Raspberry Pi Imager, le nouvel utilitaire officiel pour déployer ses OS sur Raspberry

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
06 mars 2020 à 09h32
0
Raspberry Pi 4_cropped_0x0

La fondation Raspberry Pi vient de publier un nouvel outil nommé Raspberry Pi Imager.

Disponible sous Windows, macOS et Ubuntu, il a pour vocation de vous simplifier la tâche pour flasher vos différents OS sur carte SD, puis les installer sur la framboise.


Une démarche simplifiée

La mise en route d'un Raspberry Pi n'est pas toujours des plus simples pour celles et ceux qui débutent et n'ont pas encore une grande expérience avec le Single Board Computer de la fondation. C'est pour cette raison que depuis le lancement de la première framboise, Raspberry a multiplié les projets pour rendre l'expérience la plus accessible possible ; d'abord en ajoutant une interface graphique pour aider à la première mise en marche, mais aussi en commercialisant son kit desktop, un pack qui embarque tout le nécessaire pour bien débuter.

Raspberry Pi Imager.jpg


Cependant, restait encore la difficulté inhérente à l'installation de l'OS sur la carte SD. Jusque-là, nous avions la possibilité de récupérer l'image disque désirée puis de la flasher sur notre carte SD. Le souci est principalement que l'opération est différente selon le système d'exploitation utilisé, en outre il est nécessaire d'aller chercher la dernière version à jour de l'image, ce qui peut compliquer la donne pour les novices.

Si l'opération s'effectue relativement bien avec un outil multiplateforme tel que balenaEtcher, ou en utilisant une carte SD vendue avec le gestionnaire d'installation NOOBS, le Raspberry Pi Imager arrive pour rendre la tâche bien plus rapide et facile à exécuter.


Un outil simple comme bonjour

Doté d'une interface on ne peut plus simple, Raspberry Pi Imager nous permet de télécharger plusieurs systèmes d'exploitation, pour le moment au choix entre différentes versions de Raspbian et de LibreELEC. Bien sûr, il permet aussi de formater votre carte SD et de choisir un fichier .img sur votre ordinateur.

De notre côté, nous avons tenté l'installation de Batocera avec ce nouvel utilitaire : la marche à suivre est similaire à Etcher, que nous avons l'habitude d'utiliser, et tout s'est déroulé sans accroc !

Le point fort du Raspberry Pi Imager est sans doute qu'il propose une liste de systèmes dont vous êtes assuré qu'il s'agit des dernières versions en date. L'utilitaire récupère en effet un fichier .JSON à partir du site Web de la fondation lorsque vous le démarrez, fichier mis à jour dès qu'une nouvelle version d'un OS est publiée.

De plus, la tâche est amplement simplifiée par rapport à NOOBS, notamment si vous devez déployer Raspbian (par exemple) sur plusieurs cartes SD. L'utilitaire met en effet en cache une copie de l'OS téléchargé, ce qui vous permet de le déployer sur plusieurs cartes sans avoir à le télécharger une nouvelle fois.

Le Raspberry Pi Imager est disponible dès maintenant sur le site officiel de la fondation Raspberry Pi. Son objectif est, à terme, de remplacer complètement NOOBS qui, pour sa part, est encore disponible au téléchargement pour ceux qui le souhaitent.

Source : Raspberrypi
Modifié le 06/03/2020 à 09h35
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top