Le Raspberry Pi a 2 ans, et de beaux jours devant lui

03 mars 2014 à 18h41
0
Le Raspberry Pi a eu deux ans samedi dernier. L'ordinateur miniature à 35 dollars fut effectivement mis en vente le 29 février 2012, date à laquelle il s'est écoulé à 100 000 exemplaires. Retour sur cette histoire à succès.

Fruit d'une fondation à but non lucratif, le Raspberry Pi était initialement destiné à enseigner l'usage d'un ordinateur aux populations non initiées, ce qui est désormais considéré comme l'étape suivant l'alphabétisation. Il devait effectivement permettre de démocratiser l'ordinateur dans les écoles et dans les foyers du tiers monde. Et il l'a fait.

Mais il a aussi rencontré un succès inattendu, dans les pays développés, auprès d'une population de bidouilleurs avertis, qui en a détourné l'usage initial et l'a ouvert à une infinité de champs d'applications. À ce jour, plus de 2,5 millions de Raspberry Pi ont ainsi été écoulés.

000000F005374834-photo-logo-raspberry-pi.jpg

Avec son SoC ARM et ses diverses entrées/sorties, le Raspberry Pi peut servir :
  • d'ordinateur conventionnel, pour Internet et la bureautique, avec un moniteur, un clavier, une souris et une distribution Linux
  • de media center, avec un téléviseur, une télécommande et un logiciel comme XBMC
  • de serveur pour toutes sortes d'usages (stockage, réseau, domotique, etc.)
  • de microcontrôleur pour toutes sortes de projets en électronique ou en robotique
Depuis son lancement, le Raspberry Pi a ainsi donné naissance à d'innombrables projets, tant d'ordre logiciel que matériel. La fondation elle-même a ainsi lancé un « model B » doté de 512 Mo de mémoire vive, puis un capteur photo/vidéo, en attendant un écran. Sur le plan logiciel, la fondation a mis en vente des licences pour des codecs propriétaires, puis elle a mis à disposition une solution d'overclocking du processeur ARM, portant sa fréquence de 700 à 1000 MHz, puis un Pi Store, recensant toutes sortes de logiciels dédiés, tel qu'un navigateur Internet HTML5 maison.

Le jour du 2e anniversaire enfin, Broadcom a publié la documentation complète du GPU VideoCore IV ainsi que le code source d'un pilote pour le SoC BCM21553 pour téléphone. La fondation a alors promis une récompense de 10 000 dollars au premier qui parviendrait à porter ce pilote pour le SoC BCM2835 du Raspberry Pi. Cette annonce ouvre une nouvelle ère en offrant un accès direct au GPU, et donc potentiellement à de meilleures performances et/ou de nouveaux usages. Le Raspberry Pi n'a pas fini de faire parler de lui !

04995120-photo-mod-le-b-raspberry-pi.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top