Intel plancherait sur une puce Ozark Lake gravée en 14 nm, prévue en 2021

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
01 avril 2020 à 14h17
0
Processeur

Intel travaille sur un nouveau processeur 14 nm (encore un)... à la structure toutefois intéressante. Baptisé « Ozark Lake », ce dernier comporterait 16 cores et 32 threads, dont la fréquence pourrait atteindre le seuil sidérant des 6 GHz. Comment ? En recourant à une architecture MCM ingénieuse.

L'information nous vient des sources du site spécialisé TechPowerUp : Intel serait à l'œuvre sur Ozark Lake, un processeur toujours motorisé par des cores Skylake, eux-mêmes basés sur le procédé de gravure en 14 nm, mais qui recourraient à une structure MCM (Multi-Chip Module) afin de proposer une importante multiplication des cores et des fréquences de folie.


Un processeur à deux étages

D'après TCU, Intel proposerait sur cette future puce grand public pas moins de 16 cores et 32 threads. L'idée serait notamment de reprendre à AMD le concept de MCM pour diviser le processeurs en deux dies : un premier consacré seulement aux cores, interconnectés à l'aide d'une interface EMIB, mais aussi au cache (avec une structure classique de 256 Ko de L2 et jusqu'à 2 Mo de L3 par cœur) ; et un second die regroupant tous les autres composants de la puce, à savoir les élément d'I/O mais également les contrôleurs dual-channel DDR4, ainsi qu'un contrôleur réunissant 28 lignes PCI-Express 4.0.

FBGOPVHDgWFF8m5K.jpg

Cette seconde partie embarquerait en outre une partie iGPU sous architecture Xe, capable de développer 1 TFLOP/s de puissance brute, note TechPowerUp. Déléguer l'ensemble de ces éléments sur un second die permettrait à Intel de pousser au maximum les fréquences sur le die accueillant les cœurs CPU de son processeur, qui pourraient atteindre le seuil des 6 GHz via la technologie Thermal Velocity Boost.


Lancement pressenti en avril 2021, sauf report

On apprend en outre que cette structure MCM permettrait à Intel de décliner facilement cette puce en versions moins performantes, et donc potentiellement moins coûteuses, dotées de 10, 8 ou seulement 6 cores.

Ce processeur n'est pas la première puce MCM sur laquelle travaille Intel, qui s'était déjà penché sur la question au travers de son projet Clarkdale, il y a une dizaine d'années. D'après les sources de TechPowerUp, cet intriguant CPU pourrait arriver sur le marché dans un an tout rond, en avril 2021... sauf report dû au coronavirus.

Mise à jour : Contacté par TechPowerUp au sujet de cette puce mystère, Intel s'est fendu d'un bref communiqué. "Nous ne faisons pas de commentaires sur les produits non commercialisés, mais nous nous engageons à sauver le monde en tenant les étudiants éloignés du Spring Break pendant une pandémie". La piste d'une mauvaise blague du 1er avril semble donc, et malheureusement, à privilégier...

Source : TechPowerUp
Modifié le 02/04/2020 à 11h21
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top