Raspberry Pi : prise en charge du CEC, du MPEG-2 et du VC-1

27 août 2012 à 18h30
0
La fondation Raspberry Pi a récemment annoncé des nouveautés pour son ordinateur miniature, qui comblent certaines de ses lacunes en matière de multimédia.

000000A005374834-photo-logo-raspberry-pi.jpg

Le Raspberry Pi était initialement voué à l'enseignement et incluait par conséquent un minimum de licences, pour maintenir un coût bas. La fondation à laquelle on le doit n'avait pas prédit (ou souhaité ?) qu'il séduirait majoritairement les utilisateurs pour ses capacités multimédias. Ces derniers sont donc confrontés à des limitations pour des raisons légales, et non techniques.

VC-1 et MPEG-2 en option

Pour contenter ces utilisateurs sans que ce ne soit au détriment des apprentis bidouilleurs, la fondation a donc ouvert une boutique, sur laquelle elle vend des licences pour deux codecs répandus :
  • le MPEG-2 d'une part, employé pour la totalité des DVD vidéo, vendu 2,40 livres sterling soit 3 euros
  • le VC-1 d'autre part, employé par de nombreux Blu-ray, vendu 1,20 livre sterling soit 1,50 euro
Chacune de ces licences est fournie sous forme d'une clé générée à partir du numéro de série de la carte. D'un point de vue purement technique, ces deux codecs sont parfaitement pris en charge par le SoC et par la plupart des logiciels portés.

Encodage H.264 gratuit

Dans la lignée des licences, l'encodage en H.264 est désormais inclus au dernier firmware. La fondation Raspberry Pi a effectivement obtenu confirmation, pendant ses discussions concernant le MPEG-2, que les droits de licence qu'elle verse pour le décodage du H.264 couvre également l'encodage.

Les composants logiciels requis pour l'encodage matériel ont dont été rétablis, ce qui ouvre la voie à de nouvelles fonctionnalités de transcodage, à destination de smartphones ou d'autres écrans par exemple.

HDMI CEC

La fondation Raspberry Pi souligne enfin la prise en charge du CEC, ce standard permettant à une seule télécommande de commander plusieurs équipements, au travers de leurs cordons HDMI.

La version 1.8.0 de la bibliothèque tierce libCEC, intégrée au dernier firmware, en apporte effectivement la prise en charge, ce qui permet par exemple d'utiliser la télécommande de son téléviseur pour déclencher l'allumage des deux éléments, et le cas échéant d'un amplificateur home cinema, puis d'utiliser XBMC ou Raspbian.

0190000005374824-photo-diagramme-raspberry-pi.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
Au tour d'AMD de publier ses pilotes activant la planification GPU

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top