Les pilotes Vulkan pourraient supporter les Raspberry Pi et en augmenter les capacités graphiques

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 février 2020 à 12h40
0
Raspberry Pi 4

Les Raspberry Pi risquent de voir leurs performances graphiques prendre un coup de fouet. Les ordinateurs monocarte de la Raspberry Pi Foundation devraient en effet profiter, à terme, de pilotes graphiques open-source compatibles avec l'API Vulkan.

La chose n'est pas encore faite, mais elle pourrait constituer une (petite) révolution pour les Raspberry Pi. La Raspberry Pi Foundation a annoncé ce vendredi qu'elle travaillait au développement de pilotes open-source exploitant l'API Vulkan, utilisée de manière cross-plateforme tant par AMD, qu'ARM, Intel ou encore NVIDIA. Au travers de cette annonce, la fondation ouvre la perspective de performances graphiques améliorées sur ses différents nano-ordinateurs.

Une nouveauté qu'il ne faut pas attendre dans l'immédiat

Si la fondation estime dans son communiqué que le recours à l'API Vulkan permettra de mieux « exploiter les GPUs modernes, tout en remédiant aux goulots d'étranglement compromettant les performances d'OpenGL et en fournissant aux développeurs graphiques de nouveaux moyens d'obtenir les meilleures performances du matériel », on ignore quand ces pilotes arriveront sur Raspberry Pi. En réalité, et comme Tom's Hardware US le souligne, il faudrait s'attendre à patienter un bon moment avant de voir le projet se concrétiser.


Et pour cause, si des développeurs amateurs se sont déjà penchés sur la question au fil des années, le développement d'un pilote Vulkan officiel vient pour sa part tout juste de commencer. Eben Upton évoque ainsi clairement un simple « début de développement ».

Le gap de performances graphiques bientôt réduit entre les Raspberry Pi et de « vrais » PC ?

« Bien qu'il y ait eu des efforts communautaires visant à prodiguer le support de Vulkan (à l'origine sur VideoCore IV) dès 2018, Igalia (groupe espagnol chargé du développement) ne travaille sur ce nouveau pilote que depuis quelques semaines, et nous avons encore une très longue feuille de route de développement devant nous avant de pouvoir mettre un véritable pilote entre les mains de nos utilisateurs », explique Eben Upton. « Ne retenez donc pas votre souffle, et attendez plutôt d'autres nouvelles de notre part et de celle d'Igalia à mesure qu'ils progressent dans leur développement », conclue-t-il.


Reste que le projet est prometteur. Il pourrait, dans les faits, permettre de réduire l'écart de performances GPU constaté entre un Raspberry Pi et certains PCs « pleine taille ». Une bonne nouvelle en prévision qui méritera toutefois des tests approfondis, une fois lesdits pilotes lancés, pour estimer clairement les gains obtenus.

Source : Tom's Hardware
15
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top