Intel officialise ses Cascade Lake-X... Avec des prix divisés par deux

Nathan Le Gohlisse Contributeur
03 octobre 2019 à 12h38
0
Intel
© JHVEPhoto / Shutterstock.com

AMD a bousculé Intel et cela s'en ressent. Les bleus viennent d'officialiser leur nouvelle gamme de processeurs pour HEDT : Cascade Lake-X. Une officialisation marquée par des baisses de prix importantes, rarement vues chez Intel, certaines puces affichant des tarifs inférieurs de 50% à ce qui était annoncé.

Ils arriveront donc en novembre et à des tarifs largement rabotés. Les processeurs Cascade Lake-X, concurrents directs des puces Threadripper de troisième génération (gravés en 7 nm et également attendus en novembre), font, contre mauvaise fortune technologique, bon cœur.

Faute de pouvoir rivaliser sur le plan de l'innovation (tout du moins dans l'immédiat) Intel espère contrebalancer la stagnation technologique de sa génération Cascade Lake-X (toujours basée sur le node 14nm++) en revoyant à la baisse sa grille tarifaire. Nous assistons ainsi à des diminutions de prix importantes, atteignant les -50% sur certaines références, complétées de quelques nouveautés intéressantes. Cette nouvelle lignée de processeurs pour ordinateurs de bureau hautes performances arbore ainsi des fréquences encore une fois rehaussées et un nouveau Turbo Boost 3.0. Elle supporte, enfin, plus de mémoire vive et embarque plus de lignes PCIe que la génération précédente.

Fréquences en hausse, prix en baisse Turbo Boost judicieusement amélioré

Si les fréquences augmentent sur l'ensemble de la gamme, le TDP reste inchangé face aux puces de neuvième génération. Les quatre premières puces Cascade Lake-X affichent donc toutes un TDP de 165 Watts, pour des fréquences allant jusqu'aux 3,5 GHz de base et 4,8 GHz en boost du Core i9-10920X (12 cores et 24 threads), annoncé à 689 dollars (soit 57,41 dollars par core).

Sur le haut du tableau, pour remplacer l'actuel Core i9-9980XE, Intel mise sur son Core i9-10980XE. Comparé à son grand frère, il conserve 18 cores / 36 threads, un TDP de 165 Watts et 24,75 Mo de cache, mais gagne 300 MHz en boost, dispose de 48 lignes PCIe 3.0 (contre 44) et supporte un maximum de 256 Go de RAM en DDR4-2933 quad-channel (contre 128 Go de DDR4-2666). Ces deux dernières caractéristiques sont toutefois partagées par les trois autres puces officialisées, hier, par les bleus.

Intel1.jpg
© Intel

Notons enfin l'impressionnante baisse de prix de ce Core i9-10980XE, qui s'affiche à 979 dollars (soit 54,39 dollars par core) en lieu et place des 1 979 dollars (soit 110 dollars par core) réclamés il y a peu pour le Core i9-9980XE.

Autre « move » intéressant d'Intel : le placement tarifaire du Core i9-10900XE. Annoncé en entrée de gamme à 590 dollars seulement pour 10 cores / 20 threads et des fréquences comprises entre 3,7 et 4,7 GHz, il se place à seulement 30 dollars d'écart du Core i9-9900KS. Par ce biais le fondeur indique vouloir encourager ses clients à franchir le pas vers les processeurs HEDT... Et les avantages qui découlent de leurs plateformes.

Intel annonce enfin un perfectionnement du Turbo Boost. Au travers de sa version 3.0, la technologie est désormais capable de booster les fréquences sur quatre cores simultanément (contre deux auparavant) pour les applications « lightly-threaded ». Deux points sont toutefois à noter : les deux cores supplémentaires pris en charge seront cadencés à 100 MHz de moins que les deux autres, et la fonctionnalité ne sera activée qu'à compter de la version 2H19 de Windows 10.

Intel2.jpg
© Intel

Des puces compatibles avec les plateformes X299 actuelles

On le savait, ces quatre nouvelles puces Cascade Lake-X sont compatibles avec les cartes-mères X299 actuelles... Qui ne pourront toutefois pas exploiter les quatre lignes PCIe supplémentaires apportées par cette génération.

Pour en profiter, il faudra se tourner vers la nouvelle plateforme d'Intel, attendue au lancement de Cascade Lake-X. À travers ces quatre nouvelles lignes, ce sont en tout 72 lignes PCIe qu'Intel propose (pour peu que l'on prenne en compte les lignes HSIO intégrées au PCH - Platform controller hub). De quoi permettre aux fabricants de cartes-mères d'ajouter le Wi-F- 6 et l'Ethernet 2,5 GHz sur leurs références HEDT.

Attention en revanche au désavantage d'Intel, qui reste campé sur le standard PCIe 3.0 alors qu'AMD met les voiles depuis quelques mois vers le PCIe 4.0, qui comporte une bande passante I/O deux fois plus large.

Dernier point, et pas des moindres pour le public visé par ces nouveaux processeurs HEDT, Intel indique que ses puces Cascade Lake-X seront supportées par son outil d'auto-overclocking « Performance Maximizer ». Mieux, une fois l'outil mis à jour, elles profiteront d'une nouvelle fonctionnalité leur permettant une hausse de fréquences core par core.

Intel3.jpg
© Intel

Reste maintenant à savoir ce qu'AMD nous prépare concrètement avec ses puces Threadripper 3XXX et son Ryzen 9 3950X, lui aussi attendu courant novembre, un mois qui risque bien d'être fort chargé.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 03/10/2019 à 12h38
9 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top