début dérouler un plan en attaquant par le nord et en utilisant l’aéroport Antonov pour acheminer des matériels et troupes avec des gros porteurs pour une attaque sur Kiev pour y déloger le pouvoir central et faire un putsh. Sauf que l’OTAN avait vu le coup venir et les milliers de manpads autant anti-aérien que anti-char ont mis les russes en déroute à l’image des missiles stringers en Afghanistan qui avaient sacrément mis en difficulté les russes.<br /> Je ne crois pas trop en la mobilisation générale bien que les attaques en territoire russe se multiplient autant du coté de Belogrod que de Rostov-sur-le-Don. Une agression continue du territoire russe pourrait très bien, avec une communication adéquate de la part de la Russie, justifier une mobilisation générale.<br /> Il n’y aurait qu’une indignation internationale à l’utilisation d’une bombe nucléaire tactique, tout au plus des sanctions économiques. Dirigées contre un quartier de Kiev, par exemple celui du gouvernement des ambassades, cela provoquerait des dizaines de milliers de morts voir plus d’une seule bombe. L’effroi serait tel, que le drapeau blanc serait hissé au bout de quelques heures pour éviter un second missile. Et coté occidental, on se dira que Vladimir Poutine est capable de tout et avec plus de 5000 ogives nucléaires dans son arsenal, aucun pays occidental ne prendra le risque de se voir rayé de la carte.
MHC
On parle d’une ogive nucléaire tactique appelée « mini-nuke », pas d’une véritable ogive et encore moins de le tsar bomba qui pourrait, par exemple, décimer l’intégralité de l’Ile de France.
Blackalf
MHC:<br /> Il n’y aurait qu’une indignation internationale à l’utilisation d’une bombe nucléaire tactique, tout au plus des sanctions économiques. Dirigées contre un quartier de Kiev, par exemple celui du gouvernement des ambassades, cela provoquerait des dizaines de milliers de morts voir plus<br /> Et donc, selon toi, lancer une arme nucléaire tactique sur le quartier des ambassades de divers pays non belligérants ne provoquerait que des sanctions économiques ? <br /> Il faut espérer qu’il n’y a pas de généraux russes qui réfléchissent à ta manière…
MHC
Poses toi quelques longues minutes dans ton canapé et demande toi si tu vas réagir violemment en prenant le risque de voir ton pays totalement détruit alors que ce conflit, initialement, ne met pas ton pays en danger ? La Russie dispose de plus de 5000 ogives et plus si elle réhabilite de vieux stocks. C’est assez pour faire péter la planète entière plusieurs fois.<br /> Qui prendra concrètement le risque de voir son pays rayé de la carte ?
Blackalf
Je vais surtout arrêter là. Il y a des conversations qui ne valent vraiment pas la peine d’être tenues.
MHC
Un chose que je peux t’accorder c’est que le quartier des ambassades n’est peut être pas la meilleure cible mais l’utilisation d’une ogive tactique est considérée comme crédible dans les cercles militaires depuis le début du conflit et encore une fois je doute fort d’une réaction militaire à un tel acte car le risque d’escalade à un conflit nucléaire mondial est bien trop grand et qu’au fond tout le monde sait que c’est le pire qui puisse arriver à l’humanité et que ça doit être évité à tout prix (on parle potentiellement de centaines de millions voir de milliards de morts…).
carinae
Désolé mais appelons un chat un chat… Quelle que soit la stratégie adoptée, la tu ne fais qu’en citer une, quand il y a des combats armée contre armée, des morts des destructions… il s’agit bien d’une guerre. Après libre a l’envahisseur de taper sur les infrastructures médicales, énergétiques…ou pas, les russes ne s’en sont pas privé mais il est bien évident que plus il tape sur le civil et moins il obtiendra quoique que ce soit de la population…<br /> Les russes peuvent dire ce qu’ils veulent ils sont bien en guerre et c’est leur dirigeant qui l’a déclanchee. Après si les russes utilisent des bombes nucléaires tactiques, ce qui serait assez surprenant, ils se mettront encore plus de monde a dos et rien ne dit que la population russe le voit d’un bon œil et que l’OTAN ou d’autres pays n’interviennent pas. Pour que ça ait un réel effet ils faudrait qu’ils en utilisent plusieurs sur le front…ou alors qu’ils utilisent ça sur une ville…et la gare au retour de bâton…
cid1
MHC:<br /> On parle d’une ogive nucléaire tactique appelée « mini-nuke<br /> OK,donc 10 ou 20 kilotonnes, celle d’Hiroshima et de Nagazaki faisais 10 Kt alors vu la destruction et le nombre de morts, j’espère de tout cœur que Vlad n’utilisera pas ces missiles.<br /> Pour la tsar Bomba, il y a en Russie des missiles Satan, le missile en question est capable de détruire la France entière et toucher les pays environnants. Je prie pour que cette guerre se termine par la mort de Vladimir Poutine de son cancer et ce très vite.
MHC
Mets toi juste à la place d’un décideur. Demain une bombe nucléaire tactique tombe sur l’Ukraine En tant que président des USA, tu te dis, allez je vais répondre et là tu te dis que si tu le fais, tout ton pays sera rasé, des centaines de millions de personnes vont mourir… Et là tu réfléchis en te disant que ça peut également provoquer une réaction chaîne avec l’Europe, la Chine, l’Inde… Et que des milliards de personnes peuvent mourir. Tu fais ce choix, tu prends sur ta responsabilité le fait de provoquer potentiellement des milliards de morts dont la quasi totalité des habitants de ton pays ?<br /> Parfois diriger, c’est savoir préserver l’essentiel, choisir la moins pire des solutions.
MHC
Tu ne décideras de rien à sa place et on a malheureusement pas su se comprendre et maintenir un nécessaire et essentiel dialogue. Et je te dirais pire que cela, s’il a vraiment un cancer, il n’a plus vraiment grand chose à perdre et il n’y a rien de plus dangereux qu’une personne qui n’a plus rien à perdre…
tfpsly
MHC:<br /> Attention toutefois, les russes ne sont pas encore réellement en guerre. Contrairement à l’Ukraine, il n’y aucune mobilisation nationale alors qu’en Ukraine, tous les hommes agés de plus de 18 ans sont interdits de sortie de territoire et doivent aller faire la guerre.<br /> Poutine a jusque là montré la volonté de récupérer un pays le plus intact possible et n’a pas encore détruit massivement des infrastructures civiles comme on le fait en premier lieu dans une vraie guerre.<br /> Ça c’est la propagande du Kremlin. Ils sont en guerre, ils ont d’abord envoyé leurs meilleurs toujours dans la Bataille de Kiev, qui y sont faites défoncer d’ailleurs.<br /> Ils attaquent principalement des cibles civiles : missiles sur quartiers résidentiels, hôpitaux, écoles, toutes sur la centrale nucléaire de Zaporijjia… Stratégie russe de base depuis la 2eGM, Afghanistan, Tchétchénie, Géorgie… Ils n’ont jamais eu pour but de récupérer un pays intact dans leurs guerres, au contraire ils rasent toujours tout comme des bourins.<br /> Ne pas oublier Busha, Mariopol, les plus de 1000 cadavres de civils que l’on vient de trouver à Izyum…<br /> Et ils ne peuvent lancer de mobilisation générale, les russes ne voulant pas aller risquer leur peau, surtout ceux des grandes villes qui sont essentiels à Poutine pour garder une aura de grand dirigeant et rester au pouvoir. Déjà que la Russie est bien engagée sur le chemin pour devenir un nouvel état parriat comme la Corée du Nord, avec une armée qui était surestimée mais ne vaut finalement rien et à la technologie dépassée… Il va avoir du mal à rester, lui qui voulait marquer l’histoire de la Russie mais a humilité l’image de puissance du pays et l’a isolé comme jamais; une attaque nucléaire le ferait plonger encore plus vite.
MHC
Les quartiers résidentiels, les écoles… ne sont pas des infrastructures civiles critiques. Si la Russie avait vraiment voulu, ils auraient détruit notamment toutes les centrales hors nucléaire, tous les dépôts de carburant, les infrastructures de distribution du gaz… L’hiver arrive, un pays qui ne peut plus s’éclairer, plus se chauffer… Et sans électricité, plus d’économie possible…<br /> Et encore une fois, le barrage, ils y ont simplement fait un brèche, ils auraient très bien pu le détruire totalement pour créer une véritable catastrophe et détourner l’attention de l’armée ukrainienne pour par exemple en profiter pour les prendre à revers.<br /> Les USA ont utilisé la bombe nucléaire sur le Japon. Sont-ils pour autant devenus un état pariât ? Je pense surtout que si la Russie l’utilisait, cela créerait un énorme climat de peur en se disant … ils ont vraiment osé, on n’aurait jamais cru, vont-ils le faire sur nous… ?
tfpsly
MHC:<br /> Si la Russie avait vraiment voulu, ils auraient détruit notamment toutes les centrales hors nucléaire, tous les dépôts de carburant, les infrastructures de distribution du gaz…<br /> Qu’est-ce qui te fait croire qu’ils n’ont pas essayé ? Indice : ils ont essayé, et réusse dans le nord.<br /> MHC:<br /> Et encore une fois, le barrage, ils y ont simplement fait un brèche, ils auraient très bien pu le détruire totalement<br /> Faudrait vraiment beaucoup plus que quelques missiles pour cela, vu la quantité de béton armée. Rien que pour supporter le poids d’un lac de rétention, je te laisse imaginer la résistance du truc.<br /> MHC:<br /> Les USA ont utilisé la bombe nucléaire sur le Japon. Sont-ils pour autant devenus un état pariât ?<br /> La Russie devient un état pariât parce qu’elle utilise des méthodes dignes des nazis, contre un peuple qui ne les menaçait pas.
MattS32
MHC:<br /> Les USA ont utilisé la bombe nucléaire sur le Japon. Sont-ils pour autant devenus un état pariât ?<br /> La situation a un peu évolué quand même depuis 1945… Et notamment, avant le lâché des deux bombes américaines, on ne savait pas grand chose du potentiel réel des armes nucléaires, et il n’y avait pas encore de traités internationaux à leur sujet… Et notamment, il n’y avait pas la déclaration faite en début d’année par les membres permanent du conseil de sécurité de l’ONU (donc, entres autres, la Russie) disant qu’une guerre nucléaire ne doit jamais être menée…<br /> De plus, les USA ont utilisé l’arme nucléaire dans un contexte de défense (même si à postériori on est à peu près sûr que le Japon aurait capitulé sans ça), pas dans un contexte d’agression.<br /> Or pour certains, l’agression nucléaire est la ligne rouge. La Chine a par exemple toujours soutenu le principe du « non recours en premier », et avait même demandé en janvier dernier à ce que les membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU s’engagent en ce sens. Et si même la Chine lâche la Russie, il ne lui restera plus grand monde pour la soutenir…
MHC
La Chine pourrait très bien changer de doctrine dès lors qu’elle aura d’avantage que quelques centaines d’ogives. On sait déjà que la Chine va à minima doubler son nombre d’ogives d’ici la fin de la décennie. Contrairement à d’autres pays, ils renforcent sans cesse leur arsenal nucléaire bien qu’ils soient encore très loin des arsenaux américains et russes.
MHC
Dans le nord, c’était une tentative de putsh rapide en renversant le pouvoir à Kiev.<br /> Ils ont des nombreux missiles et ils ont tout à fait ce qu’il faut pour attaquer des édifices fortifiés… La frappe ,contre le barrage a été assez light…<br /> Je ne remet pas en cause le fait qu’utiliser l’arme nucléaire serait mal vu (une guerre nucléaire surtout mondiale serait certainement la pire chose qui pourrait arriver à l’humanité) mais on peut se poser la question de savoir quelle en serait la perception réelle surtout en dépassant le paradigme de notre seule vision des choses et surtout la peur qui en découlerait car beaucoup se diront … « ils sont réellement capables d’appuyer sur le bouton ». Ca change beaucoup de choses lorsqu’un grand qui ne se défend pas vraiment commence à le faire de façon très brutale dans une cours d’école…
MattS32
Oui, sauf que si la Chine change de doctrine dans 10 ou 20 ans le temps de gonfler son arsenal, c’est un peu tard pour éviter au taré du Kremlin de se mettre la Chine à dos s’il utilise l’arme nucléaire en 2022 ou 2023…
carinae
Ben oui justement c’est bien le but de la dissuasion nucléaire. C’est pour cela que je ne suis pas convaincu que les russes utiliseront des bombes nucléaires, y compris tactiques. Par contre ils peuvent utiliser des armes chimiques ou plus probablement viser des infrastructures civiles notamment avant l’hiver…il y a une ligne rouge que certainement personne ne veut franchir…
tfpsly
MHC:<br /> Dans le nord, c’était une tentative de putsh rapide en renversant le pouvoir à Kiev.<br /> Les 3 premiers jours. Ça a foiré.<br /> Puis pensent des semaines c’était une tentative d’invasion, avec notamment le convoi de 60km. Ça a foiré.<br /> Ensuite ils ont tenté de s’étendre à partir de l’est vers Izyum pour pouvoir redescendre après. Ça vient de foirer.<br /> MHC:<br /> « ils sont réellement capables d’appuyer sur le bouton »<br /> Poutine, et sa garde rapprochée, possiblement. Heureusement ils ne sont pas les seuls dans la chaîne de décision. Il est déjà arrivé (deux fois, de mémoire) que le système russe de détection de menace ordonne automatiquement une frappe nucléaire, et que les soldats au poste de commande refuse de suivre cet ordre.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Découvrez la nouvelle et très jolie manette Xbox
Audacity passe un cap : découvrez les très grosses nouveautés de la version 3.2
Intel officialise Raptor Lake, sa 13e génération de processeurs... et montre déjà les crocs
Windows 11 22H2 : installez les nouveaux pilotes NVIDIA maintenant, ils corrigent les lenteurs
McDonald's France piraté : les données de 3 millions de clients dans la nature ?
La cybersécurité est au cœur du budget 2023 du gouvernement, quel est le projet ?
Deezer : chantez, l'app vous dira de quel morceau il s'agit
Mais pourquoi donc Instagram retire-t-il l'onglet boutique à certains utilisateurs ?
Samsung signe avec PureVPN pour une nouvelle option de Wi-Fi sécurisé
Découvrez le prix fou de cette TV LED 4K UHD Samsung de 75
Haut de page